Le ginkgo biloba contre la perte de mémoire et pour la concentration

Le ginkgo biloba contre la perte de mémoire et pour la concentration

Est-ce qu’il est efficace, le ginkgo biloba contre la perte de mémoire et pour la concentration ? Comment utiliser ces feuilles aux multiples vertus ? Quel est le bon dosage ? Et aussi quels sont les effets secondaires liés à cette arbre et à ces feuilles et quelles sont les contre-indications ?

I- Comment agit le ginkgo biloba contre la perte de mémoire et pour la concentration

Depuis plus de 4000 ans aujourd’hui, le ginkgo biloba est utilisé en Chine car ils avaient constaté que les feuilles de ginkgo avaient la capacité de renforcer la mémoire et la concentration, et de stimuler les capacités cognitives du cerveau et joue un rôle neuroprotecteur très efficace.

Pour savoir comment il agit contre la perte de la mémoire et la concentration, il faut faire recours aux différentes analyses (dont certaines sont encore en cours) des chercheurs depuis plusieurs dizaines d’années, où tous les chercheurs ne sont pas du même avis sur les effets des extraits standardisés du ginkgo sur l’amélioration des capacités cognitives des personnes atteintes par exemple des démences, de la maladie d’Alzheimer, ou des déficiences mentales.

Plusieurs études démontrent une nette amélioration des capacités cérébrales et cognitives après l’administration des extraits de ginkgo chez des patients malades, même si les conclusions ne sont pas encore vraiment élucidées par certains scientifiques, qui se sont basés jusqu’ici juste sur des observations.

Néanmoins, on pense que l’extrait de ginkgo agirait sur les cellules nerveuses et sur les connexions et interactions chimiques qui se produisent entres les neurones, et de ce fait, il est capable de stimuler les capacités cognitives et cérébrales des malades et même des personnes en bonne santé.

II- Comment utiliser le ginkgo biloba contre la perte de mémoire et pour la concentration

Le ginkgo biloba peut être utilisé à partir de ses feuilles, ses graines, ou ses fruits. Toutefois, il ne faut pas l’utiliser tant qu’il n’est pas encore traité.

Très souvent il faut les faire sécher et les torréfier (surtout les graines et les fruits) avant la consommation.

A partir généralement des feuilles et parfois des fruits, des gélules sont obtenues de leur mouture dans le but de faciliter la prise par voie orale.

Toutefois, pour une efficacité durable sur le long terme, il est fortement recommandé d’en consommer sur une période de 4 à 6 mois.

1. Le bon dosage

Il faut noter que les dosages recommandés concernent particulièrement les deux extraits de ginkgo qui ont fait l’objet de plusieurs recherches scientifiques, il s’agit de :

Le EGb761 contenant 24% de glucoflavonoïdes et 6% de terpènes de lactones, et

Le Li1370 contenant 25% de glucoflavonoïdes et 6% de terpènes de lactones.

S’il est consommé en gélules, qui contiennent très souvent la même concentration en principes actifs des extraits standardisés de ginkgo, il est conseillé de prendre entre 400 et 800mg d’extrait 2 ou 3 fois par jour, au moment des repas.

S’il est consommé sous forme de teinture mère, il est conseillé de diluer environ 30 gouttes d’extrait dans un verre d’eau, matin et soir.

En décoction ou en tisane, la dose recommandée est de 20 à 40 g de feuilles fraiches de ginkgo à faire infuser dans de l’eau bouillie pendant environ 10 minutes, bien filtrer et boire une tasse 2 à 3 fois par jour.

2. Effets secondaires d’une cure de ginkgo biloba

Il est très rare de noter les effets secondaires du ginkgo biloba, s’il est consommé par des personnes saines et dans les doses normales.

C’est un produit naturel unique en son genre, bien qu’il ne fasse l’objet des recherches et études scientifiques que depuis le 18e siècle, en vertus de ses effets médicinales multiples.

Et surtout qu’il n’a pas présenté de danger majeur pour la santé depuis des milliers d’années où il fut largement utilisé en phytothérapie.

