Aller au contenu

Comment utiliser le curcuma pour l’arthrose ?

Comment utiliser le curcuma pour l’arthrose

Comment utiliser le curcuma pour l’arthrose ? Quelle est la meilleure façon de prendre le curcuma pour un effet plus important ? Pourquoi faut-il l’associer avec du poivre noir ? Et quels sont les éventuels effets indésirables de la prise de curcuma ?

I. Origine et description du curcuma

Le curcuma longa ou curcuma aromatica est une plante vivace de la famille des Zingiberaceae originaire de l’Asie du Sud.

Le curcuma ressemble à première vue au gingembre surtout de par sa couleur jaune-orangé. Le rhizome du curcuma est une plante médicinale et une épice utilisée depuis environ quatre mille ans avant Jésus-Christ.

Les feuilles du curcuma longa sont jaune pâle tandis que celles du curcuma aromatica prennent différentes couleurs. La tige, quant à elle, mesure entre soixante et cent centimètres.

Cultivé pour son rhizome, le curcuma se présente soit sous la couleur jaune soit sous celle orange vive. À sa récolte, le curcuma est séché, nettoyé et réduit en poudre pour servir d’épice aromatique.

Néanmoins, le curcuma au-delà de ses qualités culinaires représente un véritable remède contre l’arthrose et bien d’autres sources de mal-être.

D’ailleurs, il est utilisé depuis des siècles dans la médecine ayurvédique et dans les médecines traditionnelles de toute l’Asie du Sud-est à des fins thérapeutiques.

Toutefois, il n’est pas rare de remarquer dans la préparation des tisanes thérapeutiques, le rhizome du curcuma nettoyé et directement utilisé comme excipient sans aucune autre forme de transformation.

II. Comment utiliser le curcuma pour l’arthrose ?

Le curcuma serait en effet en mesure de soulager les douleurs liées à l’arthrose. Cette épice originaire d’Asie est depuis longtemps employée dans cette partie de monde pour soigner divers maux.

Depuis un certain temps, les chercheurs se sont penchés sur les vertus du curcuma sur l’arthrose et ses manifestations.

Avant d’indiquer comment le curcuma aide à vaincre l’arthrose, il serait nécessaire de savoir exactement ce que c’est que l’arthrose.

1. Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose, encore appelée arthropathie chronique dégénérative ou ostéoarthrite est une maladie articulaire excessivement douloureuse.

C’est une usure du cartilage qui affecte les articulations. Elle se manifeste par la difficulté voire l’incapacité à opérer des mouvements articulaires.

Les articulations au niveau desquelles le mal rend les patients plus invalidants au quotidien sont généralement la hanche et les genoux.

Cependant, les autres articulations telles que celles de la colonne vertébrale ou celle du poignet ne sont pas non plus épargnées. L’arthrose est un mal qui touche davantage les femmes même si elle ne fait pas non plus cadeau aux hommes.

Le risque de souffrir de cette maladie s’accroît avec l’âge et elle cible généralement les personnes de plus de 55 ans. Aujourd’hui, plusieurs personnes au monde souffrent de l’arthrose à différentes articulations et voient leur vie paralysée à petit coup.

Au Canada, environ 10 % de la population en est atteint contre un peu plus de 13 % de la population française.

Les causes de l’arthrose ne sont pas exhaustives. Néanmoins, les plus régulières sont liées d’une part aux prédispositions génétiques (des parents aux enfants), au surpoids et au manque ou excès d’activités physiques.

D’autre part, l’arthrose puise ses sources dans les facteurs mécaniques puisqu’elle est d’ailleurs une maladie due à une dégénérescence anormale des cartilages.

Les travaux robotiques, les mouvements identiques et répétés, les microtraumatismes sont également des facteurs de l’arthrose.

Le Diagnostic de l’arthrose n’est pas compliqué, il part des renseignements sur l’âge aux facteurs prédisposants. Ensuite, pour en avoir le cœur net, il est souvent dressé une radiographie ou une échographie IRM.

La prise de sang n’est pas une procédure obligatoire dans le diagnostic de l’arthrose en soi. Par contre, elle est autant nécessaire que la ponction de l’articulation pour éviter la confusion entre l’arthrose et les autres maladies rhumatismales.

