Différents types de ginseng en France et dans le monde

différents types de ginseng en France et dans le monde

Quels sont différents types de ginseng en France et dans le monde ? Comment les reconnaître ? Quelles sont les spécificités de chacun d’eux ? Et enfin quels sont les faux types de ginseng ?

I- Bienfaits du ginseng 

Le ginseng est une variété de plantes, dont la plus connue est originaire d’Asie. Celle-ci est utilisée depuis des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise.

Réputé pour son effet énergisant, le ginseng a une action bénéfique sur le corps humain.

Souvent utilisé chez l’homme, le ginseng traite les faiblesses sexuelles et augmente la libido. C’est aussi une racine qui agit sur la mémoire et les capacités cérébrales. Son pouvoir tonifiant aide le cerveau à mieux fonctionner.

En prévention, le ginseng aide aussi à éviter les cancers.

De plus, cette plante aide le système immunitaire à se maintenir en santé. C’est pour cela que le ginseng est conseillé pour la santé des personnes âgées, notamment les femmes ménopausées.

II. Différents types de ginseng en France et dans le monde 

1. Ginseng asiatique (Panax ginseng) 

Le ginseng asiatique ou panax ginseng est la variété de ginseng la plus connue et réputée. On l’appelle souvent ginseng coréen. On retrouve cette plante dans des pays tels que la Corée, ou encore la Chine.

Aussi appelée panax shinseng ou Korean ginseng ; cette plante appartient à la famille des araliacées.

Cette plante médicinale tient son nom de son apparence. En effet, la racine du ginseng est ce qui est le plus utilisé dans les soins. Ginseng signifie en chinois racine.

Le ginseng a une apparence d’homme et est utilisé pour ses actions sur le système immunitaire. C’est une plante qui donne du tonus. De ce fait, elle a souvent été prescrite aux convalescents, qui retrouvaient de leur énergie en la consommant.

Stimulant cérébral, le ginseng est aussi très efficace pour les fatigues mentales et le stress.

Mais c’est surtout pour son action sur la libido masculine qu’il est réputé. Le ginseng est conseillé dans les cas de faiblesse sexuelle.

On le retrouve sous plusieurs formes : poudres, huiles (essentielle et de massage), décoction, gélules ou encore boissons énergétiques.

ginseng panax

2. Ginseng américain (Panax quinquefolius) 

Le ginseng américain est une plante qu’on retrouve uniquement en Amérique du Nord, dans les forêts matures.

Aussi appelé ginseng à cinq folioles, on retrouve le ginseng américain en Nouvelle-Angleterre, mais aussi au Canada, dans l’Ontario et au Québec.

Les peuples originaires d’Amérique, à savoir les Amérindiens, l’utilisaient déjà à l’époque précolombienne.

De genre panax comme le ginseng asiatique et appartenant aussi à la famille des araliacées, c’est aussi une plante aux vertus médicinales.

Néanmoins, les deux espèces n’ont pas les mêmes vertus. Alors que le ginseng asiatique est surtout un stimulant, celui d’Amérique serait plutôt un apaisant.

Comme son cousin asiatique, le ginseng américain a la faculté d’augmenter les performances physiques. C’est aussi une plante anti-inflammatoire, dont l’action antioxydante a été prouvée.

Ce qui implique qu’elle agit sur la jeunesse des cellules. Le ginseng américain a aussi des propriétés antimicrobiennes. Il agit sur le taux de glycémie, et a une action antitumorale.

différents types de ginseng en France et dans le monde (ginseng américain)

 

3. Sanchi ginseng (Panax Notoginseng) 

De la famille des Arialacées, le sanchi ginseng est aussi appelé ginseng chinois, ou encore tienchi ginseng. Cette plante a des fleurs hermaphrodites, et elle peut atteindre jusqu’à 1m20 de hauteur.

C’est aussi un panax, qui pousse assez aisément en Chine, mais aussi au Népal. Il est habituellement consacré aux problèmes de circulation sanguine.

