Est-ce que le curcuma est bon pour le foie ?

Est-ce que le curcuma est bon pour le foie ?

Est-ce que le curcuma est bon pour le foie ? Quelles sont les maladies qui touchent le foie ? Qu’en est-il du curcuma et du foie gras non-alcoolique ? Et qu’en est-il des études scientifiques sur l’efficacité du curcuma dans les maladies liées à cet organe central de l’organisme humain ?

I- Quelles sont les maladies du foie ?

Le foie étant le plus grand organe du corps, il aide le corps à digérer les aliments, stocke l’énergie et élimine les toxines. 

Ainsi, Il existe ainsi de nombreux types de maladies du foie. Nous noterons ici :

  • Les maladies causées par des virus, comme l’hépatite A, l’hépatite B et l’hépatite C, maladies causées par des drogues, des poisons ou des toxines ou par l’ingestion de trop d’alcool. Les exemples incluent la stéatose hépatique et la cirrhose.
  • Le cancer du foie
  • Les maladies héréditaires, telles que l’hémochromatose et maladie de Wilson.

Les symptômes de la maladie du foie peuvent varier, mais comprennent souvent un gonflement de l’abdomen et des jambes, des ecchymoses faciles, des changements dans la couleur des selles et de l’urine, et la peau et les yeux jaunâtres ou la jaunisse.

Parfois, il n’y a aucun symptôme. 

 II- Est-ce que le curcuma est bon pour le foie ?

1. Curcuma et le foie gras non-alcoolique

Le foie gras non alcoolique, encore appelé stéatopathie hépatique non alcoolique (NASH), est l’accumulation de graisse dans le foie qui n’est pas causée par une consommation excessive d’alcool. 

Les personnes qui en sont atteintes n’ont pas d’antécédents de consommation excessive d’alcool. Il est étroitement lié au surpoids.

En résumé, la NASH est le résultat d’avoir plus de graisses dans le foie que la normale. Chez de nombreuses personnes, le foie gras non alcoolique ne cause ni symptômes ni problèmes.

La NASH peut également provoquer un cancer du foie.

Le curcuma est une racine qui devient populaire pour ses propriétés équivalentes à l’ibuprofène, mais en plus, sa consommation améliore la santé du foie et de plusieurs autres organes.

Ses principales propriétés résident dans ses capacités antioxydantes et anti-inflammatoires, c’est pourquoi il peut réduire les dommages au foie causés par la cirrhose, le surdosage en fer, les niveaux élevés de toxicité et les maladies du foie telles que le foie gras non alcoolique.

Est-ce que le curcuma est bon pour le foie 2

2. Effets protecteurs de la curcumine pour le foie 

Le curcuma a été utilisée pendant des siècles pour traiter les maladies du foie, mais pendant seulement deux décennies, les scientifiques ont prêté toute l’attention voulue pour corroborer ses effets en tant que protecteur du foie.

De plus, diverses études et essais cliniques in vivo et in vitro ont montré que l’utilisation de curcumine à des doses élevées réduit considérablement l’accumulation de graisse dans le foie et a également de fortes activités antioxydantes, anti-inflammatoires et anticancéreuses.

La curcumine intervient efficacement dans la réduction de l’effet des cancérogènes humains (tels que le thioacétamide) sur le foie, réduisant ainsi le risque de cancer du foie.

3. Est-ce que la curcumine réduit le poids et le glycogène du foie ? 

 Le curcuma est l’une des plantes qui a été le sujet des recherches scientifiques à ce jour, en particulier dans le domaine de l’immunité, de l’inflammation, du cancer et de l’hépato protection.

Il est à noter qu’à dose plus importante, la consommation ou un supplément de curcumine régularise le taux de glycogène dans le foie.

En effet un essai clinique effectué sur deux groupes de patients avec un temps de prise de curcumine estimé à 8 semaine a pu démontré que le groupe ayant consommé de la curcumine avait une réduction de 78,9% de la teneur en graisse du foie, contre 27,5% pour le groupe ne l’ayant pas consommé.

