Ginkgo biloba pour acouphènes et traumatismes sonores ?

Ginkgo biloba pour acouphènes et traumatismes sonores ?

Est-ce qu’il efficace, le ginkgo biloba pour acouphènes et traumatismes sonores ? Comment consommer la poudre de ginkgo ? Et quels sont les éventuels effets secondaires et autres contre-indications ?

I- Description des problèmes des acouphènes

Les acouphènes sont ces petits sifflements que l’on entend souvent dans les oreilles alors qu’il ne se produit aucun son à l’extérieur.

Ils se manifestent aussi souvent par des bourdonnements plus ou moins intenses et très généralement pénibles à supporter.

Ces sons à l’intérieur de nos oreilles peuvent aller jusqu’à nous causer des traumatismes sonores si rien n’est fait.

 A cause de ce bruit constant dans nos oreilles, nous ne pouvons parfois plus bien entendre de l’extérieur, ce qui peut fortement affecter nos relations avec nos interlocuteurs, et même pendant la nuit, on a pas tout l’esprit, ni un sommeil tranquille.

Même si certaines personnes s’y habituent avec du temps, il ne faut pas penser comme beaucoup, qu’il n’y a pas de solutions.

Mais au contraire, cherchez la bonne information à propos des solutions possibles ou envisageables pour soulager les acouphènes, jusqu’à pourquoi pas un traitement définitif.

C’est dans ce sens que nous parlerons dans cet article d’une plante que vous connaissez peut-être déjà, et qui se révèle très efficace dans le traitement des acouphènes.

Il suffit juste de savoir comment s’y prendre.

II- Ginkgo biloba pour acouphènes et traumatismes sonores

Le ginkgo biloba est une plante très efficace et scientifiquement prouvée pour soulager les acouphènes.

Pendant plusieurs centaines ou milliers d’années, les Asiatiques utilisaient les feuilles et les graines du ginkgo pour soigner les bourdonnements et les sifflements dans l’oreilles.

Pour comprendre comment cette plante agit comme traitement pour les acouphènes, il faut d’abord bien comprendre comment fonctionne votre oreille, interne et externe.

1. Comprendre le fonctionnement de l’appareil auditif

La partie extérieure de l’oreille, le pavillon, conduit les sons captés jusqu’à un organe appelé le tympan, situé au bout du conduit auditif.

Lorsque le son émis fait vibrer le tympan, ce dernier fait vibrer à son tour trois organes de l’oreille interne, le marteau, l’étrier et l’enclume.

Puis, les vibrations de ces trois organes vont à leur tour entrainer les vibrations d’un liquide logée dans la cochlée.

Et ce liquide dans la cochlée contient des cils minuscules qui sont reliés au nerf auditif, le nerf auditif étant lui-même directement connecté au cerveau.

Le cerveau a la charge de traiter toutes les informations qu’il reçoit tel un micro-processeur, et renvoie automatiquement une réponse.

Les sons émis et captés par l’oreille sont des vibrations qui sont traduites par tout un mécanisme naturel complexe mis en place à cet effet pour analyser et interpréter les sons.

2. Causes des acouphènes

Il faut noter que jusqu’à ce jour, les causes des acouphènes ne sont pas encore bien déterminées ; pourrait-il s’agir d’un dysfonctionnement de l’oreille interne, ou d’un défaut de traitement des informations sonores par le cerveau car l’oreille interne reçoit des sons imaginaires.

Dans tous les cas, il y a plusieurs hypothèses à cela, si l’oreille entend des sons qui, en réalité ne se produisent que dans l’oreille et non provenant de l’extérieur.

La cause la plus fréquente d’acouphènes est l’endommagement des cellules ciliées de l’oreille interne. Les petits poils délicats de l’oreille interne bougent en fonction de la pression des ondes sonores.

Cela déclenche la libération par les cellules d’un signal électrique par un nerf de notre oreille (nerf auditif) vers notre cerveau.

Notre cerveau interprète ces signaux comme des sons. Si les poils de notre oreille interne sont pliés ou cassés, ils peuvent “fuir” des impulsions électriques aléatoires vers notre cerveau, provoquant ainsi des acouphènes.

Il existe aussi d’autres causes d’acouphènes, comme par exemple d’autres problèmes d’oreille, des maladies chroniques et des blessures ou des affections qui affectent les nerfs de notre oreille ou le centre auditif de notre cerveau.

3. Comment agit le ginkgo biloba sur les acouphènes et traumatismes sonores

Le ginkgo biloba est efficace dans ce sens, parce qu’avec ses multiples propriétés et vertus, il est capable de corriger par ses substances, ces dysfonctionnements dans l’oreille interne.

