Comment utiliser le gingembre en cuisine

Comment utiliser le gingembre en cuisine

Comment utiliser le gingembre en cuisine pour une meilleure santé ? Comment l’utiliser en cuisine ? Quelles sont ces vertus qui lui ont donné une place d’honneur dans la catégorie des plantes consommables par les humains ?

Voici un texte qui répond à ces quelques questions.

I- Qu’est-ce que le gingembre

Le gingembre est une plante de nature vivace que l’on trouve principalement en Inde, Jamaïque, Amérique du Centrale et du Sud.

Elle est depuis toujours célèbre pour ses propriétés médicinales. En effet, les européens l’utilisaient même avant la création de l’empire romain afin de soigner rhumatismes, maux de tête comme nausées.

Les parties consommables de la plante sont les rhizomes- du grec rhidzona, c’est-à-dire touffes de racines. Sa taille comme sa couleur varie du tout au tout selon les variétés.

Nous utilisons sa pulpe dans nos plats à la manière d’un condiment destiné à ajouter de la saveur.

II- Comment utiliser le gingembre frais en cuisine

Pour préparer le gingembre frais, il s’agit d’abord de retirer sa peau. Il convient ensuite de la hacher de manière à en saupoudrer les plats destinés.

Dans la vieille Europe, le gingembre frais est surtout utiliser pour agrémenter des déserts sucrés et des boissons.

Son association avec des gâteaux au chocolat est notamment très appréciée. Quant aux boissons, on peut l’ajouter aussi bien dans des boissons excitantes tels le thé ou le café que dans des liquides sucrés.

Au Maroc par exemple, on boit même un jus constitué exclusivement de gingembre pendant le mois du Ramadan.

A noter que la cuisine proche-orientale comme asiatique l’emploie aussi dans des plats salés. Que ce soit pour accompagner le poisson ou la viande, les légumes ou du riz, ce condiment trouve toujours sa place.

En Thaïlande, son utilisation avec du citron frais sert même d’assise à la quasi-totalité de la cuisine.  L’intensité du goût du gingembre variera en fonction du moment où il est intégré à la cuisson.

Ces variations peuvent modifier radicalement l’identité de toute une préparation. En Asie, il arrive même qu’il soit utilisé cru, dans des salades de crudité notamment.

 1. Consommer le gingembre en boisson

On peut ajouter du gingembre dans la quasi-totalité des boissons. Le consommer associé à de l’eau et du citron le matin permet un effet détoxiquant assuré.

D’habitude consommée chaude, en infusion, on peut aussi la déguster froide. Cette concoction aura des vertus antioxydantes, anti-inflammatoires comme amaigrissantes.

De plus pour ceux qui ne supportent pas bien une boisson riche en caféine, cette recette produit un effet stimulant sinon aussi fort en tout cas s’en rapprochant.

Dans l’optique cette fois de trouver le sommeil, ajouter du miel, du lait et du gingembre permet de lutter contre l’insomnie.

Enfin, ajouter du gingembre à votre chocolat chaud rehaussera le goût de la boisson en plus d’avoir un effet tonifiant sur votre organisme.

2. Consommer le gingembre en infusion

L’ajout de gingembre à votre infusion quotidienne modifiera le parfum global de l’infusion. Elle donne un goût au caractère si parfumé que nombre de ceux qui s’y sont essayés y sont devenus addicts.

On peut notamment se concocter une infusion au gingembre et à l’ail, qui à première vue, ne paraît pas des plus sexy, mais qui s’avère finalement délicieuse.

Celle-ci vous donnera de l’énergie tout en réduisant le stress et l’anxiété qu’on peut subir au quotidien.

3. Consommer le gingembre avec du curcuma

Le gingembre et le curcuma ont des propriétés similaires : anti-inflammatoire, antioxydant, amélioration de la digestion, maintien de la flore intestinale dans un état optimal etc.

Le curcuma a la particularité supplémentaire de permettre une matière absorption des nutriments. Les associer tous les deux ne peut donc qu’avoir d’excellentes conséquences sur la santé.

On peut notamment les mélanger dans une infusion à l’effet désintoxiquant assuré. Mais aussi saupoudrer un plat salé constitué de riz et de poisson de poudre de curcuma en plus de morceaux de gingembre.

III- Les bienfaits du gingembre

Comme nous l’avons brièvement évoqué plus haut, le gingembre comprend de nombreuses vertus médicinales. Ainsi, il permet d’assurer un bon fonctionnement du système digestif.

Lors de situations de nausées ou de vomissements dues aux secousses d’un voyage en bateau ou d’un déplacement en voiture, pour les plus jeunes, le gingembre permet d’agir directement sur les maux dont on peut souffrir en hâtant la guérison. 

Il a, entre autres choses, des propriétés anti-bactériennes, antioxydantes, antivirales très efficaces

Aussi par le réchauffement du corps procuré, il permet aussi contribuer à soigner comme d’anticiper un rhume ou une grippe.

De plus, les personnes âgées souffrant de rhumatisme pourraient également utiliser cette plante, sous forme d’huile essentielle, afin de soulager leur arthrite- cet effet s’explique par la présence de bêta-carotène ainsi que de vitamine B et C dans la plante.

En fin de compte, le gingembre tonifie et fortifie l’organisme dans sa globalité, ce qui peut à la fois permettre de maintenir dans leur état des personnes déjà en bonne santé, comme de guérir des individus encore fléchissant en raison d’une maladie grave.

Attention toutefois à faire preuve de modération dans sa consommation de gingembre, sous peine de subir des effets secondaires comme des maux de ventre ou des nausées.

Cake avec gingembre: exemple pour comment l'utiliser en cuisine

IV- Quelques recettes

Voici quelques manières simples qui vont vous aider à savoir comment utiliser le gingembre en cuisine:

1. Dans les aliments sucrés

C’est le moment de la cuisson et il y a beaucoup d’aliments sucrés qui sont excellents avec du gingembre frais.

Essayez de tremper du lait dans du gingembre pour ces caramels. Ou essayez les tartes au gingembre et surtout les délicieuses tartes au potiron avec du gingembre frais.

2. Avec du poisson  

Nous aimons beaucoup le gingembre épicé avec du poisson tendre et écaillé. Essayez l’excellent recette de tilapia au gingembre et à la coriandre, pleine de saveur, et dont la cuisson ne prend que quelques minutes.

3. Dans les sautés

Presque tous les sautés pourraient utiliser un peu de gingembre râpé ou même haché pour épicer les choses. Ça leur donne une sorte de gout unique qui mérite que vous l’essayez.

4. Dans la soupe

Le gingembre frais, râpé ou en purée, apporte un zeste merveilleux aux soupes d’hiver chaudes et crémeuses. Essayez cette soupe de carottes aux épices indiennes avec du gingembre ou cette soupe de patate douce avec du miso et du gingembre.

5. Dans du thé chaud

Nous buvons littéralement des litres de thé au gingembre chaud en automne et en hiver. Il suffit de couper un morceau de gingembre frais (pas besoin de le peler) et d’y verser beaucoup d’eau bouillante.

Un peu de miel, un peu de citron, et c’est le parfait tonique pour l’hiver. Vous pouvez aussi ajouter du bourbon et appeler cela du sirop contre la toux pour les adultes.

liens utiles:

Fresh Ginger Tea

Why You Should Start Your Morning with Ginger

Bet You Didn’t Know Ginger Could Banish Bad Breath: 8 Surprising Health-Boosting Benefits of the Root

Five Ways to Eat: Fresh Ginger