Utilisation de la spiruline dans le sport et la musculation

Utilisation de la spiruline dans le sport et la musculation

Quelle est la bonne manière d’utilisation de la spiruline pour le sport et la musculation ? Quels sont les bienfaits ? Est-elle vraiment très bénéfique pour les sportifs ? Quand et comment doit-on la prendre ? Que doit-on d’une cure de spiruline ?

Voici un texte qui répond à toutes ces questions concernant la spiruline pour le sport et la musculation.

I- Définition de la spiruline

La spiruline est une forme d’algue miniature et comestible de couleur bleu-vert. Connue sous le nom d’Arthrospira Platensis, elle pousse habituellement dans les eaux douces salées des pays chauds.

On la trouve en quantité en Amérique du Sud ou en Inde notamment. Elle est consommée depuis la nuit des temps par les tribus des pays chauds de la planète.

Elle est consommée séchée.

Existante en de très nombreuses variétés, la spiruline a été désignée comme le meilleur aliment du 21ème siècle par l’organisation mondiale de la santé.

Sa forte teneur en protéine- qui s’élève à près de 65 pourcents- pourrait être une des clés de la réduction de la consommation de viande à l’échelle mondiale.

II- Les bienfaits de la spiruline dans le sport et la musculation

1. Une perte de matière grasse

En période de sèche, la consommation de spiruline permet de favoriser la perte de gras. En effet, consommer des protéines, qui constituent plus de 60 pourcents des apports de cette algue, favorisent la perte de poids.

Cela s’explique par l’impression de satiété que les protéines procurent. Par ailleurs, l’augmentation de l’endurance causée par la spiruline contribue à diminuer la fatigue ressentie pendant, et suite à l’effort, ce qui, en contribuant à la volonté d’augmenter la durée de l’effort produit favorise la perte de poids.

2. Une amélioration de l’endurance

Plusieurs études semblent indiquer que la spiruline contribuerait à améliorer de manière significative sa capacité d’endurance.

Cependant, la science n’a pas encore tranché sur la véracité de ces hypothèses, quelques scientifiques affirmant même qu’une telle affirmation relève de la tartufferie.

Cependant, il est certain que contrairement à la consommation d’une large assiette de féculents avant l’effort, qui peut souvent procurer une fatigue subite au milieu de l’exercice physique, la spiruline n’entraîne pas de coups de mou.

En effet, ses glucides se dégradent très facilement dans l’organisme, ce qui permet une digestion sans efforts.

3. Des vertus anti-oxydantes

La forte teneur en vitamines B, E, en bêta-carotènes ou en chlorophylles permet de lutter contre les radicaux libres– espèce chimique possédant un électron non attaché à un autre ce qui le rend instable et contamine les molécules alentour- qui contribuent au vieillissement.

La présence d’acides gras essentiels comme les oligo-éléments dans la spiruline contribue également à détruire les radicaux libres.

La présence massive d’anti-oxydants dans la spiruline a donc un effet boostant sur le système immunitaire qui, en luttant contre les infections et en permettant de ralentir le vieillissement global, permet de contribuer à la continuation d’une activité sportive chez les plus âgés.

Les personnes pratiquant des activités sportives intensives sont par ailleurs particulièrement susceptibles de se blesser, une prise de spiruline régulière pourrait contribuer à permettre d’éviter de s’esquinter le corps.

4. Un renforcement des muscles

Un apport régulier en protéines est fondamental au bon développement des muscles. La spiruline, contenant 60 pourcents de protéines, naturels qui plus est, en est une excellente source.

De plus le fer comme la chlorophylle contenue dans l’algue permettent une oxygénation des muscles indispensables à leur bonne récupération de sorte à éviter de subir des courbatures évoluant en fêlures.

5. Une amélioration des performances

La pratique de la culture physique nécessite un régime alimentaire particulièrement riche pour alimenter les muscles de tout ce que dont ils ont besoin.

La spiruline est donc un produit précieux dans l’optimisation de son alimentation. Elle permet d’éviter d’éventuelles carences jouant fortement sur la qualité des performances et contribue à empêcher de subir une anémie.

6. Pour une bonne oxygénation

La spiruline contient un grand pourcentage de fer. C’est un constituant essentiel de l’hémoglobine, la protéine indispensable au transport de l’oxygène dans le sang.

Lorsque le sang passe par les poumons, l’oxygène est fixé au fer de l’hémoglobine et transporté vers le muscle.

Il faut cependant rappeler que le fer de la spiruline est moins bien absorbé que le fer d’origine animale.

