Plante de curcuma en pot [culture, entretien, taille et arrosage]

Plante de curcuma en pot [culture, entretien, taille et arrosage]

Comment cultiver la plante de curcuma en pot ? Comment l’entretenir ? Quand et comment le tailler ? Comment l’arroser ? Quand et comment quand le rempoter ? Comment le conserver ? Et quelles sont ses maladies habituelles ?

I- Comment cultiver la plante de curcuma en pot ?

Le curcuma ou safran des indes est une plante rhizomateuse, herbacée d’origine asiatique. Il nous vient plus précisément de l’Inde comme l’indique son nom. 

Le curcuma est un rhizome de la famille des zingiberaceae et renferme de ce fait plusieurs propriétés bénéfiques à la santé et au bien-être de l’homme. 

Composé principalement de la curcumine, le curcuma dispose des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et antibactériennes. 

Il intervient dans la guérison de plusieurs maux autant qu’il sert à prévenir de nombreuses maladies en renforçant le système immunitaire. 

Pour l’ensemble de ces raisons, le curcuma a réussi très tôt à se rendre incontournable dans les médecines traditionnelles asiatiques. 

En cuisine, le curcuma n’est plus un ingrédient à présenter. Il rajoute aux menus une touche particulière et facilite le processus de conservation des aliments. 

En plus d’être une épice au goût unique, le curcuma est un excellent allié de beauté. Il lutte efficacement contre les imperfections de la peau et résout les problèmes capillaires. 

Dans le textile, le curcuma intervient de nouveau dans le processus de coloration des tissus. Bref, que ce soit dans un domaine ou dans un autre, sous une forme ou sous une autre, le curcuma a su faire ses preuves. 

Aujourd’hui, grâce à ces multiples vertus, le curcuma fait l’unanimité chez ses consommateurs et veille à leur bien-être d’où naît l’ultime besoin de l’avoir constamment à proximité de soi.

plante curcuma en pot 2

Et alors peut-on le planter chez soi?

La bonne nouvelle est que le curcuma malgré ses origines s’adapte facilement lors de la plantation au climat tempéré. Pour réussir la plantation du curcuma en pot, il faut d’abord choisir la bonne période (entre le mois de février et mai). 

Il faut ensuite vous procurer des rhizomes de curcuma frais, sains et bio. En effet, il existe une gamme assez variée du curcuma (40 espèces vivaces dans les régions tropicales). 

Mais, pour réussir votre expérience et profiter des bienfaits de cette plante, il est préférable d’opter pour le curcuma longa (surtout si les rhizomes seront plus tard destinés à la consommation) qui est une variété plutôt facile à cultiver et très pratique. 

Disposez les rhizomes dans une coupelle sur un fond d’eau près d’une source de chaleur ou de lumière même indirecte durant des jours. 

Conservez le contenu à une température minimale autour de 20 °C pour éviter le pourrissement jusqu’à observer l’apparition des racines. 

Cette étape semble facile, mais en réalité, il s’agit là d’une étape importante puisque sa non-réussite suffit à vous décourager et à ruiner votre projet. 

C’est à la suite de cette première étape qu’il faut planter les rhizomes germés dans un pot et veiller minutieusement à sa croissance jusqu’au rempotage.

curcuma racinaire

Mise en pot ?

Mettez au fond d’un pot percé, une couche d’argile ou de gravier. Ajoutez-y ensuite un mélange de sable de rivière avec du terreau bio avant de planter le curcuma en pot. Arrosez sans excès.

Faites-en sorte de maintenir le substrat humide pendant la période de végétation (du printemps à l’automne).

Ne laissez pas d’eau dans la soucoupe, mais brumisez le feuillage en atmosphère sèche. Le moindre excès d’eau pourrait entraîner le pourrissement de la plante. 

Cessez d’arroser dès que les feuilles commencent à jaunir (septembre). Il est important de choisir un pot assez vaste et d’y apporter le maximum de soin au rempotage. 

Car, c’est au moment de sa pousse que le curcuma nous rappelle ses origines indiennes.

Et le rempotage ?

Maintenant, il va falloir rempoter délicatement la plante dans un pot plus large et percé au fond. Le substrat qui sert de support à la plante de curcuma doit être richement constitué et bien drainé (sans excès).

Bien qu’il s’agisse d’une plante qui supporte facilement la lumière indirecte de l’intérieur, il serait appréciable de mettre le pot de temps à autre dans une zone mi-ombragée et plus aérée telle que le balcon ou sur l’appui d’une fenêtre. 