Toutefois, il a été constaté dans certains cas, même s’ils sont très rares, lors de l’administration des extraits de ginkgo, que des personnes manifestent des maux de tête, des nausées souvent accompagnées de vomissements, des maux d’estomac, des diarrhées, et dans certains cas, des allergies cutanées.

C’est pourquoi il est toujours important de consulter un médecin avant toute consommation de ginkgo.

Et si ces effets indésirables apparaissent, il faut réduire les prises, et observer une stabilisation, puis augmenter progressivement les dosages jusqu’à obtenir la dose normale prescrite par votre médecin lorsque vous devez impérativement suivre une cure de ginkgo biloba pour résoudre un problème de santé.

3. Contre-indications

Il est certes vrai que l’extrait de ginkgo biloba contient de très nombreuses vertus thérapeutiques, mais dans certains cas, ces vertus pourraient plutôt s’avérer néfastes.

C’est pourquoi il est contre indiqué de faire une cure de ginkgo dans les cas suivants :

Les personnes hémophiles et celles qui souffrent d’hémorragie. Vus ses effets anticoagulants, il pourrait plutôt augmenter les risques d’hémorragie ou d’écoulement sanguins.

Il est déconseillé dans les cas de convulsion et d’épilepsie, car il a des effets négatifs sur les anticonvulsivants et peut de ce fait ralentir l’efficacité de ces médicaments.

Les femmes enceintes et allaitantes doivent s’abstenir d’en consommer, certaines substances peuvent affecter le fœtus ou le bébé.

Il faut surtout demander l’avis de votre médecin ou d’un spécialiste de santé naturelle, et respecter les doses prescrites avant toute consommation du ginkgo biloba.

ginkgo biloba contre la perte de mémoire et la concentration

III- Une étude qui contredit les bienfaits du ginkgo biloba pour la mémoire et la concentration

De nombreuses études récentes contredisent les bienfaits du ginko contre la perte de mémoire et la concentration, et les chercheurs ne s’entendent pas sur les différentes conclusions.

En effet, une étude publiée en date du 23/12/2009 dans la publication du Jounal of the American Medical Association (JAMA), mentionnait que les recherches ont été faites sur 3069 personnes malades âgées entre 72 et 96 ans, et pendant une durée de 6 ans, a démontré que les malades ne présentaient aucun signe d’amélioration, suite à l’administration de 120 mg d’extrait de ginkgo 2 fois par jour, et cette cure n’a eu aucun effet sur l’amélioration de la maladie d’Alzheimer ou de toute autre démence.

Il faut cependant noter que cette étude venait en complément d’une autre étude menée en 2008 sur les possibilités d’un traitement de la maladie d’Alzheimer et des démences séniles, financée par le National Center for Complementory and Alternative Medicine et le National Institute on Anging, avec des conclusions très négatives sur l’effet de la propagation et de la commercialisation des feuilles de ginkgo biloba pour améliorer ou prévenir ces troubles cognitifs associés au vieillissement, et de la maladie d’Alzheimer, stipulant qu’il ne s’agissait que des spéculations sans aucune preuve scientifique.

Une autre étude menée toujours à propos de ce sujet a clairement signifié que le ginkgo n’empêcherait pas la perte de mémoire liée à l’âge comme beaucoup de personnes pourraient le penser, ou même améliorer le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Les experts de ces deux études sont assez clairs là-dessus et ne recommanderaient pas le ginkgo biloba comme supplément pour aider la mémoire. Alors que d’autres affirment tous le contraire.

C’est vrai que ces études viennent remettre en cause certaines propriétés de cette plante, mais dans tous les cas, on peut affirmer aisément qu’on n’a pas encore pu observer à ce jour toutes les potentialités de cette plante aux vertus extraordinaires.

Liens utiles:

Can Ginkgo biloba prevent memory loss and improve cognitive function?

Examining Brain-Cognition Effects of Ginkgo Biloba Extract: Brain Activation in the Left Temporal and Left Prefrontal Cortex in an Object Working Memory Task

Gingko biloba may help boost memory and brain’s ‘command and control’ function after stroke