Comment se soigner avec l’ortie et ses racines ? [Bienfaits et recettes]

Comment se soigner avec l’ortie et ses racines ? [Bienfaits et recettes]

Comment se soigner avec l’ortie et ses racines ? Quels sont les multiples bienfaits de cette plante et ses composants pour notre organisme ? Comment la cueillir ? Quelles sont ses valeurs nutritionnelles ? Comment la consommer ? Et quelles sont les meilleures recettes que nous recommandons ?

I- Parties utiles de la plante d’ortie

Longtemps mal-aimé à cause de sa nature urticante, l’ortie est une plante millénaire aux multiples vertus. Elle contient autant de fer que l’épinard et plus de vitamine C que l’orange. On peut profiter de cette plante en utilisant ses feuilles, ses tiges, ses racines et mêmes ses graines.

  • Les feuilles d’orties : c’est la partie de la plante la plus utilisée. Lorsqu’elles sont fraiches, vous pouvez les consommer sous formes de soupe, de salade, de jus ou en accompagnement avec d’autres aliments.
  • Les graines d’ortie : elles possèdent des effets dépuratifs, anti-infectieux, diurétique et anti anémique. Selon Yves Tissier : « les rares analyses faites sur les graines d’ortie ont permis de savoir qu’elles sont composées d’acides gras insaturés, des vitamines et de nombreux minéraux ce qui constitue en fait un cocktail de nutriment. ».
  • La tige d’ortie : elle est épaisse, longue et résistante. Tout comme les feuilles, la tige est recouverte de poils urticants très irritants. Elle est également très riche en vitamines et en nutriments.

En bref, sachez que toutes les parties de l’ortie sont utiles. Qu’il s’agisse de la tige, des graines, des feuilles ou des racines, rien ne se perd avec l’ortie.

II- Comment se soigner avec l’ortie et ses racines ?

1. Composition de l’ortie et valeur nutritionnelle

Derrière sa mauvaise réputation, la plante d’ortie possède des atouts nutritionnels incroyables. En effet, les feuilles, les racines, les tiges, les graines et les fleurs sont de véritables cocktails de nutriments.

Elles sont riches en fer, en calcium, en vitamines A, B, C et E et en protéine. Par exemple, 100 g de feuilles fraiches d’ortie regorge environ 8 g de protéine.

Grâce à sa forte teneur en fer, l’ortie constitue un aliment idéal pour les végétariens. Sa concentration en potassium, en magnésium, en silice et en zinc est également très intéressante.

L’ortie booste les défenses immunitaires grâce à sa teneur en antioxydants.

comment se soigner avec de l'ortie et ses racines 2

2. Comment cueillir l’ortie sans se blesser ?

Comme le dit si bien le proverbe : « qui s’y frotte, s’y pique. ». La répétition est la mère des sciences, ce qui nous permet de rappeler une fois de plus que l’ortie est une plante urticante.

Ses poils piquants peuvent provoquer des brûlures, des démangeaisons et rougeurs sur la peau de celui qui ose s’y frotter sans se protéger.

Pour récolter l’ortie, vous aurez besoin de vous munir d’une paire de gant de préférence épaisse. Ensuite, il vous faut une paire de ciseaux avec laquelle vous allez couper la plante sans oublier un sac qui va contenir votre récolte.

3. Que peut soigner l’ortie ?

On peut dire de l’ortie qu’elle est une plante miraculeuse vu le nombre de maladie qu’elle soigne :

a. L’ortie et les douleurs articulaires

L’ortie est réputée pour ses propriétés reminéralisantes et anti-inflammatoires. Ses feuilles riches en calcium et en zinc soulagent efficacement les douleurs de l’arthrose et participe à la reminéralisation des os.

En guise de traitement, vous pouvez appliquer sur la partie concernée un macérât de plante d’ortie pendant environ 3 minutes.

Vous pouvez aussi faire une tisane d’ortie à boire plusieurs fois dans la journée. L’efficacité de l’ortie dans le traitement des douleurs articulaires a été démontrée au travers des âges par leur utilisation traditionnelle et aussi par un groupe de chercheurs britannique ayant effectués des tests sur des personnes souffrantes de douleur de l’arthrite.

b. L’ortie et le bien-être

Saviez-vous que l’ortie pouvait être utilisée pour se relaxer ? En effet, vous pouvez réaliser des bains bouillants de mains, de pieds et même du corps tout entier avec la plante d’ortie.

Pour ce faire, utilisez principalement les feuilles, les racines et les tiges.