La croissance du curcuma ne doit être interrompue à aucun moment. Pour ce faire, il faut arroser la plante régulièrement (arroser les matins de préférence avec une eau à température ambiante et veiller à laisser sécher légèrement le substrat entre deux arrosages) en évitant d’éclabousser le feuillage. 

D’ailleurs, il n’est pas du tout recommandé de laisser trainer dans le pot de l’eau stagnante au risque de perdre la plante. 

Pour vérifier le niveau d’humidité du substrat, il faut plonger un doigt dans le pot. Si le substrat est suffisamment humide, il vaut mieux retarder l’arrosage. Si non, vous pouvez immédiatement passer à l’arrosage. 

Vous avez également la possibilité d’apporter à la plante de l’engrais liquide une fois par mois soit au maximum trois fois pendant la période de végétation. 

Lorsque toutes ses conditions sont respectées, les rhizomes croient remarquablement et vous pouvez vous attendre à une bonne récolte. 

D’ailleurs, au terme de son cycle, ou à la fin de la période de végétation (octobre-novembre), la plante entre en dormance et les feuilles commencent à sécher. 

A ce moment-là, il faut réduire progressivement le rythme d’arrosages jusqu’à les arrêter définitivement. Maintenant, vous pouvez déterrer la plante et procéder à la récolte.

plante curcuma en pot 3

Au fait quand rempoter le curcuma ?

Le rempotage des rhizomes de curcuma se fait en printemps dans une zone mi-ombragée. Vous pouvez rempoter votre rhizome et le planter dans votre jardin ou du moins sur un sol riche en l’enfouissant que très légèrement ; environ 3 à 4 cm de profondeur. 

Si vous préférer la plantation en pot ou la plantation en intérieur, il vous suffira de rempoter vos rhizomes dans un pot plus large et adapté à la plantation. 

La condition essentielle en ce moment est que le substrat soit autant riche que si la plantation se faisait dans un jardin. 

Pendant cette période, la plante a besoin de beaucoup d’eau ; un arrosage régulier est donc recommandé comme déjà précisé en haut.

II- Comment conserver les rhizomes de curcuma planté dans un pot ?

La conservation des rhizomes de curcuma est l’étape qui suit celle de la récolte. Déjà pendant la période de repos de la plante (octobre-novembre) ; 

Le moindre excès d’eau suffit à faire pourrir la plante. Le même principe reste valable après la récolte voilà pourquoi les rhizomes restants après la récolte doivent être conservé à sec dans un pot aéré à l’abri de l’humidité. 

Ce processus de conservation permet d’éviter l’apparition de moisissures sur le reste des rhizomes et de les garder sainement jusqu’à la saison prochaine.

III- Quelle terre pour le curcuma ?

Les exigences du curcuma en matière de sol ne sont pas grandes. Néanmoins, pour réussir la culture du curcuma, un sol sableux, riche en humus et couvert de terreau est idéal pour débuter. 

Le sol sur lequel se plante les rhizomes de curcuma doit être neutre, léger, suffisamment drainé et moyennement exposé au soleil. 

Après deux années d’exploitation du même substrat ou du même sol, il est recommandé de renouveler les composant, car à partir de ce moment, le sol fatigué devient moins fertile et ralenti la croissance des plantes.

germination du curcuma

IV- Comment couper les fleurs de curcuma ?

Les rhizomes du curcuma ont un feuillage généralement vert, caduc au port érigé. Ses feuilles peuvent être longues jusqu’à 1 mètre de hauteur. 

Quant aux inflorescences en épi roses, elles sont très tape-à-l’œil et abritent de petites fleurs violettes et blanches. 

Pour supprimer les fleurs de curcuma fanées, il faut couper la tige le plus bas possible afin de faciliter la production d’une nouvelle fleur plus tard.

V- Comment multiplier le curcuma ?

La multiplication du curcuma se fait par division pendant le printemps. Il faut à cette étape fractionner des bouts de rhizomes que vous avez initialement conserver à l’automne et qui comportent au moins un bourgeon. 

Attendez ensuite que les plaies occasionnées par la division sèchent avant de procéder à la plantation.

récolte de curcuma

VI- Pourquoi les feuilles de mon curcuma jaunissent-elles ?

Des feuilles de curcuma qui jaunissent sont un message négatif, relatif à plusieurs facteurs. 

Les symptômes se manifestent dans un premier temps par une partie des feuilles atteintes de tache jaune qui se propage rapidement. 

Ensuite, vient l’étape des feuilles qui tombent ralentissant ainsi la croissance de la plante.

En général, ce phénomène indique soit :

1. Un excès ou un déficit d’arrosage

L’excès d’arrosage surtout pour les plantes de curcuma en pot entraîne le jaunissement. Parce qu’un substrat excessivement trempé occasionne l’asphyxie des rhizomes.