2. Le curcuma contre les inflammations dues à l’arthrose

Le curcuma est un anti-inflammatoire qui fait ses preuves à travers les continents, depuis plusieurs générations. Grâce à la curcumine contenue dans le curcuma, cette plante soigne efficacement diverses sortes d’inflammations et apaise vos souffrances.

Si les médecines traditionnelles asiatiques l’on adoptées très tôt, figurez-vous que c’est en effet plus pour ses propriétés thérapeutiques que pour toute autre chose (vertus culinaires et cosmétiques).

Le curcuma jusqu’à peu n’était qu’un colorant de plus, une épice des recettes et un ingrédient de cuisine en plus, hors du continent asiatique.

Mais plusieurs résultats d’expérience et études prouvent qu’au-delà de ses propriétés culinaires, le curcuma est un remède anti-inflammatoire indiscutable.

Le curcuma a un effet apaisant sur les inflammations liées à l’arthrose. Les traitements de l’arthrose notamment le traitement aux corticoïdes sont des traitements qui présentent régulièrement chez les malades des effets indésirables importants sur l’organisme.

Par contre, le traitement de l’arthrose au curcuma est rapide, efficace et sans effets secondaires sur le patient. D’ailleurs, une étude a été établie en 2007 en Inde sur environ une cinquantaine de patients de l’arthrose.

 Elle révélait que la prise de 2 g de curcuma au quotidien et ceci sur une durée d’un mois deux semaines est autant apaisant que l’ibuprofène.

Aussi, tout le monde pourrait se procurer du curcuma à moindre coût. Le tout réside dans le choix du curcuma et dans son usage adéquat.

Le curcuma lutte contre le rhumatisme les inflammations articulaires et surtout contre l’arthrose. Pour bénéficier à 100 % des bienfaits du curcuma sur l’arthrose, il faut opter pour le curcuma bio avec 90 à 95 % de curcumine et le consommer à une fréquence régulière mais de façon délicate. Parce que le métabolisme du curcuma est lent et l’organisme met du temps à l’absorber.

3. L’usage du curcuma contre l’arthrose

Le curcuma contre l’arthrose existe en gélules en poudre et en racine fraîche. Il s’agit de curcuma issu de l’agriculture biologique.

Comme souligné plus haut, le curcuma, selon une étude indienne de 2007 serait autant efficace que certaines molécules chimiques dans le traitement contre l’arthrose.

Ainsi si vous ne souffrez que de faibles douleurs articulaires, alors, vous pouvez nettoyer le curcuma frais le râper un peu. Consommez le curcuma râpé dans tous vos plats ; viandes, légumes, salades ou soupe.

Et si la douleur liée à l’arthrose semble être légèrement plus aiguë, il vaudrait mieux faire une infusion du rhizome de curcuma frais ou du curcuma moulu.

Laissez refroidir la solution un moment puis buvez. Votre ressentirez un bien-être intense et votre douleur va progressivement s’estomper.

Lorsque la douleur s’accroît, qu’elle est forte et insupportable, prenez le curcuma en gélules. De cette façon, l’effet du curcuma se ressent vite et vous en sortirez soulager.

L’arthrose est une maladie qui peut cibler tout le monde et atteindre sa cible. Mais heureusement que le curcuma est un allié de santé efficace, disponible à moindre coût et partout.

Comment utiliser le curcuma pour l’arthrose ?

4. Comment faire du thé au curcuma ?

Pour réaliser un thé au curcuma, commencez par faire bouillir l’équivalent de 4 tasses d’eau de source.

Ajoutez à cette eau du curcuma, en quantité d’une à deux cuillères. Ce curcuma peut être râpé, en poudre ou moulu.

Pendant une dizaine de minutes environ, laissez le mélange mijoter à feu doux. Ensuite, filtrez-le et laissez refroidir.

Votre thé au curcuma est prêt à être consommé. Vous pouvez y ajouter un peu de miel pour adoucir et sucrer votre préparation.

5. Comment utiliser le curcuma et le boswellia pour l’arthrose ?

L’association du curcuma et du boswellia (encore appelé la boswellie), est utilisée pour lutter contre les manifestations de l’arthrose.

