La racine d’ortie a-t-elle des effets secondaires et des contre-indications ?

La racine d’ortie a-t-elle des effets secondaires et des contre-indications ?

La racine d’ortie a-t-elle des effets secondaires et des contre-indications ? Comment l’utiliser pour qu’elle soit plus efficace ? Comment la consommer en cuisine ou en tisane ? Quels sont les bienfaits de la racine d’ortie pour l’organisme humain ? Quelle est la bonne posologie ? Et ou peut-on la trouver ?

I- Comment utiliser la racine d’ortie

L’ortie est une plante herbacée aux multiples usages, appartenant à la famille des urticacées. Elle pousse dans les décombres, les forêts et les endroits reculés. De même que la plante, la racine d’ortie peut être utilisée de plusieurs manières :

1. En cuisine

La poudre de racine d’ortie séchée se consomme très bien avec tous les repas. Elle peut être utilisée dans les salades, les soupes et les plats.

Son goût est assez particulier et il saura rehausser la saveur de vos plats.

2.  Pour les cheveux

La racine d’ortie est un excellent moyen pour combattre les pellicules, la calvitie et les chutes de cheveux. Vous pouvez par exemple l’utiliser en décoction de 100 grammes de poudre de racine d’ortie dans 1 litre d’eau que vous allez vaporiser sur les cheveux une fois le mélange homogène.

3. Pour le jardinage

Comme la plupart des engrais chimiques, la racine d’ortie contient de l’azote et du potassium. Elle constitue donc un excellent engrais naturel, d’ailleurs très apprécié par les jardiniers et les herboristes.

À titre de rappel, les mois d’août et de Pâques sont des périodes propices pour récolter l’ortie, car en ces périodes, elle a plus de concentration en fer qu’en temps normal.

La racine d’ortie a-t-elle des effets secondaires et des contre-indications 2

II- La racine d’ortie, a-t-elle des effets indésirables et des contre-indications ?

Comme le dit le proverbe : « Qui s’y frotte s’y pique », et la racine l’ortie ne fait pas exception à la règle. Jusqu’à présent, nous avons parlé des multiples avantages de la racine d’ortie. Maintenant, nous allons nous intéresser aux effets négatifs que peut avoir cette partie de la plante.

1. Surdosage et effets indésirables

Comme tout médicament, si vous prenez une surdose de poudre de racine d’ortie, vous allez peut-être remarquer les effets indésirables.

Ils peuvent être : des irritations sur la peau, des allergies et parfois même la baisse de l’érection chez l’homme. Dans tous les cas, veillez toujours à ne pas dépasser les doses prescrites.

2. Les contre-indications

Si vous êtes une femme enceinte ou si vous allaitez, abstenez-vous de consommer la poudre des racines d’ortie.

De même, la prise de l’ortie est déconseillée pour les asthmatiques et les personnes souffrantes de troubles cardiaques.

Si vous prenez la racine d’ortie en traitement contre une quelconque douleur, veillez à ne pas associer à cette prise un médicament contenant du fer, car la racine contient beaucoup de fer. N’oubliez pas de toujours tenir hors de la portée des enfants et de consulter un médecin en cas de doutes.

3. Interactions avec les médicaments

En théorie, l’ortie peut être associée à d’autres médicaments. Jusqu’à ce jour, il n’a pas encore été prouvé que les racines d’ortie interagissent avec d’autres médicaments.

Néanmoins, il est confirmé que l’utilisation des racines d’ortie peut croître ou accroître les effets anti-inflammatoires du diclofénac.

Notons que le diclofénac est un médicament utilisé dans le traitement local de courte durée des entorses, des contusions, des tendinites et autres douleurs musculaires.

III- Bienfaits de la racine d’ortie

En raison de sa composition majoritairement constituée de calcium, de zinc, de magnésium et d’autres oligo-éléments, la racine d’ortie présente de nombreux avantages pour la personne qui la consomme. Ses bienfaits sont entre autres :

1. La lutte contre la rhinite allergique

Aussi appelée rhume des foins, la rhinite allergique est une réponse allergique saisonnière ou non. Si vous prenez la racine d’ortie en traitement contre une quelconque douleur, veillez à ne pas associer à cette prise un médicament contenant du fer, car la racine contient beaucoup de fer. D’ailleurs de nombreux médecins approuvent l’efficacité de ce traitement.

2. La lutte contre l’arthrite et les douleurs articulaires

Ici aussi, plusieurs expériences ont montré l’efficacité de la racine de l’ortie dans le traitement des douleurs et de l’arthrite.

L’une de ses expériences a été menée en 2007 sur des personnes souffrantes d’arthrose. Les chercheurs ont conclu à la fin de cette expérience que les racines d’ortie ont la capacité de traiter la raideur ainsi que les douleurs de l’arthrite.

3. La lutte contre l’hypertrophie bénigne de la prostate

L’organisation mondiale de la santé (OMS), l’ESCORP et la commission Européenne recommandent l’utilisation de la racine d’ortie en cas de symptômes spécifiques de l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Grâce à sa teneur en stérols naturels, les racines d’ortie agissent immédiatement sur l’hypertrophie bénigne de la prostate en réduisant de manière significative ses manifestations.

4. La pousse des cheveux

L’utilisation de la racine d’ortie pour favoriser la pousse des cheveux ne date pas d’aujourd’hui. Vous pouvez l’utiliser autant en interne qu’en externe.

Par voie externe, il suffit de réaliser une lotion de rinçage pour stimuler le cuir chevelu ou d’opter pour un masque capillaire pour traiter les pellicules.

Pour un usage interne, il vous suffit de faire une infusion à boire ou de prendre des gélules que vous trouverez bien évidemment en pharmacie. Ceci sans oublier de suivre les conseils du médecin.

La racine d’ortie a-t-elle des effets secondaires et des contre-indications 3

IV- Où trouver la racine d’ortie ?

L’avantage avec la racine d’ortie est que vous pouvez la trouver partout. Aussi bien dans le jardin de votre voisin que dans la pharmacie du coin.

Si vous prenez la décision de cueillir la plante vous-même, nous vous conseillons de porter des gants afin de ne pas vous blesser ou d’avoir votre peau qui gratte.

Et si vous décidez d’aller l’acheter en pharmacie, vérifiez bien que le produit est issu de la plante d’origine et qu’il s’agisse bien des extraits de la plante eurasienne.

Soucieux de votre bien-être, nous vous conseillons d’opter pour des extraits de plantes fraîches, car ils seront plus riches en nutriments et en substances actives.

V- Dosage et posologie

L’ortie est une plante urticante multi-usage. Elle est réputée pour ses propriétés dépurative et diurétique.

Si l’ortie ou ses racines vous a été recommandées pour traiter un quelconque mal, il serait important pour vous de savoir que le dosage et la posologie varient selon la manière dont elle est consommée.

En décoction, vous pouvez par exemple faire bouillir 100 grammes de poudre de racine d’ortie séchée dans 1 litre d’eau pendant 20 minutes environ.

En infusion, vous pourrez ajouter 5 g de poudre de cette même racine dans 150 ml d’eau bouillante ; après infusion, filtrez le mélange avant de le consommer.

En ce qui concerne la racine d’ortie prise en gélule, il est préférable de suivre les recommandations du fabricant ou encore mieux de demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.

Liens utiles:

Stinging nettle

Nettle side effects

Generic name: nettle – oral