Effets indésirables et contre-indications du collagène marin ?

Effets indésirables et contre-indications du collagène marin ?

Quels sont les effets indésirables et contre-indications du collagène marin ? Comment l’utiliser ? C’est quoi la bonne posologie ? Quels sont les bienfaits de cette protéine ? Est-ce qu’il aide vraiment à la perte de poids ? Et qu’en est-il du cancer et collagène marin ?

I- A quoi sert le collagène

Il faut dire à priori que le collagène sert à beaucoup de choses. Il est une protéine qu’on retrouve de façon naturelle dans l’organisme humain, et est de même très bénéfique pour la peau.

Il facilite la régénérescence des tissus de l’épiderme d’une part et participe à la préservation de son élasticité.

Le collagène est l’une des protéines les plus importantes de la peau, car il forme la plus grande partie du derme. Il est à lui seul, si l’on exclut l’eau, responsable de 80 à 90 % du poids de la peau.

Le collagène apporte à la peau trois propriétés. Dans un premier temps, il permet à la peau d’être ferme, il va empêcher à la peau de se détendre en fixant la peau sur le muscle.

Dans un deuxième temps, pour pouvoir permettre à la peau d’être bien hydratée et d’avoir un aspect lisse et doux, il sert à bien absorber l’eau.

Dans un troisième temps, pour finir, le collagène atténue les cicatrices et aide beaucoup à la régénération des plaies.

De ce fait, certains hôpitaux se servent du collagène pour accélérer la guérison des grandes brûlures. Abordons à présent les effets indésirables et contre-indications du collagène marin.

II- Effets indésirables et contre-indications du collagène marin

Effets indésirables du collagène

Il est vrai qu’il est possible de trouver d’excellentes sources de collagène naturelles à l’instar des protéines animales ou encore les légumineuses, le soja et le tofu pour les végétaliens.

Cependant, il reste plus facile de le prendre sous forme de complément alimentaire.

Ainsi, il faudra faire extrêmement attention, du moment où une partie du collagène commercialisé est fabriqué à base de carcasses de bovins d’élevage.

Donc, les risques de contamination sont bels et biens réels. Nous parlons bien sûr des animaux qui seraient porteurs de maladies comme la vache folle.

C’est dans cette logique que la Commission européenne, en 2001, a interdit l’utilisation des vertèbres de bovins dans la fabrication des produits alimentaires.

Et, à la suite de cette interdiction, la France a carrément interdit celle des os de ruminants.

Bref, le risque proviendrait de l’origine du collagène proposé à consommation. En ce sens que du collagène provenant d’une origine douteuse pourrait causés des effets indésirables.

Aussi, comme effet indésirable il peut arriver que vous ayez des troubles gastro-intestinaux, mais c’est très rare.

Découvrons à présent les précautions et les contre-indications.

Précautions et contre-indications

Par précaution, il vous est fortement recommandé de consommer du collagène de qualité, 100 % naturel. Il faut toujours et toujours vérifier la source du collagène que vous voulez acheter ou consommer.

Car il existe des collagènes fabriqués à base de composés chimiques ou auxquels on a ajouté de composés chimiques douteux.

Comme nous le disons dans les effets indésirables, il existe un risque du moment où une partie du collagène commercialisé est fabriqué à base de carcasses de bovins d’élevage.

Par précaution et pour éviter tout effet indésirable, cherchez à consommer du collagène 100 % naturel.

Si nous insistons sur ce point, c’est parce que le collagène marin ne présente pas de risques en lui-même. Vous pouvez utiliser un collègue marin 100 % naturel en cures de trois ou six mois.

Également, il est fortement recommandé aux personnes qui souffrent d’insuffisance rénale de consulter leur médecin avant toute prise de l’hydrolysat de collagène.

Chez les personnes qui sont allergiques aux protéines bovines, la consommation de collagène peut entraîner une réaction.

De même, sans l’avis d’un médecin, il n’est pas conseillé d’utiliser du collagène en cas de cancer ou en cas d’inflammation aiguë des tissus.

Ainsi, prenez le soin de consulter votre médecin si vous êtes parmi les personnes déjà fragilisées par une autre maladie. C’est très important.

En ce qui concerne les contre-indications, il n’en existe pas en tant que tel. Car, aucune interaction du collagène avec une plante, un supplément ou un médicament n’est connue jusqu’à ce jour.

Cependant, il ne faut pas suivre un autre traitement lorsque vous prenez du collagène. Découvrons, dans les lignes qui suivent les utilisations et la posologie du collagène.

III- Utilisations et posologie

Il faut dire que le collagène de type II est disponible en comprimés et en capsules. Ce collagène de type II provient du sternum de poulet.

Les distributeurs conseillent quotidiennement des doses allant de 500 à 4 000 mg. En ceci ne concerne que les adultes, c’est la posologie des adultes.

