Courgette contre la constipation et les problèmes de transit intestinal

Courgette contre la constipation et les problèmes de transit intestinal

Comment utiliser la courgette contre la constipation et les problèmes de transit intestinal ? Est-elle efficace ? Quelle est la recette de soupe contre la constipation ? Qu’en est-il de la constipation de bébé de plus de 6 mois ? Quels sont les aliments à éviter en cas de constipation ? Et quels sont les autres remèdes naturels pour faciliter le transit intestinal ?

I- Causes de la constipation

La constipation fait souvent l’objet d’un symptôme plutôt que d’une maladie. Raison pour laquelle d’ailleurs bon nombre de causes y sont reliées.

Au premier rang, l’absence absolue de l’activité physique entrave considérablement le transit intestinal, d’où les problèmes de constipation.

Un régime alimentaire pauvre en fibres entraîne une faiblesse digestive telle qu’induit par une hydratation insuffisante.

L’angoisse, le stress et toute condition psychique précaire sont d’autant plus susceptibles de causer une constipation. Idem pour le sevrage tabagique et tout ce qui se rapporte aux problèmes neurologiques. Citons-en les exemples de la maladie de Parkinson et de la sclérose en plaques.

D’autre facteurs hormono-dépendants, c’est-à-dire qui dépendent des changements hormonaux, sont derrière la constipation chez les femmes. Le transit intestinal se voit remarquablement impacté durant les cycles, la période de la grossesse ou celle de la ménopause.

De même, les personnes sous certaines thérapies peuvent souffrir de la constipation comme effet secondaire. C’est le cas de certains antalgiques, antidépresseurs ou encore antihypertenseurs. La prise du fer est une cause sûre de la constipation.

II- Courgette contre la constipation

1. Comment agit la courgette contre la constipation

Laxatif naturel, la composition de la courgette inclue les vitamines, l’eau et les fibres. De ce fait, elle excelle dans la stimulation du péristaltisme intestinal qu’est le mouvement fait par les intestins. Une digestion est ainsi mieux opérée et, bonne nouvelle, finie la constipation !

2. Courgette pour constipation bébé

Si les courgettes sont excellentes contre la constipation, eh bien, souriez les mamans ; elles le sont aussi pour vos bébés ! Du moment que la constipation s’avère le problème commun et fréquent chez eux, l’apport des courgettes en fibre en est le bon remède.

Et pour ne pas se fourvoyer, voici une recette aux courgettes aussi bien apaisante que savoureuse.

ATTENTION : la recette est destinée aux bébés âgés d’au moins 6 mois.

 Prévoyons :

  • 2 litres d’eau ;
  • 2 morceaux de céleri ;
  • Deux (2) courgettes ;
  • 2 cuillères à café de fromage râpé ;
  • 2 morceaux de carotte ;
  • 1 oignon ;
  • feuilles de menthe   

Maintenant, mettons les légumes nettoyés dans une casserole contenant de l’eau bouillie. Quand ils sont cuits, mixons-les jusqu’à obtenir une texture purée. Plaçons cette préparation dans une autre casserole.

Enfin, ajoutons les feuilles de menthe hachée outre le fromage râpé sans en abuser.

Servez-la tiède à votre bébé plusieurs fois dans la journée, selon son appétit et sa capacité. Essayez de maintenir l’allaitement (au sein si c’est possible) également pour une hydratation meilleure.

soupe de courgette

3. Recette soupe contre la constipation

Nous voulons bien une recette anti-constipation, mais nous voulons aussi ravir nos papilles. Découvrons ensemble la recette potage aux courgettes aux vertus laxatives et hydratantes, de quoi jouir du délice tout en traitant cette constipation !

Nous aurons besoin de :

  • 1 et ½ de courgettes ;
  • ½ d’oignon ;
  • ½ de pomme de terre ;
  • 1 pièce de fromage ;
  • ½ cuillère à café de sel ;
  • bouillon de volaille (fait maison de préférence).

Commençons par couper nos légumes en morceaux, y compris l’oignon. Mettons-les avec du sel dans une cocotte et couvrons-les d’eau.

