Est-ce que le ginkgo biloba est dangereux pour la santé?

Est-ce que le ginkgo biloba est dangereux pour la santé?

Est-ce que le ginkgo biloba est dangereux pour la santé en le consommant ? Quels sont les effets indésirables et les précautions qu’il faut prendre en cas de désir de faire une cure de ginkgo biloba? Est-ce qu’il a risque d’avoir des interactions avec des médicaments ? Aussi quel est le bon dosage moyen pour une cure de ginkgo ?

I- Est-ce que le ginkgo biloba est dangereux pour la santé ?

Pour répondre d’une manière définitive et irrévocable à cette question, il faut dire de prime à bord que le ginkgo biloba est utilisé dans la phytothérapie chinoise et asiatique depuis de milliers d’années (plus de 4000 ans) pour soulager et soigner efficacement de très nombreuses maladies, allant des problèmes respiratoires comme la bronchite, la sinusite, les problèmes pulmonaires liés au tabac, les problèmes de la circulation sanguine, et bien d’autres maladies, telles que les maladies neurodégénératives et les maladies liées au vieillissement, etc.

Mais dire qu’il serait dangereux pour la santé n’a jamais été prouvé lorsque les doses recommandées sont respectées.

Le ginkgo biloba est une plante naturelle ne contenant aucun composé chimique, mais a cette particularité qu’il peut aussi être toxique pour tout organisme si les conditions d’administration ne sont pas respectées.

Par exemple, les graines ou les feuilles du ginkgo ne doivent pas se consommer crues, elles doivent d’abord être traitées, très souvent séchées et torréfiées avant la consommation.

Aussi il faut noter que ses effets anticoagulants et antioxydants interagissent négativement avec certains traitements, notamment certaines formes de chimiothérapie où on provoque les réactions d’oxydation, ou chez des individus présentant des risques d’hémorragie plus ou moins élevés ou des hémophiles.

En plus, s’il est consommé en surdosage (car il est conseillé de ne pas en consommer plus d’un litre par jour à raison de 30g de feuilles de ginkgo par litre en tisane ou décoction), des effets secondaires et indésirables peuvent se manifester.

Et dans ce cas il faut réduire la consommation ou consulter un médecin si en consommant en dose normale les effets indésirables persistent.

Certaines recherches sur cette plante ont démontré que le ginkgo contient des substances appelées ginkgo-toxines, qui seraient très toxiques pour la santé, surtout présents dans les graines lorsqu’elles sont consommées crues, mais aussi en faible quantité dans les feuilles et même dans l’écorce.

Il y a juste quelques dizaines d’années que cette plante est très controversée dans l’univers des recherches scientifiques, au sujet de ses propriétés médicinales thérapeutiques, où certains chercheurs ont fait des analyses sur les extraits standardisés de cette plante aux nombreuses vertus, notamment concernant sa capacité à améliorer les cas de démences et la maladie d’Alzheimer.

Certaines études ont montré qu’il ne s’agirait peut-être que d’un effet placebo que cette plante aurait pu agir chez certains individus.

II- Effets indésirables et secondaires du ginkgo biloba

Comme nous l’avons dit plus haut, si l’extrait de ginkgo n’est pas consommé en dose normale, des effets secondaires peuvent se présenter.

Toutefois, certains individus présentent des allergies et des effets indésirables dus à l’administration de cette plante comme médicament, même si ces cas sont très rares.

On peut observer des cas de maux de tête passagers, des nausées et/ou vomissements, des maux d’estomac, la diarrhée, et dans quelques cas la palpitation cardiaque ou des éruptions cutanées.

Le ginkgo biloba est capable d’augmenter les risques de saignement. En fait ses effets anticoagulants pourraient être négatifs dans les cas où c’est l’effet contraire qui est recherché dans un traitement spécifique.

Et cela peut être aussi valable pour d’autres effets, par exemple il est démontré qu’il agit négativement sur certains anticonvulsivants.

