La Spiruline contre les gaz intestinaux, les ballonnements et les flatulences

La Spiruline contre les gaz intestinaux, les ballonnements et les flatulences

Est-ce qu’on peut utiliser la spiruline contre les gaz intestinaux, les ballonnements et les flatulences ? Quelle est la bonne posologie ? Comment prendre la spiruline ? Quels sont les effets indésirables dus au surdosage ? Et enfin quelles sont les autres solutions que nous recommandons pour contrer les gaz intestinaux, les ballonnements et les flatulences ?

I- Causes des gaz intestinaux, ballonnements et flatulences

C’est l’accumulation de gaz dans l’estomac et les intestins, qui manifestent généralement l’état de flatulence. Elle s’accompagne d’un inconfort léger ou intense.

Selon les spécialistes, la principale cause de cet état de chose reste l’alimentation, même si quelques fois l’air ingéré par l’estomac (en mâchant un chewing-gum, en buvant une boisson gazeuse par exemple) s’évacue de cette manière.

En effet, certains aliments sont plus portés que d’autres à provoquer des ballonnements. Il s’agit surtout de ceux riches en glucides (les produits laitiers du fait du lactose, les boissons et aliments diététiques, les fruits et jus contenant du sirop de maïs, les céréales etc.).

Certains légumes comme les haricots, les fèves, les pois, les oignons, les choux-fleurs sont connus pour favoriser des gaz intestinaux.

Dans des cas rares, certaines maladies peuvent causer un état de flatulence permanent au patient. Il s‘agit des infections digestives par des bactéries comme les ascaris lombricoïdes, la maladie de cœliaque, les calculs biliaires, un cancer de l’estomac ou des intestins, les intolérances au lactose et des maladies chroniques comme la maladie de Crohn.

II- La Spiruline contre les gaz intestinaux, les ballonnements et les flatulences

1. Spiruline et système digestif

Les principaux troubles du système digestif ont trait à plusieurs facteurs : d’abord aux carences en oligo-éléments, en acides gras ou en vitamines.

Ensuite, à l’incapacité du corps à éliminer et drainer efficacement les toxines (déchets de l’organisme) et les toxiques (déchets de l’environnement extérieur).

Puis à la consommation d’aliments pollués dénaturés ou associés aux inhibiteurs digestifs comme le thé, l’alcool, le café. Et enfin, les différents chocs psychologiques et sources de stress.

Par ses propriétés multiples, la spiruline vient donc en aide à l’organisme en participant au drainage des toxines et toxiques, reconstitue les réserves de vitamines et minéraux nécessaires au bon fonctionnement du métabolisme, bref rétabli l’équilibre nutritionnel du corps dans son ensemble.

L’action de la spiruline module et renforce le système immunitaire général, augmente la production de lactobacilles (antidouleur), normalise la sécrétion des sucs digestifs et améliore le transit intestinal, détoxifie l’organisme par le rétablissement de l’équilibre acido-basique et régénère les cellules.

La spiruline régule également le taux de glucide et de cholestérol nocif au système digestif, la flore intestinale est assainie et le système nerveux renforcé par la richesse de l’algue en minéraux et vitamines.

A noter que dans certains cas, et pour des raisons qui restent inexpliquées, c’est la consommation de la spiruline qui donne des gaz et des ballonnements. Soit c’est le corps qui commence à dégager les anciennes toxines contenues dans le système digestif. Ou peut-être simplement c’est une réaction naturelle de l’organisme à cette nouvelle algue qu’il reçoit en attendant de l’assimiler et de s’accoutumer à sa présence dans le corps. Si ces effets persistent après une semaine de prise de la spiruline, il vaut mieux aller consulter un médecin si on veut continuer la cure ou arrêter tout simplement.

poudre de spiruline

2. Posologie

Généralement il est recommandé de prendre entre 1et 2 grammes de spirulines 2 à 3 fois par jour en fonction des indications particulières éventuelles (cholestérol, diabète, allergies).

Les spécialistes conseillent de commencer par 1g/jour pendant une semaine avant d’augmenter les doses. La cure à la spiruline doit s’effectuer pour un à trois mois. Puis de cesser la cure pour au moins 2 semaines avant de reprendre une autre.