Il existe heureusement des compléments alimentaires faits à base de ces deux plantes, spécialement pour réduire l’arthrose.

Le Boswellia doit se prendre en cure, pour une action prolongée. Entre 300 et 600 mg par jour, séparé en chacun des trois repas, est une manière efficace de prendre le Boswellia. La cure peut durer jusqu’à 6 mois.

6. Le curcuma et le poivre noir sont-ils bons pour l’arthrose ?

Les propriétés anti-inflammatoires du curcuma, capables de soulager en cas d’arthrose, sont plus efficaces lorsque le curcuma est pris avec le poivre noir.

Dans 150 ml d’eau bouillante, faites infuser pendant 10 à 15 minutes, 1 à 2 g de poudre de curcuma, avec 3 à 4 grains de poivre noir. Buvez deux tasses par jour.

Il existe des gélules composées des deux éléments, que vous pouvez prendre en cas d’arthrose.

7. Gingembre et curcuma pour l’arthrose 

Pour lutter contre l’arthrose, mettez une cuillère à soupe de gingembre, 8 cuillères à soupe de curcuma et 250 g de miel.

Deux à trois fois par jour, prenez une cuillère à café de ce mélange. C’est une recette efficace contre l’arthrose, qui a une action anti-inflammatoire sur les articulations.

8. Combien de curcuma par jour pour l’arthrose ?

Il faut prendre entre 200 et 400 mg de curcuminoïdes par jour pour soulager les douleurs de l’arthrose. Faites cela 3 fois par jour, ce qui équivaut à au moins 3 g de curcuma.

9. Comment choisir entre l’épice de curcuma et supplément alimentaire

Bien que vous aimiez le goût, un peu de curcuma dans votre smoothie ou votre soupe ne vous apportera pas grand-chose pour traiter les symptômes de l’arthrose.

Le curcuma naturel ne contient qu’environ 2 à 9 % de curcuminoïdes, une famille de composés actifs qui comprend la curcumine. De plus, la curcumine est difficile à absorber par le corps humain.

Les suppléments sont le choix le plus indiqué dans ce cas.

Recherchez plutôt les suppléments de curcuma dont l’étiquette indique « normalisé à 95 % de curcuminoïdes ». Et assurez-vous qu’il contient de la « pipérine », ou un extrait de poivre noir.

Car lorsque le poivre noir est combiné dans un complexe avec de la curcumine, il a été démontré qu’il agit 20 fois plus.

A rappeler que le curcuma et la curcumine sont généralement considérés comme sûrs, sans aucun effet secondaire grave. Mais le supplément peut interagir avec certains médicaments sur ordonnance et peut aggraver la maladie des calculs biliaires si on ne fait pas attention.

10. Comment intégrer le curcuma (et la curcumine) dans l’alimentation ?

 Il existe des manières simples de prendre du curcuma au quotidien. Tout d’abord, le curcuma est avant tout une épice.

Ce qui signifie que vous pouvez en mettre dans vos plats. Vous pouvez aussi en prendre en thé, en boisson chaude, sous forme de miel d’or ou en smoothie. Le curcuma est très facile à intégrer dans une routine alimentaire.

11. Comment le curcuma peut réduire l’inflammation ?

L’action anti-inflammatoire du curcuma est connue depuis longtemps. Cette propriété est liée à la curcumine, le principe actif du curcuma.

C’est cette curcumine qui permet au curcuma d’agir au niveau de la source d’une inflammation et d’en réduire les manifestations.

III. Risques du curcuma 

Le curcuma peut comporter quelques dangers. Chez certains, il peut provoquer des brûlures gastriques, de la diarrhée voire même des ulcères.

Pour cette raison, il est important de ne pas trop en prendre. Les risques du curcuma sont presque essentiellement liés à un surdosage.

Même s’il est possible que vous soyez allergique. Soyez donc vigilant quand vous commencez à prendre de cette épice.

IV. Autres questions sur le curcuma et l’arthrose 

1. Le curcuma aide-t-il à traiter la polyarthrite rhumatoïde ?

La polyarthrite rhumatoïde est une autre forme d’inflammation articulaire. Le curcuma peut aussi agir dans le cas de cette pathologie.

