Entretien de la plante d’aloe vera [arrosage, bouturage et rempotage]

Entretien de la plante d’aloe vera [arrosage, bouturage et rempotage]

Comment se fait l’entretien de la plante d’aloe vera ? Combien faut-il l’arroser ? Comment se fait son rempotage ? Le bouturage ? Que faire face à un aloe vera qui brunit ? Ou qui a des feuilles qui jaunissent ? Que doit-on faire face à l’affaissement de la plante d’aloe vera ?

I- Comment planter l’aloe vera ?

Pour planter l’aloe vera il faut évidemment avoir une bouture ou une touffe de rejet de cette plante qui contient des racines.  

La plantation demande quelques outils et du matériel à se procurer ainsi que des étapes à suivre pour avoir de bons résultats.

Les équipements utiles pour planter l’aloès dans un pot :

  • Un pot en terre cuite relativement large et troué au fond
  • Des billes d’argile ou du gravier
  • Un Terreau spécial cactus

Les billes serviront à constituer un système de drainage afin de permettre à l’eau de s’écouler jusqu’au fond du pot et éviter le pourrissement des racines de la plante qui est de nature succulente (vit dans les milieux arides). 

Pour que vous parveniez à planter l’aloès, placez une partie de billes d’argile au bas du pot à environ 10% de hauteur de ce dernier. Ensuite versez le terreau préalablement séché (non humide) en remplissant le bol à 70%.

Mettez les racines de la bouture d’aloe vera à ce niveau et couvrez ces dernières avec le terreau en laissant quelques centimètres de vide en haut du pot. Cela vous servira à remplir enfin l’espace restant de l’autre partie de billes pour un meilleur drainage.

Ainsi l’entretien de la plante d’aloe vera devient plus facile en faisant bien la plantation.

II- Rempotage de la plante d’aloe vera

Lorsque les plantes grandissent, elles ont besoin d’un nouvel espace de vie plus large que le premier afin de ne pas s’étouffer.

La même règle s’applique à l’aloe vera lorsqu’il arrive à une certaine grandeur de volume racinaire ou il aura besoin d’être déplacé d’un pot à autre plus grand.

Le rempotage de l’aloès commence par retirer la plante de son pot de culture en faisant attention de laisser ses racines en un seul bloc. Par contre vous devez enlever les rejets s’il y en a et les replanter par la suite seuls dans d’autres pots qui conviennent à leur volume.

Ensuite placez l’aloe vera à rempoter dans un pot plus spacieux comme si vous allez le planter pour la première fois, en suivant les étapes de plantation citées au début.

Vous devez savoir que le rempotage d’aloès se fait environ une fois tous les deux ans.

Entretien de la plante d'aloe vera 2

III- L’arrosage de l’aloe vera

Du fait que l’aloe vera soit une plante qui vit normalement dans des territoires relativement chauds, il a appris à retenir l’eau au sein de ses feuilles.

On déduit facilement que la fréquence d’arrosage ne doit pas être trop répétitive, et évidemment change en fonction des mois et des saisons.

Il faut savoir qu’un manque d’arrosage fera jaunir les plantes, en revanche l’excès fera apparaitre des taches brunes, d’où la nécessité de respecter la quantité d’eau à mettre en fonction de la météo et des saisons.

En hiver, l’aloès n’a besoin que d’un seul arrosage par mois du fait de l’humidité abondante. Il est même possible de repousser un peu plus cette durée lorsque les températures sont basses.

A l’inverse, durant l’été la plante qu’on cultive à dans un pot ou dans son jardin aura besoin d’un arrosage tous les 15 jours, voire une fois par semaines quand il fait très chaud.

Le bon indicateur pour que vous soyez sûr d’un bon arrosage est le substrat. En effet, vous pouvez le vérifier de temps à autre afin de connaitre son niveau d’humidité.

Enfin la dernière préconisation est que vous utilisiez une eau douce ou celle de la pluie et d’éviter l’eau du robinet si c’est possible.

IV- Bouturage de l’aloe vera

Dans l’explication du bouturage de l’aloe vera, vous allez apercevoir qu’il y des étapes et des actions en commun avec le rempotage et la plantation.

Pour commencer prenez une plante d’aloès d’environ deux à trois ans et essayez d’extraire délicatement les rejetons qui se trouvent sur les extrémités du terreau.

Procurez-vous des pots (de préférence d’argile) au nombre des rejets extraits et équipez-les d’un terreau et d’un système de drainage.

Celui-ci peut s’agir de gravier ou de billes d’argile mais également des feutres de drainage.  En effet ils vont permettre un écoulement d’eau plus convenable.

Enfoncez chaque bouture dans son « vase » et rajoutez du terreau jusqu’à l’enfouissement des racines.

V- Entretien de la plante d’aloe vera

L’entretien de la plante d’aloe vera est basé principalement sur la façon de l’exposer au soleil et à l’eau qu’on lui prodigue.

Quoiqu’il ait besoin de lumière pour vivre, une exposition excessive au soleil pourra la faire souffrir quelque peu.

