Gingembre et prostate (cancer, hypertrophie et prostatite)

Gingembre et prostate (cancer, hypertrophie et prostatite)

Est-ce le gingembre est bon pour la prostate ?  Est-ce qu’il existe des études qui confirment cette assertion ? Quels sont les effets du gingembre sur les cellules cancéreuses de la prostate ? Et quelles sont les autres plantes les plus recommandées pour guérir ou diminué l’effet des multiples pathologies de la prostate ?

I- C’est quoi la prostate et ses soucis ?

Située entre le pubis et le rectum, la prostate est une glande du système génital masculin. Elle entoure l’urètre et elle a la taille d’une noix ou d’une châtaigne. C’est une sorte de canal qui transporte l’urine de la vessie vers l’extérieur.

La prostate favorise et participe à la fabrication du liquide séminal, qui constitue l’essentiel du sperme. Il faut préciser que les vésicules séminales sécrètent elles aussi une partie du liquide séminal.

Il existe plusieurs problèmes qui peuvent affecter la prostate.

Voici les plus réguliers : la prostatite ou inflammation de la prostate, le cancer de la prostate et l’hypertrophie bénigne de la prostate ou adénome de la prostate, qui correspond au grossissement de la prostate, qui est très fréquent chez les hommes plus âgés.

Ces trois maladies, même si elles se manifestent par des symptômes identiques, n’ont pas les mêmes traitements ni les mêmes conséquences.

Il vous est fortement conseillé de consulter votre médecin en cas de troubles génito-urinaires.

Comme symptômes réguliers de la prostate, nous pouvons citer :

La fièvre associée à des frissons, des symptômes urinaires tels que des brûlures lors de la miction, des envies trop fréquentes d’uriner, des douleurs de la région pubienne, au niveau de l’urètre, du pénis, et parfois du rectum, un malaise général, des douleurs musculaires, une prostate douloureuse lors du toucher rectal.

Il faut de même préciser que la prostate entraîne des symptômes qui sont particulièrement gênants : envies très fréquentes d’uriner, difficultés à uriner, à vider la vessie, douleurs, etc. De ce fait, il est primordial que vous consultiez immédiatement.

Même si le cancer de la prostate peut, comme tous les cancers, être difficile à éradiquer et présente des risques de métastases, il faut dire que les pathologies de celui-ci se traitent généralement bien.

Malheureusement, le cancer de la prostate reste la 4e cause de mortalité par cancer. Par exemple, rien qu’en France, on recense environ 10 000 décès par an.

Cependant, de façon générale, le cancer de la prostate est une maladie qui évolue lentement et qui peut être diagnostiqué tôt.

Découvrons les études sur le gingembre et le cancer de la prostate.

gingembre et prostate 3

II- Etudes sur le gingembre et le cancer de la prostate

De plus en plus, les effets anticancéreux des épices sont reconnus et étudiés. De nos jours, presque tout le monde sait que le gingembre est une excellente source de phénols.

Également, la plupart des personnes savent que le gingembre possède des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antiprolifératives marquées.

En 2012, dans la revue “British Journal of Nutrition”, une étude scientifique publiée prouve que le gingembre à la possibilité d’inhiber et d’induire la destruction des cellules cancéreuses de la prostate chez la souris. Les résultats ont été remarquables.

Concrètement, durant cette étude scientifique, une dose orale de 100 mg de gingembre par kilo de poids fut administrée à des souris. La croissance et la progression de cellules cancéreuses de la prostate ont été inhibées à 56 % par le gingembre.

De même, sur les cellules cancéreuses, le gingembre provoque des effets apoptotiques notables.

En addition, le gingembre ne montra aucune toxicité dans les tissus normaux. Cette étude scientifique, selon les chercheurs, est la première à démontrer les propriétés anticancéreuses du gingembre in-vitro et in-vivo dans le cadre du cancer de la prostate.

En somme, les propriétés préventives et curatives du gingembre contre le cancer de la prostate ont été révélées par cette étude de la Georgia State University (Atlanta).