Son action permet de soulager de la douleur causée par la polyarthrite rhumatoïde.

2. Puis-je prendre de la glucosamine et du curcuma ensemble ?

Le curcuma et la glucosamine vont très bien ensemble dans le traitement de l’arthrose. C’est pour cette raison qu’il existe des compléments alimentaires alliant les deux éléments, et conseillés pour ceux souffrant d’arthrose. Ces produits agissent sur le cartilage.

3. Comment faire de la pâte de curcuma pour les douleurs aux genoux ?

Contre les douleurs aux genoux, le curcuma est habituellement consommé. Vous pouvez aussi masser vos articulations avec de l’huile de curcuma. Mais la pâte de curcuma est plus utilisée pour les douleurs des animaux.

Pour la réaliser, mélangez à température basse 650 g de curcuma avec 125 ml d’eau ; 70 ml d’huile d’olive et une ½ cuillère à café de poivre noir et une ½ cuillère à café de cannelle.

Vous pouvez appliquer cette pâte en cataplasme sur l’articulation touchée, après avoir rasé les poils dessus.

4. Le curcuma fait-il repousser le cartilage ?

Le cartilage n’est pas l’os, et il se régénère difficilement. C’est pour cette raison que généralement c’est la bio-ingénierie qui est employée pour ce type de problème.

Néanmoins, en agissant sur les douleurs et l’inflammation des articulations, le curcuma permet une meilleure santé du cartilage. Le cartilage peut se renforcer grâce à l’action du curcuma.

5. Vaut-il mieux prendre des gélules ou de la poudre de curcuma ?

 Que vous décidiez de prendre du curcuma en gélules ou en poudre, le plus important est la qualité du curcuma que vous achetez. Tenez aussi compte de l’usage que vous comptez en faire.

La poudre de curcuma est la forme la plus pure (en dehors de la racine) du curcuma. Mais les gélules sont souvent particulièrement conçues pour traiter des maux spécifiques, comme l’arthrose par exemple. Mais leur prix est souvent plus élevé.

6. Comment puis-je réduire le gonflement de l’arthrose ?

Médicalement, le gonflement de l’arthrose est traité par des injections intra-articulaires de corticoïdes, ainsi que la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Quelques astuces naturelles peuvent vous aider.

Vous pouvez masser votre articulation enflée avec de l’huile de Millepertuis. Attention de ne pas l’exposer au soleil ensuite.

Il est aussi possible de réduire l’inflammation en appliquant un cataplasme d’argile et d’huiles essentielles, telles que l’HE de Gaulthérie couchée ou d’Eucalyptus citronné.

7. Combien de temps pouvez-vous prendre du curcuma ?

Le curcuma se prend généralement en cure. Vous pouvez le prendre pendant 2 mois, ensuite faire une pause et renouveler la prise de curcuma pour une nouvelle cure de deux autres mois.

8. Le curcuma est-il un anti-inflammatoire efficace ?

Le curcuma est reconnu depuis longtemps comme un anti-inflammatoire de bonne qualité. De plus, il est naturel, a très peu d’effets indésirables, est facile d’accès. Il est utilisé pour toutes sortes d’inflammations.

Liens utiles:

Comment utiliser le curcuma sur les cheveux ?

Comment utiliser l’huile de curcuma sur la peau?

Quels sont les bienfaits de boire du curcuma le matin ?

Comment utiliser le curcuma pour maigrir ?

Comment utiliser curcuma et gingembre pour maigrir ?

Turmeric Probably Won’t Help Your Arthritis (But Curcumin Might)

Turmeric and Osteoarthritis

Curcumin for arthritis: Does it really work?

Turmeric for osteoarthritis pain

Turmeric for Rheumatoid Arthritis: Benefits and Uses

Peut-on utiliser le curcuma pour soulager les hémorroïdes ?

Comment utiliser le curcuma pour soulager la polypose nasale ?

Est-ce que le curcuma peut aider à tomber enceinte rapidement ?

6 Bienfaits du masque pour visage avec curcuma, lait, miel et citron

Comment guérir une hernie hiatale naturellement avec du curcuma ?