Curcuma et anticoagulant : est-ce dangereux pour la santé ?

Curcuma et anticoagulant : est-ce dangereux pour la santé ?

Mélanger curcuma et anticoagulant : est-ce dangereux pour la santé ?Quelles sont les contre-indications du curcuma ? Quels sont les effets indésirables ? Quelles sont les interactions médicamenteuses avec le curcuma ? Comment consommer le curcuma pour qu’il soit efficace ? Et combien prendre de curcuma par jour ? Et quels sont les autres bienfaits du curcuma ?


I- Est-ce que le curcuma fluidifie le sang ?

Les anticoagulants sont des médicaments qui évitent la formation de caillots et qui sont donc destinés à fluidifier le sang pour une meilleure circulation. 

La Coumadine est un médicament anticoagulant qui fut longtemps extrait du curcuma. En plus, le curcuma a longtemps été employé dans la médecine traditionnelle indienne pour fluidifier le sang et nettoyer le foie. 

Le curcuma peut donc être employé comme un excellent anticoagulant.

II- Quelles sont les contre-indications du curcuma ?

Le curcuma est une épice d’origine indienne longtemps employé dans les médecines traditionnelles asiatiques. Si le curcuma était autrefois cette épice appréciée sous nos cieux pour sa saveur et son goût unique, aujourd’hui, il est de plus en plus convoité grâce à ses multiples propriétés

Que ce soit en cuisine, en cosmétique ou à la pharmacie, ce rhizome miraculeux est prêt à nous servir et à nous simplifier le quotidien. 

Cependant, le curcuma malgré ses multiples vertus ne peut être bénéfique à tout le monde. Ainsi, dans la mesure où :

  • Vous présentez une allergie au curcuma (boutons, éruptions cutanées)
  • Vous souffrez d’une maladie hépatique ou d’un problème lié au foi
  • Ou vous avez une opération ou intervention chirurgicale programmé dans 15 jours.
  • Vous avez une extraction dentaire programmé dans 2 semaines
  • Vous souffrez d’une obstruction des voies biliaires
  • Et/ ou vous souffrez d’ulcère d’estomac ou du duodénum, il serait préférable de vous abstenir de l’usage de curcuma afin de prévenir toute complication.

III- Les effets indésirables du curcuma

 Même s’il est rare d’observer des effets indésirables après la consommation du curcuma, il est toujours préférable de s’apprêter en conséquence. 

Avant de recenser les effets indésirables du curcuma, il est important de noter que ces effets ne surviennent généralement qu’en cas de surdosage ou de l’usage du curcuma contre un avis médical. 

Au rang, des effets indésirables du curcuma se trouvent, les flatulences, les brûlures d’estomac, la sécheresse de la bouche, la nausée voire même le vomissement. 

Chez les personnes allergiques au curcuma, la consommation peut occasionner des irritations cutanées ou des réactions intenses. 

Le curcuma est donc une épice à consommer dans les règles de l’art. Le surdosage est donc prohibé. 

Et dans la mesure où le curcuma est ingéré en guise de complément alimentaire, il est important de se fier à la notice et de s’en tenir aux conseils du médecin.

curcuma et anticoagulant est-ce dangereux pour la santé 2

IV- Les interactions médicamenteuses avec le curcuma

Le curcuma mélangé aux smoothies, associé aux recettes culinaires ou consommé en infusion procure au consommateur du bien-être et lui garantit une bonne santé. 

En outre, pour éviter que l’usage du curcuma n’occasionne des dommages à votre santé, il est primordial de savoir en faire un bon usage. 

Il est donc recommandé de ne pas consommer du curcuma lorsque vous souffrez de maladies cardiovasculaires et que vous êtes sous traitement de médicaments anticoagulants notamment (le Coumaphène, le Clopidogrel et l’aspirine). 