3. Surdosage de la spiruline

Au début de la cure à la spiruline, quelques effets indésirables peuvent être signalés : maux de tête, quelques éruptions cutanées.

Mais très souvent, le principal effet indésirable se manifeste en cas de surdosage : les troubles digestifs.

La prise rapide des doses importantes de spiruline fait fréquemment apparaitre les symptômes de troubles intestinaux classiques tels : la diarrhée, les ballonnements, les nausées, les crampes… ces symptômes résultent de l’action de la spiruline sur la stimulation du foie, la détoxification du colon et son impact sur le transit intestinal.

Très régulièrement dans ce cas, le patient constate un changement de la couleur des selles qui passent à une couleur verte ou brune.

Face à cette situation, la solution consiste simplement à diminuer les doses de spiruline consommées, le temps que l’organisme s’adapte à cette nouvelle thérapie.

4. Comment prendre la spiruline ?

En poudre, en comprimés ou en gélules, le choix de la forme de spiruline vous revient. Les comprimés et gélules sont avalés directement, tandis que la poudre sera mélangée avec de l’huile d’olive, l’aloe vera, une huile essentielle. Ou encore un jus de fruit, du fromage blanc ou un yaourt par exemple : ou simplement avec un verre d’eau pour être sûr de ne pas altérer ses substances actives.

Cette même poudre de spiruline peut être utilisée en cuisine comme une épice.

III- Quels sont les effets indésirables de la spiruline ?

Malgré tous ses bienfaits, la spiruline peut sous certaines conditions (notamment le surdosage) avoir des effets indésirables. Il s’agit :

Des douleurs musculaires. La surconsommation de spiruline par les sportifs, peut au lieu de combattre les douleurs musculaires, les occasionner.

Des éruptions cutanées. En début de traitement à la spiruline, les propriétés détoxifiantes de l’algue peuvent, d’un individu à l’autre, provoquer des éruptions cutanées qui disparaissent au fur et à mesure de l’avancée de la cure

De la fièvre et des maux de tête. Toujours au début de la cure, les propriétés détoxifiantes de la spiruline, suscitant une libération de toxines et déchets dans l’organisme, peut causer des maux de tête et des légères fièvres

Des troubles du système digestif. Le surdosage de spiruline impacte son action sur le foie. On voit ainsi apparaitre des symptômes intestinaux comme le ballonnement, les nausées, la diarrhée etc. 

gaz intestinaux, ballonnements et flatulences

IV- D’autres solutions contre les gaz intestinaux, les ballonnements et la flatulence

Plusieurs produits permettent de lutter contre les ballonnements et les gaz intestinaux.

L’utilisation du charbon végétal permet de fixer les gaz et les toxines. Carbophos est sa forme pharmaceutique la plus connue.

La siméticone, elle agit sur la rupture des bulles de gaz dans le système.

Les plantes comme le fenouil, la coriandre, le cumin, l’anis vert et la badiane sont utilisées pour traiter les ballonnements de manière ponctuelle.

L’huile essentielle de menthe poivrée est un antispasmodique qui stimule les sécrétions biliaires. Son action est reconnue efficace dans le traitement des troubles digestifs associés aux ballonnements et aux douleurs abdominales légères.

Les enzymes digestives comme la papaïne (extraite de la papaye) ou la bromélaïne (extraite de l’annans), facilitent l’assimilation des protéines et réduisent les ballonnements.

Il est également conseillé de diminuer les aliments gazogènes des menus (grosses légumineuses, crucifères), les aliments très acidifiants (café, tomate, agrume), ainsi que les sucreries au profit d’épices et fines herbes (comme le cumin) et légumes verts

Et enfin, la gestion du stress, des anxiétés, des tensions mentales est aussi importante dans le traitement des ballonnements.

Liens utiles:

Why Protein Makes Your Farts Stink and How to Treat Flatulence

Irritable Bowel Syndrome Can Now Be Treated With Algae

Do Digestive Enzyme Supplements Work for Gas and Bloating?

Excessive Gas During Quarantine? Why It May Be Time to Balance Your Gut

Quels sont les bienfaits de la spiruline sur la peau ?