Est-ce que le gingembre est bon pour la femme enceinte ?

Est-ce que le gingembre est bon pour la femme enceinte ?

Est-ce que le gingembre est bon pour la femme enceinte ? Comment l’utiliser ? Cru ou en tisane ? Quelle est la bonne posologie pour la femme enceinte ? Quelles sont les dangers du gingembre en fin de grossesse ? Et enfin quels sont les autres bienfaits du gingembre ?

I- Est-ce que le gingembre est bon pour la femme enceinte ?

Il est très capital de prendre un certain nombre de précautions au cours de la période de grossesse. Ceci, dans l’intérêt de protéger au maximum non seulement l’enfant, mais aussi la future mère des effets potentiels des traitements. Même si ces derniers sont naturels.

Que disent les études scientifiques ?

Plusieurs études, en ce qui concerne le gingembre, portent sur sa sûreté au cours de la grossesse. En effet, toutes ces études conduisent, du moins pour l’instant, à une conclusion unanime : au cours de la grossesse, la consommation du gingembre ne présente pas de risque notable que ce soit pour la santé de la mère ou celle du bébé.

De plus, les effets secondaires sont très réduits ou inexistants.

Il est permi alors de dire que le gingembre peut être autorisé pendant la grossesse, car il est entre autre un excellent remède contre les nausées et différents problèmes qui surgissent en cette période.

Il faut noter ces nausées et ces vomissements à répétition touchent plus de 80 % des femmes pendant le 1er trimestre. Aussi faut-il rappeler que le gingembre est une plante d’origine indienne qui possède de nombreuses vertus.

Le gingembre a un goût prononcé qui peut être complété par un jus de citron frais de diluer dans de l’eau tiède certains matins.

Quelle posologie conseillée ?

La consommation du gingembre durant la période de la grossesse est soumise à une posologie. En général, il est recommandé aux femmes enceintes de consommer par jour 1 g de gingembre sous la forme poudre. Ce qui représente l’équivalence de 10 g de gingembre frais environ.

Il faut dire que la consommation du gingembre sous différentes formes a démontré son efficacité. De ce fait, les femmes enceintes ont la possibilité d’opter pour la forme qui leur convient le mieux : poudre diluée en infusion, biscuits au gingembre, ou sirop, etc.

Les effets se feront ressentir si seulement et si vous respectez la dose d’un gramme pour chaque jour.

Il faut tout de même préciser, que nous parlions ici d’une utilisation alimentaire du gingembre au cours de la grossesse.

Abordons maintenant le danger que courent les femmes en consommant le gingembre en fin de grossesse.

II- Danger du gingembre en fin de grossesse

La plupart du temps les fausses-couches sont causées par des anomalies génétiques de l’embryon ou des problèmes de santé de la mère.

Parfois, elles peuvent être provoquées par une infection ou la consommation de substances qui augmentent le risque d’expulsion de l’embryon, ou encore par la consommation du gingembre.

D’après certaines données cliniques limitées, en raison du risque d’hémorragie, le gingembre est contre-indiqué peu avant l’accouchement ou chez les femmes qui présentent des antécédents de fausses couches, de saignement vaginal et de trouble de la coagulation.

Comme nous l’avons énoncé plus haut, quotidiennement, la posologie totale est d’environ 1 g par jour, répartie en 2 ou 4 doses durant la journée.

De ce fait, il est fortement déconseillé aux femmes enceintes en fin de cycle de consommer du gingembre. En effet, il est leur est recommandé de demander l’avis de leur médecin ou pharmacien avant de consommer du gingembre.

Découvrons dans le titre qui suit quelques recettes gingembre pour femme enceinte.

Est-ce que le gingembre est bon pour la femme enceinte (tisane de gingembre)

III- Recette de gingembre pour femme enceinte

Afin d’éviter de façon considérable les nausées, les femmes enceintes peuvent consommer le gingembre sous différentes formes : en infusion, dans la cuisine, ajouté à une boisson ou mangé directement lorsque c’est du gingembre confit.

Consommer le gingembre sous forme d’infusion est la méthode la plus rapide et efficace pour lutter contre les nausées et les vomissements.

Il vous faut réunir les ingrédients suivants pour la réalisation d’une infusion à base du gingembre : 2 cuillères à soupe de jus de citron, 2 cuillères à café de miel, 5 cm de gingembre frais et 1 l d’eau. Il faut noter que l’ajout de ces deux derniers ingrédients est facultatif.