Le ginkgo ne saurait présenter un effet indésirable quelconque pour des personnes en bonne santé, bien au contraire, elles doivent juste l’utiliser dans les proportions recommandées et avec modération, et pour obtenir le résultat escompté, il est mieux d’en consommer sur une longue période, au moins 4 mois généralement.

1. Contre-indications

Il faut toujours demander l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste de santé avant toute consommation des extraits de ginkgo, car ils peuvent aussi être très toxiques si certaines précautions ne sont pas prises.

Le ginkgo biloba est déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes, car les recherches dans ces cas n’ont pas encore été bien élucidées.

Il est déconseillé chez les personnes épileptiques et convulsivantes. Il a été démontré que le ginkgo contient des substances qui inhibent ou bloquent l’activité des anticonvulsivants, bien que les recherches approfondies soient encore en cours.

Le ginkgo peut interagir négativement avec certains médicaments, c’est pourquoi il faut toujours demander l’avis d’un spécialiste de santé.

Si vous prenez d’autres médicaments qui altèrent par exemple la coagulation, ou des antiinflammatoires comme les ibuprofènes, le ginkgo pourrait avoir des effets secondaires indésirables.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale dans moins de deux semaines, il ne faut surtout pas consommer du ginkgo entre temps, car cela pourrait augmenter les risques de saignement sanguin.

N’achetez pas des extraits de ginkgo n’importe où, allez vers des marchés spécialisés locaux ou en ligne, ou encore dans les pharmacies sur ordonnance médicale.

2. Interaction avec d’autre médicaments

Si vous devez consommer des extraits standardisés de ginkgo biloba, soit pour améliorer vos performances physiques, soit pour vous soulager d’une maladie quelconque, vous devez d’abord demander l’avis d’un médecin, et celui-ci doit être très vigilent quant à votre suivi sanitaire, surtout si vous prenez déjà d’autres médicaments.

Le ginkgo pourrait bien entrer en interaction avec certaines autres substances présentes dans d’autres médicaments et vous faire subir des effets indésirables que vous auriez pu éviter (ne vous en faites pas, ces effets indésirables ne sont pas de nature à avoir des conséquences très graves).

Dans la plupart des cas, il empêche ou inhibe l’action des autres médicaments dans l’organisme.

Par exemple, dans le traitement de certains cancers, ses effets antioxydants bénéfiques dans la plupart des situations, empêchent l’oxydation de certaines molécules nécessaires dans des formes de traitements par radio et chimiothérapie.

Ces traitements ayant particulièrement pour objectif d’oxyder les molécules responsables du cancer, il peut aussi interagir négativement avec certains antibiotiques comme des produits à base d’anthracyclines, qui sont très souvent administrés aux malades pour combattre les cellules tumorales.

Le ginkgo peut aussi augmenter la toxicité de certaines substances contre le cancer, substances déjà toxiques avec lesquelles il entre en interaction.

L’OMS recommande que les extraits de ginkgo biloba ne soient pas utilisés en interaction avec d’autres médicaments, sauf s’il est utilisé pour produire et augmenter leur efficacité.

ginkgo biloba dangereux pour la santé

3. Le bon dosage

Si vous achetez des extraits standardisés de ginkgo biloba sur les marchés spécialisés et fiables, vous n’aurez pas du souci à vous faire en ce qui concerne les dosages.

En général, le bon dosage est de 24% de glucoflavonoïdes et 6% de ginkgolides-bilobalides.

Dans la plupart des cas, vous les trouverez sous forme de gélules ou en comprimés, de teintures mères ou de feuilles séchées (formes non standardisées).

Mais peu importe sa forme, il est recommandé d’en prendre entre 120 et 240 mg d’extraits standardisés par jour, en 2 ou 3 fois pendant les repas, et suivre la cure pendant au moins 4 mois pour un traitement efficace sur le long terme.

Liens utiles:

Review of Ginkgo biloba-induced toxicity, from experimental studies to human case reports

Ginkgo Biloba May Help Memory, but May Have Serious Health Risks

How Ginkgo Biloba Affects Memory and Stroke Risk

Ginkgo Biloba: Health Benefits, Uses, and Risks