Dans l’arthrite rhumatoïde, les doses de collagène utilisées varient de 20 à 2500 mcg par jour et ceci dans environ 150 ml de jus d’orange pendant 24 semaines.

Les adultes obtiennent un effet bénéfique seulement à la plus faible dose.

Jusqu’à ce jour, il n’existe pas une étude qui rapporte la dose de collagène à utiliser chez les enfants et les adolescents, c’est-à-dire les moins de 18 ans.

Donc, il n’existe pas de posologie pour les enfants et les adolescents pour être plus précis.

Pour ce qui de l’utilisation de l’hydrolysat de collagène, il faut dire qu’il n’existe pas de doses définies pour les compléments fabriqués à base de collagène.

En général, des doses allant de 1 à 5 grammes par jour sont recommandées par les fabricants. Il faut prendre ses doses sur 3 à 6 mois.

Si vous prenez le collagène sous forme de complément alimentaire, sachez que votre premier ennemi est le surdosage.

C’est le cas chez tous les principes actifs. Il importe que vous respectiez la posologie indiquée si vous optez pour des gélules de collagène.

Découvrons à maintenant les bienfaits du collagène.

IV- Bienfaits du collagène

Le collagène a été beaucoup plus testé sur la pathologie de l’arthrose. De nos jours, afin de conclure à l’efficacité du produit sur les os, de nombreuses études ont été réalisées.

Dans le traitement de l’arthrose, plusieurs essais ont été menés dans les années 1980 dans le but de vérifier l’efficacité ou non du collagène.

En raison des failles méthodologiques importantes durant la période d’étude, les résultats recensés n’ont pas été concluants.

En revanche, une étude scientifique menée en 2009 sur 217 sujets qui souffrent d’une arthrose avancée au genou a donné de résultats positifs.

Pendant une période de six mois, ces patients prenaient au quotidien 10 g d’hydrolysat de collagène.

Également, le collagène accroît la santé digestive. Dans le tissu conjonctif intestinal, on retrouve de grandes quantités de collagène.

De ce fait, il est tout à fait judicieux de penser que la réduction de cette protéine peut entraîner des désordres dans la sphère digestive.

La muqueuse protectrice du tube digestif est renforcée et soutenue par le collagène qui se situe dans le tissu conjonctif intestinal.

Des particules indésirables peuvent facilement passer dans le sang si des modifications de la fonction de la barrière de l’intestin étaient faites. C’est le pourquoi, son rôle est capital.

V- collagène marin et perte de poids

Le collagène ne contribue pas seulement à améliorer l’apparence de la peau et des cheveux, mais il peut également lutter contre l’obésité et le surpoids.

En vieillissant, les niveaux de collagène s’épuisent dans l’organisme. Cela entraîne un excès de graisse, un relâchement de la peau et des douleurs articulaires.

En fait, tout votre corps est maintenu ensemble par la protéine de collagène, qui constitue la majorité des tissus qui relient les organes et la peau.

Le collagène est décomposé par des enzymes et se transforme en acides aminés, qui sont les éléments de base de toutes les protéines.

Ceux-ci entrent dans la circulation sanguine et sont utilisés par le foie pour être transformés en glucose et produire de l’énergie. Les acides aminés restants sont libérés dans la circulation sanguine pour le reste de l’organisme.

Comment le collagène peut aider à perdre du poids

Le collagène vous donne une sensation de satiété et supprime l’appétit

L’une des raisons pour lesquelles nous mangeons des protéines est que nous nous sentons rassasiés. La protéine de collagène a fait l’objet d’études approfondies et il a été démontré qu’elle donne une sensation de satiété par rapport à d’autres protéines importantes, telles que le soja et le blé.

Les patients ont ainsi pu réduire leur consommation de nourriture, car ils ne se sentaient plus aussi affamés.

effets indésirables et contre-indications du collagène marin

VI- Collagène marin et cancer

En effet, le collagène est plus résistant que l’acier, mais il reste souple et flexible.

Et quand le collagène est fort et sain, c’est une force impénétrable que les cellules cancéreuses ne peuvent pas percer.

C’est important pour la survie, car 90 % des décès par cancer sont dus à sa propagation, connue sous le nom de métastase, à d’autres tissus et organes.

Le collagène, si peut l’exprimer ainsi, est le gardien qui permet ou empêche cette propagation.

Les chercheurs ont maintenant examiné plus en détail le lien entre le collagène et le cancer et ont découvert que si le collagène sain stoppe la propagation du cancer, le collagène faible agit en fait sur le cancer et favorise sa propagation.

Liens utiles:

Marine Collagen: 6 Health Benefits, Side Effects & More

Marine Collagen – Benefits, Side Effects, and More

What to know about collagen supplements

The Health Benefits of Collagen Supplements