Laissons le tout cuire pendant 20 minutes. Toutefois, 5 minutes avant la fin de cette durée, ajoutons le bouillon de volaille.

Voici l’étape qui fait plaisir, puisqu’elle est la finale ! Mixons à présent le tout jusqu’à obtenir un liquide homogène. Le fromage est au choix ; nous pouvons l’ajouter si nous préférons que la texture soit davantage crémeuse, mais encore une fois sans en abuser.

III- Constipation : aliments à éviter

On ne voudrait certainement pas empirer les choses quand on souffre de constipation. Il est donc temps de revoir son alimentation et de bannir les aliments aggravant les troubles du transit.

Sans trop se compliquer la vie, il faut simplement éviter les charcuteries, les aliments glacés, les épices, les sodas, les bananes, les pâtisseries et les fromages à moisissures ou fermentés. Bien sûr, il est évident de devoir éviter les aliments gras puisqu’ils ralentissent le transit.

Côté boissons, celles fraîches ou glacées doivent être évitées en cas de constipation ou de fonction digestive perturbée. Pareil pour le café et le thé.   

Mis à part l’alimentation, les heures de celle-ci comptent aussi. Il convient d’essayer de maintenir des heures fixes pour chaque repas afin de ne pas perturber le fonctionnement hormonal.

IV- Autres remèdes naturels contre la constipation

1. Pomme contre la constipation

Et anti-diarrhéique aussi… en voici un fruit qui saura plaire à votre transit ! Une pomme complète (avec sa peau) renferme des fibres insolubles, lesquels responsables d’une stimulation intestinale. Pour en bénéficier alors comme anti-constipation, manger une pomme telle quelle (sans l’éplucher) est l’idéal afin d’activer sa fonction laxative.

Vous l’aurez compris, une pomme pelée aura donc un effet astringent, et donc anti-diarrhéique. Pour information, le noircissement de la chair de pomme est bénéfique contre l’irritation de la muqueuse intestinale. Il procure une teneur élevée de tanins étant une substance aux propriétés anti-inflammatoires.

Donc en résumé la pomme peut être utilisé comme aliment contre la constipation (il ne faut pas l’éplucher dans ce cas) ou comme aliments anti diarrhéique (lui enlever la peau avant de la manger)

2. Carotte crue et constipation

La carotte crue regorge de fibres, elle régule la fonction de l’intestin et en améliore le transit. De plus, sa richesse en antioxydants et en vitamines aide amplement à prévenir l’épuisement lié à la constipation, particulièrement celle chronique (qui dure 6 mois ou plus).

Nous insistons cependant sur la consommation crue, car la carotte cuite est privilégiée en cas de diarrhée du fait de son fort pouvoir de rétention d’eau.

Courgette contre la constipation et les problèmes de transit intestinal 2

3. Autres remèdes

L’aloe vera contient le magnésium, la vitamine C, la vitamine B9 et les anthropoïdes. Le tout contribue à stimuler le péristaltisme intestinal suite à l’action laxative entraînée.

Les graines de lin sont riches en fibres et lutte ainsi contre la constipation. Elles soulagent également les douleurs et facilitent l’évacuation des selles.

Les graines de chia assurent un excellent rapport en fibres, d’où son action laxative. De la même manière, sa richesse en vitamine B9 et en magnésium induit un soulagement général tout en promouvant le fonctionnement digestif.

Liens utiles:

Addressing the Role of Food in Irritable Bowel Syndrome Symptom Management

Constipation in Children

What To Eat If You’re Experiencing Constipation

The 20 Best Foods to Help With Constipation So You Can Finally Poop Again

What causes constipation?

Comment utiliser les graines de courge pour la prostate ?

Huile de pépins de courge et chute de cheveux féminins

Graines de courge comme vermifuge et antiparasitaire

Huile de pépins de courge en cuisine : bienfaits et recettes

Bienfaits des graines de potiron [grillées ou non grillées]

Courges non comestibles et toxiques: Comment les reconnaître?

Huile de pépins de courge et impuissance sexuelle

Pain aux graines de courge:[bienfaits et calories]

Différentes variétés de courge en France et dans le monde