Avec ses propriétés antioxydantes, le ginkgo biloba agit sur les cellules cérébrales et empêche l’activité des radicaux libres responsables des maladies et autres dysfonctionnements.

Ensuite, le ginkgo biloba a des propriétés anticoagulantes, ce qui favorise la microcirculation du sang jusque dans les minuscules parties du corps, en alimentant et en régularisant chaque organe avec des éléments nutritifs nécessaires à leur bon fonctionnement.

Aussi, les propriétés anti inflammatoires du ginkgo biloba ont la capacité d’agir efficacement sur les troubles auditifs dans l’oreille interne, et est capable de soulager par ses effets multiples tout dysfonctionnement dans l’oreille et dans les autres parties du corps.

Toutefois, il faut signaler qu’il a été observé une amélioration significative du traitement des acouphènes quand ils sont liés à un phénomène de dysfonctionnement auditif ou à un traumatisme sonore, et non dans le cas des acouphènes liés à l’âge.

Les résultats cliniques ont aussi montré que l’administration de 120 mg d’extrait de ginkgo, 1 jour sur 2 pendant 12 semaines environ, ou chaque jour pendant 6 semaines, agit comme un vasodilatateur sur les acouphènes chroniques.

III- Effets indésirables et contre-indications du ginkgo biloba

Bien que l’extrait du ginkgo biloba possède de très nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé, il peut être un produit nocif pour vous s’il n’est pas utilisé correctement ou dans le respect des consignes médicales.

C’est pourquoi il convient mieux de demander l’avis ou le conseil d’un médecin ou d’un spécialiste de santé avant la consommation d’extrait de ginkgo comme médicament.

Il faut d’abord savoir plus les amoureux des plantes naturelles, que les feuilles du ginkgo ne doivent pas se consommer crues, car elles peuvent être très toxiques pour la santé.

Dans quels cas l’extrait de ginkgo est-il déconseillé ?

Si vous devez subir une intervention chirurgicale, il n’est pas permis de consommer l’extrait du ginkgo 2 semaines avant l’opération.

Ceci dans le but d’éviter une fluidité excessive du sang, ce qui peut provoquer une hémorragie. L’extrait du ginkgo biloba est un anticoagulant très efficace, qui fluidifie le sang avec un grand effet.

Aussi, si vous souffrez des crises épileptiques, vous devez vous abstenir de consommer l’extrait de ginkgo.

Il est aussi déconseillé dans le cas de grossesse et d’allaitement.

Effets secondaires du ginkgo biloba

Concernant les effets indésirables, il faut dire que les effets secondaires non souhaités sont plutôt rares.

Mais il peut arriver qu’on puisse noter des troubles intestinaux, des maux de tête, des cas très rares de palpitations du cœur et des problèmes allergiques de la peau.

Ginkgo biloba pour acouphènes et traumatismes sonores

IV- Conseils sur les acouphènes

Si vous n’avez pas les acouphènes, prenez bien soin de votre santé auditive. Evitez autant que se peut des médicaments dit ototoxiques comme certains anti-inflammatoires, certains antipaludéens et anti diurétiques ;

Eviter aussi le choc psychologique et le stress.

Pensez à protéger vos oreilles et éviter les endroits trop bruyants sur une période prolongée. Et si votre travail impose du bruit, portez un casque ou un bouchon d’oreilles.

Et si vous souffrez des acouphènes, consultez immédiatement un spécialiste, surtout celui qui saura identifier la cause de vos acouphènes afin de les soigner, car selon une étude 9 patients sur 10 déclarent n’avoir pas été satisfaits à la première consultation.

V- Comment prendre la poudre des feuilles de ginkgo

La poudre de feuilles de ginkgo a un goût doux et herbacé qui peut être apprécié avec d’autres aliments et boissons.

Mélangez 1 cuillère à café de poudre de feuille de ginkgo 2 à 3 fois par jour dans n’importe quel aliment ou boisson.

Pour un thé, ajoutez une cuillère à café de la poudre à 1/2l d’eau chaude, et sucrez avec du miel si vous le souhaitez.

La poudre de ginkgo peut également être mélangée à des smoothies et des jus, saupoudrée sur du gruau ou mélangée à des sauces et des soupes.

liens utiles:

Protective Effects of Ginkgo biloba Extract EGb 761 against Noise Trauma-Induced Hearing Loss and Tinnitus Development

Therapeutic Value of Ginkgo biloba Extract EGb 761® in an Animal Model (Meriones unguiculatus) for Noise Trauma Induced Hearing Loss and Tinnitus

Ginkgo biloba in the treatment of tinnitus: An updated literature review

Ginkgo biloba for tinnitus