  • Pour les mains : ajoutez dans 1,5 l d’eau bouillante 50 g de feuilles fraiches. Une fois l’infusion prête, trempez-y vos mains pendant 10 à 20 min. Notez qu’une fois que la plante est trempée dans de l’eau tiède, elle perd son effet urticant.

L’ortie tonifie le corps, rajeunit la peau et la rend encore plus belle.

c. Problèmes de peau

De façon générale, l’ortie est utilisée dans le traitement de l’acné, de l’eczéma et des dermatoses de toute sorte. En lotion ou en compresse, cette plante vous aidera retrouver une peau saine et uniforme.

Vous serez surpris par les effets bénéfiques de cette plante sur votre peau.

L’ortie peut être utilisée aussi bien pour l’homme que pour les animaux. Vous pouvez la consommer sous forme d’infusion, de boisson ou de gélule.

Pour une cure contre l’acné, utilisez uniquement les parties aériennes de la feuille, car sa concentration en fer est plus élevée ainsi que son pouvoir anti-inflammatoire.

d. Les allergies

Chaque été, environ 15 % de la population souffre d’allergie passagère. Aussi appelée rhume des foins, elle se manifeste par des éternuements à répétition, des sensations de brûlure dans la gorge et une fatigue générale.

Si vous êtes victime de rhinite allergique, l’ortie est un allié de choix qui vous aidera à aller mieux. Vous pouvez l’utiliser en collyre, en spray nasal ou en comprimé.

Dans ce dernier cas, il serait prudent de consulter votre médecin avant de prendre ce traitement. L’ortie peut être utilisé en traitement préventif et ou curatif.

e. Problèmes de cœur

Tout d’abord, la phytothérapie intervient en complément à une consultation cardiologique et n’est utilisée que pour prévenir et réguler les troubles cardiaques occasionnels.

L’ortie peut être utilisée en guise de traitement contre les légers œdèmes cardiaques.

Les boissons à l’ortie telles que la tisane ou le thé ont l’avantage de ralentir les battements du cœur lorsqu’ils sont rapides.

Nous vous recommandons de boire une infusion de racine ou de feuille d’ortie trois à quatre fois par jour durant une période déterminée.

f. Cholestérol et diabète

L’ortie contient la vitamine B3, c’est grâce à l’action de cette dernière qu’elle peut aider à baisser le taux de cholestérol dans l’organisme.

Cette vitamine se retrouve le plus dans les feuilles, vous pouvez régulièrement boire une tisane de feuille d’ortie si vous avez un taux de cholestérol élevé.

À la suite d’une étude publiée dans la revue Pakistan journal of biological sciences, les chercheurs ayant examiné les effets anti-oxydants de l’ortie sur les patients souffrant de diabète de type 2 en ont conclu que cette plante peut être utile pour réduire le stress oxydatif lié à cette maladie.

g. L’ortie et la vieillesse

Couramment appelée bâton de vieillesse, l’ortie est un excellent allié dans la lutte des maladies liées à la vieillesse telles que le rhumatisme, la sciatique et la goutte. Par son action reminéralisante, elle agit efficacement sur les cartilages des personnes âgées.

De plus, à l’approche de la ménopause, certaines femmes ont une carence en fer ce qui entraîne fatigue et épuisement. Dans ce cas, l’ortie peut être recommandée en guise de complément alimentaire pour réduire cette carence.

h. L’ortie et les cheveux

Grâce à ses vitamines et ses propriétés antibactériennes, l’ortie peut résoudre plusieurs problèmes de cheveux :

  • Si elle est utilisée en guise de traitement contre la chute des cheveux. En effet, l’ortie est majoritairement composée de vitamine B5 et B12, de silice, de zinc et d’acide folique ce qui lui donne le pouvoir de ralentir la chute des cheveux tout en favorisant leur repousse.
  • Si elle est utilisée en shampoing de manière régulière, elle rend les cheveux brillants et moins cassants.
  • Utiliser un masque fait à base de racine d’ortie va également vous permettre de lutter contre les pellicules en limitant leur action.

 

i. Perte de poids

La plante d’ortie a d’excellente propriété diurétique. Elle stimule le métabolisme, facilite la digestion et active les sécrétions digestives du foie, du pancréas, des intestins et de l’estomac.

Faire une cure à base d’ortie sera donc un excellent moyen pour diminuer les toxines et les graisses présentes dans l’organisme.