Abordons maintenant les principes actifs et les propriétés du gingembre.

III- Principes actifs et propriétés du gingembre

Le gingembre est reconnu avoir des propriétés antioxydantes. De façon générale, les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages provoqués par les radicaux libres.

Ces radicaux libres sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Environ une quarantaine de composés antioxydants ont été découverts dans le gingembre.

Il ne faut pas omettre de dire que certains de ces composés antioxydants seraient résistants à la chaleur et pourraient même être libérés durant la cuisson.

C’est ce qui pourrait expliquer l’augmentation de l’activité antioxydante du gingembre lorsqu’il est cuit.

Le gingembre moulu, quant à son contenu en antioxydants, se situe au troisième rang parmi plus de 1 000 aliments analysés.

Le gingembre est aussi reconnu pour son goût piquant. Le gingérol est le principal composé actif responsables du goût piquant du gingembre frais. Sa propriété anti-inflammatoire et antioxydante est bien connues. Également, le gingembre aide beaucoup à soulager les nausées et les vomissements.

Dans cet ordre d’idées, de nombreuses études ont évalué l’effet antiémétique attribué au gingembre. C’est-à-dire la capacité de prévenir ou d’arrêter les nausées et les vomissements. Découvrons pour finir les autres plantes pour soigner la prostate.

gingembre et prostate 2

IV- Effets du gingembre sur les cellules cancéreuses de la prostate

La racine de gingembre est bien connue pour sa teneur en potassium et en manganèse. Le potassium est essentiel au maintien d’une circulation sanguine normale et des fonctions musculaires et nerveuses, tandis que le manganèse aide à absorber les vitamines et minéraux bénéfiques.

Le gingembre contient des vitamines A, C et E, du bêta-carotène et du zinc, tous de puissants antioxydants qui protègent la prostate contre les radicaux libres nocifs.

Les radicaux libres accélèrent le vieillissement des tissus et le développement du cancer. La vitamine C et le zinc stimulent le système immunitaire et protègent l’organisme contre les infections et les inflammations.

Le gingembre est efficace pour bloquer la 5-lipoxygénase, une enzyme qui favorise le développement du cancer. Il contribue à réduire le risque de cancer et aide même à réduire les tumeurs dans la prostate. Dans un certain nombre d’études, il a été déterminé que le gingembre affectait les cellules cancéreuses de la prostate en affaiblissant le développement des cellules cancéreuses, perturber le cycle de croissance des cellules cancéreuses et détruire les cellules cancéreuses en interrompant la production d’énergie et en stimulant la libération d’enzymes qui décomposent les cellules cancéreuses.

Le gingembre ne doit pas être utilisé seul dans le traitement ou la prévention du cancer de la prostate. Si vous présentez des symptômes ou si vous souhaitez en savoir plus sur la prévention du cancer de la prostate, il est impératif de consulter un urologue ou du moins un médecin généraliste.

V- Autres plantes pour soigner la prostate

En plus du gingembre, plusieurs autres plantes peuvent être utilisées pour soigner la prostate. Nous allons vous énumérer au moins deux de ces plantes et leurs actions.

Nous pouvons citer d’un côté Pygeum Africanum qui signifie le prunier d’Afrique. L’extrait d’écorce du prunier africain est un produit phytothérapeutique qui favorise l’amélioration du débit urinaire.

De ce fait, ce produit naturel issu d’un arbre africain permet d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’une hypertrophie bénigne de la prostate symptomatique.

Les symptômes de cette maladie sont réduits par la consommation de cette plante. Pour soulager les différents symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate légère ou modérée, il est possible d’associer le prunier d’Afrique aux baies de palmier nain, ainsi qu’aux racines d’orties.

D’un autre côté, Serenoa Repens, plus connu sous le nom de la baie de palmier nain, est une plante qui peut soigner la prostate. Il faut préciser que cette deuxième solution naturelle est l’une des plus utilisées avec le prunier d’Afrique.

