Est-ce que l’ortie est bonne pour l’hypertension artérielle ?

Est-ce que l’ortie est bonne pour l’hypertension artérielle 1

Est-ce que l’ortie est bonne pour l’hypertension artérielle ? Quelles sont ses causes ? Quelles sont les différentes manières d’utiliser les orties ? Et enfin quelles sont les différentes plantes à éviter impérativement en cas d’hypertension artérielle ?

I. Les causes de l’hypertension 

L’hypertension artérielle est une maladie qui se caractérise par une tension artérielle au-dessus de la moyenne.

Si le stress est un élément qui fait naturellement monter la pression artérielle de tous, être hypertendu implique que cet état d’hypertension demeure, même lorsqu’on est au repos.

Les causes de l’hypertension sont nombreuses, et mieux les connaitre est un atout pour mieux lutter contre cette affection. 

Voici les raisons principales de l’hypertension :

1. L’hérédité 

L’une des premières causes de l’hypertension artérielle est la génétique. Avoir des parents hypertendus augmente généralement le risque de l’être soi-même.

Il est donc important pour tous ceux qui comptent des hypertendus dans leur famille proche, de commencer dès 20 ans à prendre des précautions particulières pour éviter ce mal.

2.  Le surpoids 

Tous les cardiologues l’affirment, avoir un Indice de Masse corporelle (IMC) au-dessus de la moyenne accroit le risque de développer une hypertension artérielle.

L’excès de poids joue sur la tension, et provoque une accélération du débit sanguin.

3. Une alimentation riche en sel 

Consommer plus de 12 GR de sel par jour nous expose au risque de développer une hypertension artérielle, à cause de la relation existant entre la rétention d’eau et la consommation de sel.

Cette rétention conduit automatiquement à une augmentation du débit sanguin, d’où l’hypertension artérielle.

4. La vieillesse 

L’âge est le premier facteur de risque d’hypertension artérielle. L’ensemble du système artériel, en gagnant de l’âge, perd de sa souplesse.

Ce raidissement entraine une accélération automatique de la pression sanguine. Il apparait que les femmes souffrent souvent d’hypertension lorsqu’arrive la ménopause.

papillon sur les orties

II.  Est-ce que l’ortie est bonne pour l’hypertension artérielle ?

1. Ortie et hypertension artérielle 

L’ortie est une plante qu’on retrouve aussi essentiellement en Amérique qu’en Europe, cette plante affectionnant les climats tempérés et les sols riches en fer et en azote.

Elle répond au nom scientifique d’urtica dioica, et l’ortie piquante n’a aucun mal à pousser à l’état sauvage. Néanmoins, il est possible de la semer.

Depuis des siècles, l’ortie est utilisée par de nombreuses civilisations dans le traitement de différents maux. Il faut dire que c’est une plante riche en minéraux, en vitamines et en protéines.

Nombreux sont ceux qui, aujourd’hui encore, en consomment pour bénéficier de ses nombreuses vertus.

Dans le cas d’une hypertension artérielle, on estime que les tiges et les racines de l’ortie auraient les capacités d’agir sur le sang comme amincisseur.

De ce fait, le sang circulerait mieux dans les artères, évitant ainsi l’hypertension artérielle et les autres risques cardiaques qui y sont liés.

De plus, la consommation de l’ortie permettrait de réduire son taux de cholestérol grâce à la vitamine B3 que contiennent ses feuilles.

Le surpoids étant l’une des causes de l’hypertension, l’ortie aiderait donc à lutter contre l’hypertension artérielle.

2. Utilisation des orties 

a. Tisane 

La tisane d’ortie se fait facilement, en utilisant les feuilles d’ortie fraiches ou séchées.

Comme toutes les autres tisanes, il vous suffit de mélanger des feuilles d’ortie à de l’eau bouillante, puis de laisser infuser quelques minutes.

Une proportion d’une cuillère à café d’orties séchées pour 10 cl d’eau est l’idéal.

