Peptides de collagène pour la musculation: Bienfaits et utilisation

Peptides de collagène pour la musculation: Bienfaits et utilisation

Quels sont les bienfaits des peptides de collagène pour la musculation ? Comment les utiliser pour plus d’efficacité ? Comment choisir les peptides de collagène ? Et en fin quelles sont les grandes différences entre la glycine et le collagène ?

I- A quoi sert le collagène ?

Naturellement présent dans l’organisme humain, le collagène est une protéine qui est très bénéfique pour la peau et l’organisme humain en général.

Il permet la régénération des tissus de l’épiderme d’une part et la préservation de son élasticité.

Le collagène, il faut le dire, est l’une des protéines les plus importantes du corps humain qui constitue la plus grande partie du derme. Si nous excluons l’eau, le collagène est responsable à lui seul de 80 à 99 % du poids de la peau.

Le collagène est encore appelé “protéine de la jeunesse”, en ce sens qu’il sert non seulement à réparer les tissus de la peau, mais aussi, il facilite le processus de cicatrisation.

Il est aussi considéré comme une alternative à l’acide hyaluronique. Ce dernier vient de support au collagène d’une part et assure une hydratation naturelle d’autre part.

Il vous est hautement conseillé, à partir de l’âge de 25 ans, de renforcer votre peau dans sa lutte contre le vieillissement.

Et le renforcement de votre peau passe par la consommation ou l’utilisation du collagène. Il ne faut pas omettre de dire que le collagène fait beaucoup de bien à vos muscles. Découvrons dans le titre qui suit les bienfaits des peptides de collagène pour la musculation.

II- Bienfaits des peptides de collagène pour la musculation

Le collagène est reconnu être la source de protéine la plus riche en glycine (20 %). La masse musculaire est augmentée par la supplémentation en glycine. Cette dernière donne non seulement de la force musculaire, mais aussi elle réduit la fatigue post-effort.

De ce fait, par jour et durant 12 semaines, la complémentation de la ration alimentaire de sujets âgés par 15 g de collagène, combinée à 3 séances par semaine de renforcement musculaire, a permis une augmentation de la force et de la masse musculaire de +4 kg, une fonte du tissu adipeux de – 5,4 kg.

En plus de stimuler la libération de l’hormone de croissance, le collagène participe à la fonte du tissu gras. Par jour, 10 à 15 g de collagène permettent non seulement le développement de la masse musculaire, mais aussi la perte de la masse grasse, favorisant ainsi la sèche musculaire.

Le collagène est précurseur de la synthèse de créatine, par le biais de la glycine, le substrat de l’énergie musculaire lors d’effort court et intense. L’accroissement du poids corporel et du volume musculaire est favorisé par l’augmentation du taux de créatine.

Il faut aussi préciser que le collagène occupe une proportion de 1 à 10 % du tissu musculaire. Il est une protéine essentielle pour préserver les muscles fonctionnels et forts.

Chez les personnes atteintes de sarcopénie, des études scientifiques menées suggèrent que les suppléments de collagène aident à augmenter la masse musculaire.

Pour la réalisation de cette étude, en participant à un programme d’exercice quotidien pendant 12 semaines, 27 hommes fragiles ont pris 15 grammes de collagène.

En les comparant aux hommes qui ne faisaient pas de l’exercice, mais ne prenaient pas de collagène, ils gagnaient beaucoup plus de force et de masse musculaire.

Les chercheurs ont ainsi conclu que la prise de collagène pouvait favoriser la créatine et la synthèse de protéines musculaires. Également, cette prise stimule l’augmentation musculaire après l’exercice.

Abordons dans les lignes suivantes comment choisir le collagène pour la musculation.

Bienfaits des peptides de collagène pour la musculation

III- Choisir le collagène pour la musculation

De façon générale, on retrouve plusieurs types de collagène dans l’organisme humain. Parmi cette panoplie, on note trois principaux types de collagène qui sont : d’abord, le collagène de type I qui se retrouve dans la peau, les tendons et le tissu osseux. Il représente 90 % du collagène humain qui se retrouve dans l’ensemble de l’organisme.

Ensuite, celui de type II qui se trouve fondamentalement dans les cartilages. Enfin, celui de type III qui est logé principalement dans les muscles et dans les parois vaisseaux.

De ce fait, c’est ce dernier type de collagène que vous devez choisir si vous cherchez des améliorations musculaires.

En général, le collagène marin peut être présenté sous la forme d’une poudre neutre de peptides hydrolysés.

Il ne faut pas oublier de dire que le collagène marin existe ou est disponible aussi sous d’autres formes à l’instar des gélules, crèmes, liquides, solution, etc.

La polyvalence clinique et les diverses applications médicales sont favorisées par la diversité des fonctions du collagène marin et son origine naturelle.

Il faut aussi faire cette précision nécessaire. Grâce à sa biodisponibilité, la forme hydrolysée du collagène rencontre plus de succès. Parce que ce dernier, contrairement au collagène non hydrolysé qui possède de grosses tailles de molécules, est facilement assimilable par le système sanguin.

Découvrons dans le titre suivant comment utiliser les peptides de collagène.

IV- Comment utiliser les peptides de collagène

Les peptides de collagène sont en général les peaux qui servent à la fabrication du collagène usité dans les compléments alimentaires.

Après avoir subi une hydrolyse, le collagène est décomposé en sous-fractions protéiques appelées les peptides. Plusieurs acides aminés constituent ces peptides.

À tout moment de la journée, les peptides de collagène peuvent être pris ou utilisés. Que ce soit dans de l’eau, un café, une soupe, un smoothie, un jus.

Les peptides de collagène peuvent être ajoutés à n’importe quelle recette même avec cuisson sans changer la saveur, du moment où le collagène est une protéine stable.

V- Glycine ou collagène

Le collagène et la glycine ont presque les mêmes bienfaits. Ils sont d’autant plus proches que le premier renferme le second. Aussi, la glycine permet de booster la synthèse du collagène.

Vous pouvez ainsi penser qu’il suffit, pour obtenir les effets que nous avons cités plus haut, de se complémenter en collagène.

De façon concrète, le collagène présente un petit avantage sur la glycine. De même, elle renferme un autre acide aminé dont les humains manquent cruellement dans leur alimentation : l’hydroxyproline. D’ailleurs, cette dernière est utilisée par l’organisme humain pour produire du collagène et de la glycine.

Le collagène, en théorie, est donc un peu plus intéressant que la glycine. Surtout pour les sportifs qui auront des besoins plus importants, concrètement en cas de tendinite, de blessures articulaires ou pour accélérer la convalescence.

Toutefois, il peut être plus problématique pour les végétariens/vegan, ou tout simplement les personnes soucieuses de l’exploitation animale.

En effet, la glycine est produite grâce à la fermentation bactérienne ou par synthèse et non à partir des restes de l’industrie de la viande.

Liens utiles:

What Athletes Need to Know About Collagen Peptides

Collagen: The Master Protein

5 Ways collagen is good for your body

Bienfaits du collagène pour les cheveux

Effets indésirables et contre-indications du collagène marin ?

Bienfaits du collagène liquide à boire

Où trouver du collagène naturel et comment le consommer ?

Comment savoir si on manque de collagène

Bienfaits de l’huile de collagène (marin et bovin)

Collagène naturel pour la peau du visage

Huiles essentielles pour relancer le collagène ?