En effet, il s’agit des baies de palmier nain qui elles aussi s’avèrent efficaces dans le cadre du traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate légère ou modérée.

Concrètement, sa consommation s’avère aussi efficace que la prise de médicaments de synthèse, et ne génère aucun effet indésirable sur l’érection et la fonction sexuelle.

Pour traiter les symptômes légers et modérés de la prostate, il vous est recommandé d’utiliser les baies de palmier. Et ceci, en association avec d’autres solutions naturelles ou avec des médicaments.

viande rouge, aliment déconseillé pour la prostate

VI- Prostate : aliments déconseillés

Il ne suffit pas de savoir que ces plantes sont bénéfiques pour les différentes pathologies de la prostate mais il est plus judicieux de connaitre tous les aliments qui contribuent sérieusement à créer toutes ces maladies ou les accentuer.

Voici les aliments à éviter en cas de problèmes de prostate en plus de la prise des cures de gingembre et des autres plantes :

  • La viande rouge : Des recherches suggèrent que le fait de ne pas manger de viande rouge peut aider à améliorer la santé de la prostate. En fait, on estime que la consommation quotidienne de viande triple le risque d’hypertrophie de la prostate.
  • Les produits laitiers : Comme pour la viande, la consommation régulière de produits laitiers a été liée à un risque accru de cette pathologie. La suppression ou la réduction de la consommation de beurre, de fromage et de lait peut contribuer à réduire ses symptômes.
  • La caféine : La caféine peut agir comme un diurétique, ce qui signifie qu’elle augmente la quantité, la fréquence et l’urgence des mictions. Réduire la consommation de café, de thé, de soda et de chocolat peut améliorer les symptômes urinaires des pathologies de la prostate.
  • L’alcool : L’alcool peut également stimuler la production d’urine. Les hommes atteints peuvent constater que leurs symptômes sont améliorés en renonçant à l’alcool.
  • Sodium : Un apport élevé en sel peut augmenter les symptômes urinaires associés. Suivre un régime pauvre en sodium en n’ajoutant pas de sel aux repas et en évitant les aliments transformés peut être utile pour certains hommes.

VII- Comment nettoyer sa prostate et la garder en bonne santé

  • Maintenez un poids idéal (Bon rapport entre taille et poids).
  • Exercice des muscles du plancher pelvien pour contrôler la miction.
  • Réduire le stress.
  • Envisagez une supplémentation à base de plantes avec du chou palmiste, de l’épilobe, des graines de potiron ou des racines d’ortie
  • Consommer régulièrement de l’ail et de l’oignons.
  • Évitez les boissons stimulantes comme le café, le thé et l’alcool.
  • Des études indiquent que l’activité sexuelle joue un rôle dans la santé de la prostate. Une éjaculation fréquente (seule ou avec un partenaire) favorise la santé de la prostate
  • Faites fréquemment de l’exercice pour moduler les hormones, maintenir votre poids et réduire l’activité du système nerveux sympathique, ce qui atténuera la gravité des symptômes urinaires.
  • Essayez d’uriner en position assise. Cela réduit le volume résiduel de la vessie, augmente le débit urinaire et diminue le temps de miction.
  • Augmenter les sources alimentaires de zinc, d’acides gras essentiels, de sélénium et de lycopène – tous essentiels pour la santé reproductive masculine. Essayez les graines de potiron, les tomates et le saumon !

Liens utiles:

Ginger extract shows prostate benefits: human study

Benefits of whole ginger extract in prostate cancer

Ginger Ingredients Alleviate Diabetic Prostatic Complications: Effect on Oxidative Stress and Fibrosis

Can Eating Ginger Really Improve Your Health? It’s Complicated

Quels sont les bienfaits du gingembre confit ?

Comment utiliser curcuma et gingembre pour maigrir ?

Recettes avec du gingembre pour perdre du ventre

Comment utiliser le gingembre pour faire pousser les cheveux

Recette gingembre, citron et miel pour maigrir