Important : Il faut boire cette tisane juste après sa préparation, car elle s’oxyde assez vite.

b. Teinture mère 

Pour réaliser la teinture mère d’ortie, il faut :

  • Des orties
  • De l’alcool (de la pharmacie ou un alcool de qualité tel que la vodka)
  • Un flacon pour la conservation (de préférence avec un compte-goutte intégré)

En premier, il faut collecter à peu près 20 g de tiges d’ortie fraiche. Cette quantité devra ensuite être hachée menu, aussi finement que possible.

Il faut ensuite mettre les orties hachées dans un bol, et arroser celles-ci d’alcool. 40 ml sera suffisant.

Pendant un peu moins d’une dizaine de minutes, pillez le tout. Les plantes et l’alcool doivent se mélanger, pour que les actifs de l’ortie soient libérés.

Dans un filtre semblable à un filtre à café, mettez le tout. Posez le filtre en entonnoir vers l’ouverture de votre flacon et pressez, pour en sortir le maximum de liquide.

Une fois le flacon fermé, vous avez votre teinture mère d’ortie. Pensez à l’étiqueter si vous avez peur de la confondre avec un autre produit.

La teinture mère se consomme par gouttes. Dans un verre d’eau, diluez une dizaine de gouttes et buvez-en trois fois par jour.

Elle peut se conserver plus d’une année.

c. Soupe 

Pour préparer la soupe aux orties, il suffit de laver et hacher 700 g d’orties, puis de les faire suer avec 20 g de beurre (des oignons et de l’ail peuvent y être ajouté) jusqu’à ce que les feuilles soient fondues. Ensuite, il faut y ajouter l’eau bouillante.

Après 20 minutes de cuisson, il faut mixer le mélange.On peut ensuite y ajouter un peu de crème fraiche.

III. Hypertension : les plantes à éviter

Ce n’est pas parce que les plantes sont des produits naturels qu’elles ne peuvent poser de risques pour la santé, notamment lorsqu’on souffre d’hypertension artérielle.

1. La réglisse 

La réglisse est réputée pour son action bénéfique sur les maux gastriques. Néanmoins, pour tous ceux qui souffrent d’hypertension artérielle, cette plante peut s’avérer dangereuse.

En effet, elle se mélange très mal avec les diurétiques.

L’association des deux produits (réglisse et diurétique) peut causer une chute du niveau de potassium dans l’organisme. Or celui-ci est essentiel pour maintenir les battements du cœur.

la réglisse

2. Le curcuma 

Le curcuma est bénéfique lorsqu’on a des douleurs arthritiques, et aiderait même à booster le cerveau.

On lui attribue même la capacité à prévenir le cancer du côlon. Néanmoins, mélanger avec des anticoagulants, comme en prennent la majorité des hypertendues, il peut causer des saignements.

3. La grande camomille 

On la connait pour ses vertus calmantes, ainsi que son effet sur les migraines. Mais la grande camomille a d’autres propriétés, comme celle notamment d’être capable de ralentir la coagulation.

Ce qui la rend extrêmement dangereuse pour toute personne sous traitement contre l’hypertension.

Liens utiles:

Stinging nettle is a plant. The root and above ground parts are used as medicine.

High blood pressure: Adding this shrub to your tea could lower your reading

6 Evidence-Based Benefits of Stinging Nettle

Mechanisms underlying the antihypertensive properties of Urtica dioica

Comment préparer et utiliser la racine d’ortie ?

Comment utiliser l’ortie pour la chute des cheveux

Bienfaits de l’huile d’ortie pour les cheveux et la calvitie

Comment utiliser la racine d’ortie pour la prostate ?

Comment se soigner avec l’ortie et ses racines ? [Bienfaits et recettes]

Effets indésirables et contre-indications des feuilles d’ortie

Bienfaits de l’ortie et poudre d’ortie pour les poules et les volailles

Recette de purin d’ortie est interdite en France et en Belgique ?

Vertus de l’ortie blanche et ses utilisations

Cure d’orties pour les chevaux [bienfaits et utilisation]