Le Notoginseng agit ainsi sur des problèmes de coagulation, mais aussi d’hémorragies, ou encore d’hématomes. Cette plante aurait la capacité de dissoudre les caillots sanguins.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, cette variété de ginseng a donc été souvent utilisée pour les soucis de sang, mais aussi d’oxygénation cardiaque.

Aujourd’hui encore, de nombreuses études sont encore menées sur l’impact du Notoginseng sur la circulation sanguine.

De récents travaux ont mis en avant l’action bénéfique de cette plante chez les sujets souffrant de syndrome d’hyperviscosité sanguine.

Les Himalayens utilisent cette plante contre l’angine de poitrine, ainsi que pour les problèmes de digestion.

Sanchi ginseng (Panax Notoginseng)

4. Bambou ginseng (Panax Japonicus) 

Le bambou ginseng ou ginseng bambou, est une autre variété de panax, qu’on retrouve principalement au Japon.

C’est une plante assez grande, dont la taille peut atteindre 0.80 cm. Elle possède aussi de petites fleurs blanches, ainsi que des feuilles décoratives.

Bien que le bambou ginseng contienne moins de ginsénosides que la variété chinoise, il possède de grandes vertus.

Le ginseng japonais stimule l’activité cérébrale, agit sur le stress et ralentit le processus de vieillissement.

Les herboristes japonais utilisent énormément cette plante.

ginseng japonais

III. Les faux ginsengs 

1. Le ginseng de Sibérie (éleuthéropode) 

En dépit de son apparence, le ginseng sibérien n’est pas un panax. Il ne contient pas de ginsénosides, comme cela doit être le cas pour les plantes de cette famille.

Ces composants actifs à lui sont les éleuthérosides. Il possède aussi des facultés immunostimulantes, comme le panax originaire de Chine ou de Corée.

Cette plante pousse dans les forêts sibériennes.

Le ginseng de Sibérie (éleuthéropode)

2. Le ginseng des femmes (angélique chinoise) 

Appartenant à la famille des Apiaceaes, c’est une plante médicinale qu’on trouve en Asie Orientale. Elle a pour nom chinois danggui.

Cette espèce n’appartient pas à la famille des panax. Elle est extrêmement utilisée dans la médecine chinoise, notamment pour les problèmes gynécologiques.

Plus utilisée encore que le ginseng, l’angélique chinoise agit sur les cycles menstruels. Elle régule les règles anormales, agit sur les symptômes des menstruations, et même sur les troubles de la ménopause.

A ses effets anti-inflammatoires, il faut ajouter à l’angélique chinoise des effets antispasmodiques et même sédatifs.

Le ginseng des femmes (angélique chinoise)

3. Le ginseng péruvien (maca) 

Le maca est abusivement appelé ginseng péruvien, bien qu’il ne fasse pas partie de la famille des panax. Cette plante, qui pousse sur les plateaux des Andes, est riche en vertus.

Si le maca est encore nouveau en Occident, ce n’est pas le cas pour les peuples du Pérou qui le consomment depuis 5000 ans maintenant.

C’est une plante extrêmement nutritive, qui se présente sous la forme d’un tubercule aux allures de radis.

Au-delà de cette qualité, le maca a la réputation d’être une plante aphrodisiaque. C’est sûrement de là que lui vient son nom de ginseng péruvien. Sur la fertilité aussi, cette plante aurait un effet bénéfique.

Aujourd’hui utilisé comme complément alimentaire, le maca a peu de matières grasses et est riche en lipides.

Au Pérou, il est consommé cuit, frit ou séché. On le retrouve préparé en biscuits, gâteaux, boissons ou chips.

Maca (ginseng péruvien )

Liens utiles:

What are the types of ginseng?

Species of ginseng 

5 Different Types Of Ginseng Root And Their Unique Benefits

Effets secondaires du ginseng et ses contre-indications

Comment faire une cure de ginseng ?

Bienfaits de l’association ginseng et gelée royale ?

Guide d’entretien du ficus ginseng [planter, arroser, rempoter…]