III- Comment un sportif doit-il la prendre

Pour un sportif n’ayant jamais pris de spiruline, il convient d’augmenter progressivement les doses ingérées. C’est-à-dire de ne consommer que deux ou trois grammes de cette algue dans les premières semaines avant d’atteindre six ou sept grammes une fois le corps habitué.

La quantité totale à consommer est à déterminer en fonction de l’activité physique exercée, de son intensité et de sa durée– seuls les plus sportifs pourront en consommer 10 grammes quotidiennement.

En prendre le matin permet de se préparer à l’exercice physique et d’optimiser sa capacité d’endurance tandis qu’en prendre après l’effort contribue à améliorer récupération musculaire et à prévenir d’éventuelles inflammations.

Pour bénéficier de toutes ses vertus, il faut donc en prendre en quantité raisonnable le matin comme l’après-midi.

Afin de bénéficier de tous ses bienfaits, il est préférable de ne pas chauffer la spiruline, la cuisson altérant en partie les apports nutritionnels des aliments.

On peut notamment en ajouter dans un jus, sur un gâteau voire en saupoudrer un plat chaud salé comme en Inde. Il est également judicieux d’augmenter ses bienfaits en l’associant avec des aliments riches en vitamine C.

En effet celle-ci active l’assimilation du fer dans l’organisme. Préférablement, il s’agirait d’assurer une prise quotidienne de vitamine C pendant plusieurs semaines avant d’effectuer cette association dans la même journée.

1. Plus de conseils sur quand et comment prendre la spiruline ?

Ni le goût ni l’apparence de la spiruline n’est très agréable, il est donc assez difficile pour les débutants d’en apprécier la valeur.

La première fois qu’on la consomme est évidemment la plus difficile, après quoi vous commencez à vous habituer au goût et à la texture et à profiter de ses super avantages.

Si vous voulez la consommer et que vous ne pouvez pas vous y habituer à son gout inhabituel, vous pouvez la mélanger à d’autres aliments pour diluer sa saveur.

Mais attention ! Ne le prenez pas avec des boissons dont la température est supérieure à 40 degrés Celsius, car vous risquez de perdre ses propriétés.

Alors il est préférable de la mélanger avec des boissons ou des aliments pour ne pas trop sentir son gout rébarbatif.

Assurez-vous que vos aliments et les boissons sont à une température de moins 40 degrés.

En tant que complément nutritionnel, il est disponible sous forme de poudre et de comprimés. Une cuillère à soupe (7g) de spiruline contient 4 g de protéines, 20 calories, 2 g de glucides et 1 g de lipides.

La dose recommandée pour les athlètes et les culturistes est de 10 g par jour maximum, afin de ne pas provoquer d’hématomes aux reins.

Il est conseillé de la prendre de préférence le matin avec un peu d’eau, et d’éviter au moins pendant la première heure l’alcool, les boissons gazeuses ou le café, car ils peuvent détruire certains nutriments et enzymes de la spiruline.

Tant que vous prenez de la spiruline, il est important de consommer 1 litre d’eau en plus de la quantité d’eau que vous consommez quotidiennement pour aider à absorber les nutriments.

Vous ne pouvez pas prendre de spiruline pendant plus de 3 mois, avec des pauses de 15 à 30 jours entre les deux.

Et n’oubliez pas de consommer plus d’eau que d’habitude lorsque vous prenez de la spiruline

Utilisation de la spiruline dans le sport et la musculation 2

2. Quels résultats doit-on attendre d’une cure de spiruline ?

Comme pour tous les compléments naturels, n’attendez pas trop de la spiruline.

N’oubliez pas que les compléments seuls ne permettent pas d’obtenir un corps sain et en pleine forme – ce qui se fait par un entraînement adéquat et une nutrition appropriées.

Cela dit, la spiruline peut aider à atteindre de très haut objectifs en matière de santé et de forme physique. Voici ce qu’on peut peut raisonnablement attendre d’une supplémentation en spiruline…

  • Réduction de la pression artérielle.
  • Augmentation de la force musculaire et de l’endurance.
  • Augmentation de la résistance aux maladies.
  • Amélioration de l’endurance cardiovasculaire.
  • Amélioration du type de cholestérol dans l’organisme.
  • Diminution des symptômes d’allergie.

Liens utiles:

Your Expert Guide To Ginkgo Biloba: Ginkgo biloba has gained massive popularity as a brain-health supplement. It’s said to support cognition and memory, but does it live up to the hype? Here’s the lowdown on this ancient Chinese herb.

Have You Tried Ginkgo Biloba?

MUSCLE UP WITH GINKGO BILOBA: Ginkgo biloba is a smart supplement for both your mind and your body.