Une réduction de l’indice de masse corporelle, du cholestérol, des triglycérides, des transaminases, de la glycémie et de l’hémoglobine glycosylée a également été observée dans le groupe qui a consommé de la curcumine.

C’est l’une des raisons, pour laquelle les chercheurs suggèrent l’utilisation de la curcumine en cas de foie gras non alcoolique car, étant un médicament sûr et très bien toléré par l’organisme humain.

4. Curcuma et cirrhose

La cirrhose est un stade tardif de la cicatrisation (fibrose) du foie causé par de nombreuses formes de maladies et d’affections hépatiques, telles que l’hépatite et l’alcoolisme chronique.

Chaque fois que votre foie est blessé, que ce soit par une maladie, une consommation excessive d’alcool ou une autre cause, il essaie de se réparer.

Dans le processus, des tissus cicatriciels se forment. Et au fur et à mesure que la cirrhose progresse, de plus en plus de tissus cicatriciels se forment, ce qui rend difficile le fonctionnement du foie (cirrhose décompensée).

La cirrhose avancée met la vie en danger. Les effets du traitement au curcuma sur la cirrhose hépatique ont révélé que la conductivité du foie cirrhotique après un traitement à la curcumine était similaire à celle des tissus hépatiques normaux.

Ainsi, les résultats indiquent que l’effet anti-inflammatoire du curcuma peut empêcher la progression d’un dysfonctionnement hépatique irréversible. Mais les résultats ne sont pas très concluant et d’autres études sont nécessaires pour confirmer ce premier constat.

5. Curcuma et diabète

Le diabète est une affection courante liée à des perturbations de votre glycémie. Votre taux de sucre dans le sang joue un rôle important dans la façon dont votre corps métabolise les aliments et comment il utilise l’énergie. 

Le curcuma ayant été reconnu pour ses propriétés médicinales. On pense qu’il présente un large éventail d’avantages pour la santé, y compris le soulagement de la douleur et la prévention possible des maladies.

De même, la curcumine, le composant actif du curcuma, peut aider à prévenir le diabète de type 2, aider à stabiliser la glycémie et rendre le diabète plus gérable.

Il peut également offrir des avantages pour la santé générale, comme une aide supplémentaire à la digestion.

Est-ce que le curcuma est bon pour le foie 3

6. Curcuma et hépatite 

L’hépatite est une inflammation du foie. Elle se caractérise par une jaunisse (jaunissement de la peau), de la fièvre, des nausées, une perte d’appétit et une faiblesse. 

Cela peut être aigu ou chronique. L’hépatite A et E est causée par la consommation d’aliments contaminés. L’hépatite B, C, D est causée par le contact avec des liquides organiques infectés. La transfusion sanguine infectée, le contact avec des instruments médicaux contaminés, le contact sexuel ou la transmission du virus de la mère au bébé sont des moyens possibles de s’infecter.

L’hépatite peut évoluer vers la fibrose hépatique ou un cancer.

Le curcuma est connu sous le nom d’épice dorée et ce terme est attribué à ses propriétés médicinales efficaces.

Le curcuma et son ingrédient bioactif, la curcumine, présentent selon beaucoup de phytothérapeutes, un grand potentiel d’action contre l’hépatite.

Ils sont des agents hépato-protecteurs car ils protègent le foie de la toxicité et des maladies et assurent son bon fonctionnement. 

Liens utiles:

Turmeric Induced Liver Injury: A Report of Two Cases

The positive and negative health effects of turmeric

Turmeric Supplements Could Pose Risk of Liver Damage

Turmeric & Liver Health Benefits: Is Curcumin Good for a Detox & Cleanse

Comment utiliser l’huile de curcuma sur la peau?

Quels sont les bienfaits de boire du curcuma le matin ?

Comment utiliser curcuma et gingembre pour maigrir ?

Curcuma et anticoagulant : est-ce dangereux pour la santé ?

Masque curcuma, huile de coco et bicarbonate: bienfaits et recette

Est-ce que le curcuma est bon pour l’estomac et les intestins ?

Curcuma et huile d’olive pour le visage, les dents et les cheveux