Spiruline et constipation: Y a-t-il un lien?

Spiruline et constipation: Y a-t-il un lien?

Est-ce qu’il y a un lien entre la prise de la spiruline et la constipation ? Comment éviter la constipation en prenant de la spiruline ? Quels sont les autres effets secondaires d’une cure de spiruline et ses contre-indications ? Et est-ce que la spiruline peut causer des problèmes de gaz intestinaux ?

Voici un article qui répond à toutes ces questions sur la spiruline et la constipation, et d’autres soucis adjacents.  

I- Quelques mots sur la spiruline

La spiruline est une micro-algue qu’on trouve sous sa forme naturelle depuis des centaines de millions d’années dans les régions chaudes du globe- le sud de l’Amérique et l’Asie du Sud Est en contiennent notamment en quantité.

Elle joue un rôle de complément alimentaire naturel dans le sens qu’elle contient une large et complète variété d’apports nutritionnels indispensables.

Il s’agit en quelque sorte d’un concentré de nutriments essentiels. Depuis une quarantaine d’années, sa consommation dans les pays qui n’avaient pas pour tradition d’en utiliser augmente chaque année davantage.

De manière à conserver ses qualités nutritives, elle est mise en vente séchée. La spiruline peut se consommer dans un jus de fruit, une boisson chaude, un dessert voire dans des plats chauds comme c’est très courant en Asie.

Composée à 60 pourcents de protéines, elle est très appréciée des individus suivant un régime végétarien qui y voient un substitut idéal aux protéines animales.

Par ailleurs, de nombreuses personnes songent à massifier encore davantage son utilisation pour diminuer la consommation globale d’animaux dans l’optique de contribuer positivement au développement durable.  L’organisation mondiale de la santé en a même fait le meilleur aliment du 21ème du fait de la densité de ses apports nutritionnels.

II- Peut-elle être responsable de la constipation ?

La spiruline peut être responsable de la constipation chez les personnes n’y étant pas habituées. En effet l’effet désintoxiquant de la spiruline entraîne une libération des toxines dans l’organisme à laquelle le corps peut réagir par une élimination des selles à travers de douloureuses contractions intestinales, signes possiblement avant-coureurs d’une constipation.

La majorité des personnes en consommant pour la première fois en quantités raisonnables ne subissent néanmoins pas ces désagréments.

Une fois que le corps y est habitué et l’organisme purifié, la spiruline ne cause pas de constipations en dehors des cas d’individus intolérants.

Elle permet d’ailleurs même, grâce à son action positive sur le transit intestinal, de faire cesser certains cas de constipations chroniques.

III- Comment éviter la constipation en prenant de la spiruline ?

La principale raison d’une constipation due à la spiruline est due à une consommation trop importante du produit.

En effet, il est important de ne pas dépasser les doses conseillées de 5 grammes pour une femme à l’activité physique normale et de 7 grammes pour un homme.

Les gabarits masculins très musculeux et les sportifs peuvent en revanche se permettre d’augmenter la dose à 10 grammes par jour.

La constipation peut également être résolue par l’association de la spiruline avec des ingrédients comme des pruneaux, de l’huile d’olive ou du café, tous contribuant la déconstipation et s’associant dans dans des recettes délicieuses avec l’algue bleu-vert. Parfois, il suffit aussi de boire plus de liquide quotidiennement et le souci s’estompe.

En revanche, si la constipation demeure, il est probable que vous soyez intolérant à la spiruline. Dans ce cas, il convient de cesser immédiatement d’en manger.

IV- Comment prendre de la spiruline

La spiruline peut se consommer avec à peu près n’importe quel aliment ou préparation. En Europe, on l’intègre surtout dans des jus, cocktails ou sur des gâteaux mais en inde, tous les plats chauds salés peuvent en être saupoudrés.

Nous conseillons notamment de prendre une infusion associant citron et spiruline dès le réveil de manière à combiner les effets purificateurs de ces deux aliments.

Associer la spiruline avec une autre plante ou fruit est d’ailleurs préférable.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, attention toutefois à ne pas dépasser les doses raisonnables conseillées d’environ 5 grammes pour les femmes et d’un peu plus pour les hommes- cette mesure augmentant dans le cas de l’exercice d’activités physiques intenses.

Si vous souhaitez augmenter votre consommation de spiruline, faites le petit-à-petit de manière à permettre à votre corps de s’y accoutumer.

V- Effets secondaires de la spiruline et contre-indications

En cas de dépassement insensée de la dose ou d’intolérance au produit, des effets secondaires tout-à-fait néfastes peuvent voir le jour. 

Parmi ceux-ci, on compte notamment un affaiblissement du foie, l’apparition de fortes migraines, des maux de tête ou des diarrhées.

On note aussi, au moment des premières détoxifications des témoignages de personnes ayant subi de fortes bouffées de transpiration ou, et, d’irritations

Si vous constatez que vos selles ont changé de couleur en se teignant de vert, malgré le côté inquiétant de la transformation, ce n’est rien. Il s’agit simplement de l’effet des pigments verts contenus dans l’algue.

Il est préférable de ne pas consommer la spiruline le soir à cause de ses effets stimulants. En effet, vous risqueriez de ne pas réussir à dormir facilement et à troubler votre sommeil une fois endormi.

Ces effets ne sont généralement que très temporaires, les risques de contracter de sérieuses complications de santé étant très minimes si vous ne dépassez pas trop les doses indiquées.

spiruline et constipation 2

La spiruline et gaz intestinaux

A savoir aussi qu’il existe des cas, même s’ils ne sont pas nombreux, ou des personnes qui prennent la spiruline pour la première fois rencontrent des problèmes de flatulences et de gaz intestinaux.

Généralement c’est un problème passager, le temps de l’adaptation de l’organisme à ce nouvel aliment, qui est plein de protéine et d’éléments nutritionnels divers.

Mais si le problème de gaz intestinaux persiste dans le temps, soit il faut consulter un médecin si on veut continuer l’usage de cette algue afin de chercher l’origine de ce désagrément.

Sinon il vaut mieux s’arrêter de prendre cette plante et d’opter pour une autre cure avec d’autres plantes aussi efficaces.

Liens utiles:

Meet Spirulina: The Natural Cure for Your Constipation Problem

What Are the Side Effects and Dangers of Spirulina?

The Health Benefits of Spirulina: Spirulina May Help Lower Cholesterol

Foods for Constipation Relief: Dietary Laxatives to Keep Things Moving