Pour ce qui est de la préparation, il faut d’abord retirer la peau de la racine de gingembre et la couper finement en tranches, puis mettre de l’eau à ébullition dans une casserole.

Ensuite, quand l’eau commence à bouillir, il faut mettre le gingembre et continuer à chauffer à feu doux. Il faut prolonger l’infusion pendant 20 minutes.

Enfin, il faut retirer du feu et laisser infuser durant 15 minutes supplémentaires en prenant le soin de couvrir la casserole. Il faut verser le jus de citron et le miel une fois l’infusion terminée, puis mélanger.

Il est recommandé aux femmes enceintes de consommer cette infusion avant ou pendant la nausée, de manière préventive ou curative donc, selon les cas.

Par exemple, à titre préventif du mal des transports, il est recommandé de boire cette infusion avant de prendre la route.

Découvrons ce que dit l’OMS sur l’usage du gingembre pendant la grossesse.

IV- Que dit l’OMS sur l’usage du gingembre pendant la grossesse

Le bien-fondé de l’emploi traditionnel du rhizome de gingembre pour prévenir les nausées et les vomissements associés à la grossesse a été reconnu en 1999 par l’Organisation Mondiale de la Santé en abrégé OMS.

En effet, L’OMS reconnaît comme « cliniquement justifié » l’usage du gingembre dans « la prévention des nausées et des vomissements dus au mal des transports et au mal de mer, ainsi que ceux liés à une intervention chirurgicale ou à la grossesse ».

Également, elle reconnaît comme « traditionnel » son usage dans le traitement « des troubles digestifs, du rhume et de la grippe, de la perte d’appétit et comme anti-inflammatoire dans les migraines et les douleurs musculaires ou articulaires ».

Il est intéressant de préciser que le gingembre a fait l’objet, ces dernières années, d’autres études scientifiques qui n’ont fait que confirmer son efficacité, sa fiabilité et son innocuité pour la femme enceinte.

Abordons maintenant quelques autres bienfaits du gingembre.

gingembre

V- Autres bienfaits du gingembre

Le gingembre, chez les femmes enceintes, ne permet pas uniquement de lutter contre les nausées et les vomissements. Il permet aussi, chez les futures mamans, de diminuer les brûlures d’estomac et d’agir en amont comme un brûleur de graisse dans l’alimentation.

Il faut noter que le gingembre possède pleines d’autres vertus. En effet, c’est une plante ancestrale usitée dans de nombreuses médecines traditionnelles qui est source de nombreuses vertus dont l’homme peut bénéficier toute sa vie.

En ce qui concerne le diabète, une récente étude scientifique a été menée chez les personnes qui souffrent du diabète de type 2.

Elle a démontré un effet bénéfique de la consommation de 3 g de poudre de gingembre durant 8 semaines.

Concrètement, l’extrait de gingembre, en plus d’améliorer la résistance à l’insuline, aurait cette capacité de diminuer les valeurs de glycémie à jeun et d’hémoglobine glyquée.

Également, le gingembre possède des vertus antioxydantes. Il faut préciser que les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres.

Il faut noter que les radicaux libres sont des molécules très réactives qui seraient impliquées non seulement dans le développement des maladies cardiovasculaires, mais aussi de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Liens utiles:

Ginger Nutrition

Ginger Tea in Pregnancy: Benefits, Safety, and Directions

Should pregnant women avoid ginger? Or is it a puke-busting miracle food?

the health benefits of ginger during pregnancy

Ginger During Pregnancy: Health Benefits And Side Effects

it is safe to drink ginger tea during pregnancy?

Clou de girofle et gingembre comme aphrodisiaque

Comment utiliser curcuma et gingembre pour maigrir ?

Comment utiliser le gingembre pour faire pousser les cheveux

Gingembre et prostate (cancer, hypertrophie et prostatite)

Comment faire une cure de ginseng et de gingembre ?

Boissons aphrodisiaques naturelles à effet immédiat à base de gingembre

Est-ce que le gingembre est efficace contre l’insomnie ?

Gingembre pour hypotension et hypertension artérielles

Ail, oignon et gingembre pour les cheveux [ recettes et astuces]