Par ailleurs, un arrosage convenable permettra à la plante de pousser sans problèmes. Le rempotage et le bouturage de l’aloès joue à un certain degré un rôle important dans l’entretien de la plante.

champs d'aloe vera

1. L’entretien de la plante qui jaunit

Il y a plusieurs explications quant à la cause du jaunissement de l’aloe vera, mais il n’y a presque aucun doute sur l’influence de son exposition au soleil.

La plante peut résister lorsque le disque rouge est moins intense et que la température n’est pas trop élevée, toutefois quand cette dernière dépasse les 35 degrés, les feuilles d’aloès jaunissent.

Si cela arrive à votre plante, le jaunissement peut perdurer, néanmoins vous pouvez la sauver du fanage en appliquant seulement quelques simples conseils.

D’abord placez le pot qui la contient devant une fenêtre pour permettre à la plante d’en recevoir sans que les rayons la fassent faner.

Ensuite si la chaleur persiste et que l’été n’est pas terminé, arrosez l’aloès une fois par semaine, tout en vérifiant quotidiennement le niveau d’humidité du terreau.

2. Prendre soin de l’aloe vera qui brunit

Le brunissement de l’aloe vera est dû à un excès d’arrosage ou à une rétention supplémentaire d’eau dans le substrat.

On rappellera encore une fois que l’aloès est une plante grasse et qui vit dans des climats chauds, d’où l’utilité de ne pas trop l’arroser.

Une fois qu’on sait l’origine du brunissement des feuilles, on doit partir à la recherche du remède afin de la sauver.

La première attitude à adopter est de vérifier continuellement l’humidité du terreau et de prolonger les intervalles d’arrosage.

Si le problème persiste et d’autres points bruns apparaissent sur d’autres feuilles, vous devez retirer la plante du pot et couper les racines molles et pourries.

Enfin, vous devez vérifier à chaque arrosage l’efficacité du drainage, tout en étant sûr que l’eau s’infiltre facilement jusqu’au bas du pot.

3. Comment faire à la plante d’aloe vera qui s’affaisse

L’affaissement de l’aloe vera peut être dû à plusieurs raisons dont le fanage causé par un excès d’arrosage ou au contraire un manque d’eau. Mais pas que ça !

Le problème peut être engendré par un manque de lumière qui est indispensable aux plantes et aussi d’une température non stable.

Pour ne pas laisser l’aloès faner entièrement, il est impératif de lui procurer les éléments de vie nécessaires. A savoir, une fréquence d’arrosage qui convient à la saison et au climat comme il a été cité dans les titres précédents.

Il est également nécessaire de l’exposer régulièrement à la lumière naturelle et de le placer dans un environnement où la température est proche des 20 degrés.

Enfin la plante d’aloe vera doit être à un certain âge rempotée et bouturée pour lui permettre une croissance convenable et sans affaissement.  

4. D’autres conseils de l’entretient d’aloe vera

Il y a une ambiguïté et une incompréhension sur la question de l’exposition de l’aloès au soleil. On vous a tout au long de l’article expliqué que cette plante doit être protégée des rayons directs du soleil, alors qu’elles sont grasses, succulentes et elles proviennent à l’origine des pays chauds !

Et bien si la bouture que vous achetez a été élevée dans un milieu extérieur et ensoleillé, il est possible que vous exposiez votre aloès au soleil.

Si en revanche ce dernier a été élevé à l’intérieur, vous devez éviter d’y exposer votre aloe vera.

Dans le cas où vous tardez au-delà de 2 ans pour faire votre rempotage, il est intéressant lorsque vous procédez à cette action de rajouter de l’engrais pour une croissance rigoureuse.

Ce dernier doit être rajouté du mois d’avril jusqu’au mois d’octobre à une fréquence d’une fois tous les deux mois.

Pour la culture d’aloès évitez d’essayer de le faire pousser à partir d’une feuille. Suivez plutôt les étapes et la méthode citées dans cet article, soit la plantation de l’aloe vera par un rejet ou par bouture.

Liens utiles:

How to care for aloe vera plants

Aloe Vera Plant Care – How To Grow An Aloe Plant

How to care for an aloe vera plant: a plant with purpose

Growing aloe vera indoors: 5 reasons why you may be having problems

Caring For Your Aloe Vera Plant

Bienfaits de l’aloe vera sur le visage

Recettes d’aloe vera contre le psoriasis

Comment utiliser l’aloe vera pour faire pousser les cheveux ?

Les bonnes recettes de grand-mère avec de l’Aloe vera ?

Quelle est la différence entre le gel et le jus d’aloe vera ?

Quelles sont les réactions allergiques dues à l’aloe vera ?

Huile d’aloe vera pour le corps ?

Comment utiliser l’aloe vera pour les yeux ?

Gel d’aloe vera pour peau grasse et acnéique

Comment utiliser l’aloe Vera pour l’eczéma et les mycoses ?

Masque d’aloe vera pour visage à mettre la nuit

Comment consommer l’aloe vera pour maigrir ? [Avec recettes]

Recettes d’aloe vera pour maigrir et perdre du poids

Comment utiliser l’aloe vera sur la peau acnéique et les cicatrices

Comment utiliser l’aloe vera pour les dents et la gencive ?

L’aloe vera pour les fibromes utérins et la sécheresse vaginale