Parce que la consommation du curcuma favorise la production de fluides gastriques, il est recommandé aux personnes qui ont des brûlures d’estomac de ne pas en faire usage. 

En effet, le curcuma est en mesure d’annuler l’effet des médicaments pris en traitement contre la maladie du côlon irritable par exemple. 

Le curcuma ne doit donc pas être combiné à la ranitidine ou à l’oméprazole. Le principe est le même pour les diabétiques afin d’éviter le risque d’hypoglycémie.

V- Curcuma et hypertension

L’hypertension artérielle, c’est lorsque le sang frappe les parois de douche artères avec une force, une tension qui excède la normale (une sorte de vitesse de flux très importante). 

C’est donc une maladie qui fragilise l’organisme et qui le prédispose à beaucoup d’autres maux. La curcumine est le composant principal du curcuma. C’est elle qui lui confère sa couleur jaune. Elle est hyper bénéfique pour les personnes hypertendues.

Du fait que la curcumine soit un antioxydant et un anti-inflammatoire, elle normalise le profil lipidique de l’organisme. 

La consommation du curcuma aide à faire baisser la tension artérielle, elle permet d’élargir les vaisseaux sanguins et régules l’activité du système nerveux. 

La curcumine est antioxydant naturelle qui permet de contrôler la production des radicaux libres et de garder le consommateur en très bonne santé. Le curcuma a donc un effet apaisant sur les personnes malades de l’hypertension.

VI- Comment consommer le curcuma pour qu’il soit efficace ?

Quelle que soit la forme sous laquelle vous consommez le curcuma, la posologie est presque la même chose. Le curcuma a une faible biodisponibilité et est donc volatile. 

Ainsi, pour permettre à votre organisme de bénéficier de ses bienfaits et à vos intestins de mieux l’absorber, il vous suffit d’y associer du poivre noir lors de la consommation. 

La pipérine contenue dans le poivre noir interagit avec la curcumine et permet de fixer le curcuma. Cette association a le pouvoir de multiplier exponentiellement les effets du curcuma. 

Le curcuma est une substance liposoluble. Ainsi, en le mélangeant à de la matière grasse, vous dupliquez sa biodisponibilité. 

En général, il faut toujours associer au curcuma, du poivre noir et de la matière grasse notamment de l’huile de coco pour réellement profiter de ses propriétés.

curcuma et anticoagulant est-ce dangereux pour la santé 3

VII- Quelle quantité de curcuma faut-il consommer par jour ?

En poudre, 1,5 g à 3 g de curcuma deux fois par jour, suffise à faire du bien à votre organisme. Cette quantité correspondrait à environ une cuillère à café de poudre de curcuma.

En cas d’inflammation, vous aurez besoin de consommer 3 g ou 4 g de curcuma 3 fois par jour.

Pour réaliser une infusion, vous avez besoin de 2 g de curcuma pour 1,5 l d’eau bouillante. La posologie est de deux tasses par jour.

VIII- Autres bienfaits du curcuma

Le curcuma n’est pas seulement cette épice qui assaisonne les plats. Il n’est pas exclusivement un anticoagulant. 

Le curcuma est en plus de tout ce que vous lui connaissez, un excellent anti-viral, antibactérien et anti-oxydant. Il vous garantit du bien-être en diminuant le mauvais cholestérol au profit du bon. 

Il combat l’ulcère gastroduodénal. Le curcuma lutte contre la dépression et aide à maigrir. Il est un excellent alloué culinaire et cosmétique. 

Riche en polyphénols, le curcuma favorise une meilleure digestion, il apaise les irritations cutanées et les douleurs musculaires.

Liens utiles:

Beware turmeric/curcumin containing products can interact with warfarin

Can I take turmeric and anticoagulants?

Is Turmeric a Blood Thinner? Curcumin’s Natural Anticoagulant Properties

Comment utiliser le curcuma sur les cheveux ?

Comment utiliser curcuma et gingembre pour maigrir ?