Le ginkgo biloba contre les vertiges et les acouphènes

Le ginkgo biloba contre les vertiges et les acouphènes

Est-ce qu’il est efficace, le ginkgo biloba, contre les vertiges et les acouphènes ? Comment le prendre et sous quelle forme ? Quels sont les effets indésirables du ginkgo et ses contre-indications ? Et enfin quels sont ses autres bienfaits ?

I- C’est quoi les vertiges et les acouphènes

Les acouphènes sont ces momentanés bourdonnements et/ou tonalités que vous entendez souvent dans vos oreilles après avoir été exposés pendant longtemps à une source de sonorités bruyantes.

Ils deviennent une maladie lorsque vous entendez ces tonalités tout le temps dans vos oreilles, alors qu’il n’y a en réalité aucun bruit venant de l’extérieur.

Les médecins pensent que les origines les plus connues sont héréditaires, mais il existe aussi plusieurs causes à cela, comme par exemple les heurts auditifs.

Toutefois, les acouphènes peuvent être soulagés par l’administration d’extraits standardisés de ginkgo biloba, cette plante qui, dotée de ses propriétés anticoagulantes et anti oxydantes, est capable de réguler la microcirculation sanguine dans l’oreille interne, et rectifier les défauts liés à l’audition qui peuvent être présents.

Les vertiges quant à eux sont cette perception irréelle qui vous donnent l’impression que la terre autour de vous est en train de tourner alors qu’il n’en est rien.

Très généralement, cela est dû à une mauvaise ou un défaut de régulation dans la micro circulation du sang dans une petite partie du cerveau, ou quand l’organe de régulation de l’équilibre en station debout, situé dans votre oreille interne a enduré un coup, physique ou affectif.

L’extrait de ginkgo biloba, avec ses multiples vertus et propriétés, est capable de vous soulager très efficacement de vos sensations de vertiges, en améliorant la microcirculation du sang jusque dans les minuscules veines et artères du cerveau (et autres organes), lui apportant ainsi les substances et les ressources essentielles à son bon fonctionnement.

II- Comment prendre le ginkgo biloba contre les vertiges et les acouphènes

La consommation du ginkgo biloba dépend de la forme sous laquelle vous en consommez. On connait à ce jour trois formes de présentations d’extrait de ce produit sur le marché : sous forme de tisane ou décoction, sous forme de gélules ou sous forme de teinture-mère.

Mais peu importe sa forme, il est préconisé d’en prendre entre 120 et 240 mg d’extraits standardisés par jour, en 2 ou 3 prises et pendant les repas, et suivre la médication pendant au moins 4 mois pour un traitement efficace.

Sous sa forme de décoction ou tisane, vous pouvez tout simplement infuser entre 20 et 40g de feuilles de ginkgo dans de l’eau chaude et laisser pendant 5 minutes, filtrer finement et prendre un verre au réveil matinal.

Sous sa forme en teinture mère, il est conseillé de diluer environ 30 gouttes de produit dans un verre d’eau, soit environ 25cl, puis consommer deux fois par jour en moyenne.

Sous forme de gélules, certaines gélules sont dosées à 200mg d’extraits de ginkgo biloba, d’autres à 500mg (ne sont pas très préconisées pour un traitement long) de feuilles séchées de ginkgo, c’est conseillé de prendre une gélule chaque matin.

Il est fortement recommandé de demander l’avis de votre médecin avant toute administration de ginkgo biloba. C’est un produit naturel certes, mais il faut prendre bien de dispositions en fonction de votre état sanitaire et selon les individus.

Le Ginkgo biloba contre les vertiges et les acouphènes 2

III- Effets indésirables et contre-indications

Les extraits standardisés de ginkgo biloba sont bien adaptés pour stimuler la production des globules rouges dans le sang et soulager ainsi les vertiges et les acouphènes.

Nous savons bien que le ginkgo biloba est un produit alimentaire indigène, il est très conseillé de prendre quelques précautions très importantes avant d’en ingérer, surtout si vous pouvez immédiatement avoir accès à l’arbre du ginkgo.

Il ne faut surtout pas consommer le ginkgo biloba tant qu’il n’a pas encore subi le traitement adéquat.

Avant qu’il ne soit regardé dans le monde entier comme une médication très efficace, les Asiatiques avaient pour habitude de les faire assécher (les feuilles et/ou les fruits), puis de les torréfier et apporter d’autres traitements avant de les consommer.