Pour votre boisson minceur à base d’ortie, vous aurez besoin de feuilles fraiches d’ortie et de l’eau. Il vous suffit d’ajouter dans 1 L d’eau bouillante deux poignets de feuilles fraîchement cueillies et lavées.

Afin d’optimiser les résultats, vous devez prendre la boisson plusieurs fois par jour mais n’allez jamais au-delà d’un litre.

j. L’ortie contre les problèmes de prostate

Il est normal qu’à partir de 50 ans la prostate d’un homme commence à grossir. Il peut s’agir d’une prostatite ou d’un cas d’hypertrophie bénigne de la prostate. Dans ce dernier cas, plusieurs traitements sont envisageables y compris un traitement à base de plante d’ortie.

L’OMS, l’ESCOP et la Commission E recommandent l’utilisation des racines d’ortie dans le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate et toutes ses manifestations.

Les stérols présents dans cette plante agissent directement sur les causes de la maladie et diminuent efficacement ses symptômes.

k. L’ortie et l’hypertension

L’ortie fournit un effet diurétique assez important pour réduire la pression artérielle. En effet, en faisant diminuer le volume de sang dans les veines, le cœur va se retrouver avec moins de sang à pomper ce qui aura pour effet de diminuer la pression artérielle.

L’ortie contient également des flavonoïdes et de la quercitrine qui aident à baisser la tension artérielle en réduisant ainsi les risques d’hypertension et de maladie cardiovasculaires.

comment se soigner avec de l'ortie et ses racines 3

4. Recettes à base d’ortie

Pour se soigner avec de l’ortie et sa racine nous vous proposons quelques recettes:

a. Soupe d’ortie

Il existe de nombreuses versions de soupe à l’ortie, mais pour la version traditionnelle, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • Les feuilles d’ortie (4 ou 5 poignées)
  • De l’huile d’olive
  • Un gros oignon
  • 4 à 5 pommes de terre
  • De la crème fraîche ou du lait

Préparation :

  • Après avoir cueilli et lavé les feuilles d’orties, réservez-les dans une passoire.
  • Dans une cocote préchauffée, versez deux cuillères à soupe de votre huile d’olive et ajoutez-y vos oignons émincés.
  • Ajoutez ensuite les pommes de terre préalablement épluchées et taillées en petit cube ainsi que les feuilles d’orties.
  • Salez, poivrez, ajoutez un peu d’eau et laissez cuire le temps qu’il faut.
  • Une fois cette étape terminée, faites revenir le mélange dans un moulinez, ajoutez-y la crème ou le lait et mixez. Votre soupe d’ortie est prête, bon appétit !!

 

b. Tisane de feuilles d’ortie

Pour la tisane d’ortie, la recette est assez simple. Si vous utilisez l’ortie séchée en poudre, il faut compter 2 à 3 cuillères à café pour une tasse de tisane. Versez la tisane dans une tasse d’eau chaude et laissez le mélange infuser pendant 10 à 15 minutes avant de consommer.

Mais si vous utilisez des feuilles fraîches, préchauffez l’eau avant d’y ajouter les feuilles fraîches, couvrez et laissez infuser pendant plusieurs minutes avant de boire.

c. Tisane à base de racine d’ortie

La tisane à base de racine d’ortie peut être consommée régulièrement et sous plusieurs mois. Cette solution permet de lutter contre les troubles de la miction.

En décoction, faites bouillir pendant 3 minutes 50 g de racine dans 1 l d’eau. Laissez infuser et boire à volonté.

d. Vinaigre de rinçage pour les cheveux

Pour réaliser cette recette, il suffit de faire une macération à partir de quelques feuilles d’ortie et du vinaigre de cidre. La solution doit durer deux semaines, ce temps passé, filtrez et utilisez cette solution en guise d’après shampoing pour un massage du cuir chevelu.

e. Une recette traditionnelle

Ingrédients :

250 g de feuilles d’ortie

1 cuillère à soupe de sel, de poivre et d’huile

3 gousses d’ail

En option vous pouvez utiliser 2 cuillères à soupe de purée de tomate et d’aubergine.

Préparation

  • Lavez soigneusement les feuilles d’ortie
  • Laissez tremper dans l’eau bouillante pendant quelques minutes
  • Une fois sorties de l’eau, ajoutez vos ingrédients et passez au mixeur
  • Laissez à feu doux pendant quelques minutes et servir chaud

Liens utiles:

Harvesting Nettle Root: Uses For Stinging Nettle Root

Sting Yourself with Something Good

6 Evidence-Based Benefits of Stinging Nettle

Benefits of stinging nettle