 Alors que la plante qui n’arrive plus à se nourrir correctement a du mal à croître. Et puisqu’il est question d’un phénomène irrémédiable, les feuilles tombent et la plante meurt.

La meilleure manière de faire pousser votre curcuma est de rester attentif à son arrosage parce qu’il n’y pas que l’excès d’arrosage qui cause problème mais l’insuffisance aussi. 

Le manque d’eau entraîne également le flétrissement et le jaunissement rapide des feuilles de curcuma.

2. Une chlorose ou une carence

Le jaunissement des feuilles est dans certains cas l’effet d’une carence en fer ou en minéraux. Il traduit le fait que la plante n’est plus alimentée en chlorophylle. 

Les feuilles jaunissent donc du bord vers les nervures.

pot de curcuma

3. Une mauvaise exposition

Dans d’autres cas, le jaunissement des feuilles n’est dû ni au mauvais arrosage ni à la carence en éléments nutritifs pour la plante, mais plutôt à une exposition inadaptée. 

La plante de curcuma est, en effet, hostile aux courants d’air et aux fortes amplitudes thermiques. 

Ainsi, si la croissance de votre plante de curcuma en pot nécessite un minimum de chaleur, il faut cependant veiller à ce qu’elles ne soient pas excessivement soumises à l’ensoleillement.

A l’exception de tous ces cas se trouve la possibilité selon laquelle le jaunissement indique seulement que certaines feuilles sont âgées et doivent être supprimées pour laisser place à de nouvelles feuilles.

VII- Plante de curcuma qui pourrit ?

Pour éviter le pourrissement de votre plante de curcuma en pot, il faut arrêter immédiatement l’arrosage dès que le feuillage semble fané. 

Ne reprenez l’arrosage que lorsque la première tige se fait voir. Généralement, le pourrissement est occasionné par un mauvais démarrage de la végétation ou encore par l’arrosage avec de l’eau calcaire.

 VIII- Comment faire germer un rhizome de curcuma ?

Pour faire germer un rhizome de curcuma il faut avoir choisi au préalable un rhizome sain, bio, frais et facile à planter. 

Verser dans une coupelle un fond d’eau et déposez-y le rhizome. Exposez la coupelle et le contenu à une source de chaleur durant plusieurs jours. 

Faîtes tout de même attention à la température (20 degrés Celsius au minimum) pour éviter de provoquer le pourrissement du rhizome. 

Vous verrez germer le rhizome. Quand les pousses atteignent quelques centimètres, vous pouvez à compter de cet instant, considérer votre rhizome comme prêt à être planté.

Comment faire germer les rhizome de curcuma

IX- Où trouver les rhizomes de curcuma ?

Bien que d’origine indienne, le curcuma est tellement répandu à présent dans le monde qu’il n’y a plus aucune difficulté à trouver ses rhizomes où que vous vous trouviez. 

En Europe et en France, vous pouvez trouver les rhizomes de curcuma soit dans les magasins de cuisine exotique ou plus facilement sur le web. 

Pendant l’achat, il faut s’assurer de la qualité du rhizome. Le rhizome doit être frais et sain.

X- Prix de la plante de curcuma en pot (en France)

En France, le prix de la plante de curcuma varie selon la largeur et le contenu du pot ou d’autres fois selon la variété.

Pour le curcuma, tulipe de siam ;

Le pot de 19 cm composant 2 à 3 fleurs de curcuma coûte environ 20,58 euros.

Le pot de 17 cm pour un contenu de 65/70 cm est estimé à environ 24,90 euros.

Et pour le pot de 12 cm pour un contenu de 45/50 cm vaut environ 12,95 euros.

Liens utiles:

Growing Turmeric In Pots | How To Grow Turmeric, Care, Uses & Benefits

How to Grow Your Own Turmeric Indoors

Comment utiliser le curcuma sur les cheveux ?

How to grow turmeric in a garden

Comment utiliser l’huile de curcuma sur la peau?

Comment utiliser le curcuma pour maigrir ?

Dangers du curcuma pour la santé et ses effets indésirables

Comment utiliser le curcuma pour l’arthrose ?

Comment utiliser curcuma et gingembre pour maigrir ?

Curcuma et huile d’olive pour le visage, les dents et les cheveux

Est-ce que le curcuma est bon pour le foie ?

Cure détox curcuma, gingembre et citron: [bienfaits et recette]

Recettes de masques au curcuma pour l’acné et l’eczéma

Le curcuma contre les allergies et allergie au curcuma

Bienfaits de l’huile de curcuma pour le visage et la peau [usage et dangers]