Mais ne vous inquiétez pas, les produits qu’on retrouve sur le marché sont déjà correctement soignés et aptes pour la consommation.

Les effets indésirables dus à la cure de ginkgo biloba sont plutôt rares, mais chez certains sujets, on a pu noter la parution de certains signaux bénignes.

Les individus allergiques aux urushiols et autres troubles de la circulation sanguine, les hémophiles, les épileptiques, doivent s’abstenir d’en consommer du fait de la capacité de ce produit à fluidifier le sang.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale, il ne faut pas consommer le ginkgo au moins 2 semaines avant l’opération.

Il est important et même primordial de toujours demander l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de santé avant toute intégration des extraits de ginkgo, car ils sont souvent contre indiqués et très toxiques si certaines précautions ne sont pas prises chez certains patients.

Le ginkgo biloba est déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes, car les approfondissements dans ces cas n’ont pas encore été bien mis au point ainsi que son impact sur le futur bébé, autant mieux ne pas prendre de risque, en plus le ginkgo biloba a un effet dépurateur, d’où un risque élevé pour les femmes enceintes.

Il est déconseillé chez les personnes qui souffrent d’épilepsie ou qui convulsent régulièrement. Il a été démontré que les extraits de ginkgo contiennent des substances qui inhibent l’activité des anticonvulsivants présents dans certains médicaments.

Il peut avoir des réactions négatives avec certains médicaments, c’est pourquoi il faut toujours demander l’avis d’un professionnel de santé.

Ne prenez surtout pas d’extraits de ginkgo biloba si vous prenez déjà d’autres médicaments à effets dilatateurs comme de l’aspirine par exemple, ou contenant déjà des antis inflammatoires, car cela pourrait causer des effets indésirables pour votre santé.

Si vous devez subir une opération chirurgicale dans les deux semaines qui suivent, il ne faut surtout pas ingérer du ginkgo entre temps, car cela pourrait augmenter les risques de saignement sanguin.

N’achetez pas des extraits de ginkgo à l’emporte-pièce, renseignez-vous au préalable ou allez vers des points spécialisés locaux ou en ligne, ou encore dans les pharmacies sur ordonnance médicale.

Le Ginkgo biloba contre les vertiges et les acouphènes 3

IV- Autres bienfaits du ginkgo biloba

Le ginkgo biloba améliore la concentration et la mémoire :

Depuis des milliers d’années, les feuilles ou les fruits du ginkgo ont été employées dans la médecine douce, notamment en Asie, pour aider des gens souffrant des troubles cognitifs, de mémoire et/ou de concentration, les patients atteints de la maladie d’Alzheimer et autres démences, à s’apaiser et de regagner leurs capacités cognitives.

Aujourd’hui, il est très connu et même recommandé par des professionnels de santé naturelle et scientifique, car il s’est avéré une nette amélioration de la concentration et de la mémoire après l’administration des extraits di ginkgo chez ces patients, même si des recherches intensives sont encore en cours jusqu’à nos jours, car cette thèse est très controversée dans le milieu scientifique.

Le ginkgo biloba améliore la circulation sanguine :

Vus ses propriétés anti oxydantes, ses polyphénols, ses flavonoïdes et les terpéno- lactones qu’il contient, et bien d’autres substances et molécules indispensables, les extraits de ginkgo biloba sont très reconnus particulièrement pour leurs propriétés anticoagulantes et respiratoires.

Ils sont capables de fluidifier le sang avec un rendement sans pareil (plus élevé que l’aspirine par exemple). Etant donné qu’il est aussi un antiagrégant plaquettaire, il fait circuler le sang dans tous les moindres veines et artères minuscules de chaque organe.

Puisque les extraits de ginkgo biloba améliorent de manière significative la circulation sanguine, artérielle et veineuse, il agit comme un puissant antiagrégant plaquettaire.

C’est pour cela qu’il est largement employé dans la médecine pour soigner les pathologies comme les défauts de la circulation sanguine, les œdèmes ou les différentes varices des membres du corps ou la claudication intermittente qui provoque les lourdeurs des jambes et autres.

Liens utiles:

Quels sont les bienfaits du ginkgo biloba pour les yeux ?

Vertus thérapeutiques du ginkgo biloba

Comment prendre le ginkgo biloba sans risques ?

Bonsaï ginkgo biloba: taille et entretien

Ginkgo biloba extract in the treatment of tinnitus: a systematic review

Benefits of Ginkgo Biloba for Tinnitus and Dizziness in Dementia Patients