Comment utiliser le ginseng comme aphrodisiaque ?

Comment utiliser le ginseng comme aphrodisiaque ?

Comment utiliser le ginseng comme aphrodisiaque ? Quelles sont les raisons qui font baisser la libido ? Quelle est la durée de cure conseillé pour mettre fin à ce calvaire ? Y a-t-il des contre-indications ?

Voici un texte qui répond à la question de comment utiliser le ginseng comme aphrodisiaque.

I- Qu’est-ce que le ginseng ?

Le ginseng est une plante cultivée en Asie de l’Est et en Amérique. Dotée de vertus médicinales et de bienfaits pour votre santé, elle est de plus en plus utilisée pour plusieurs raisons et bienfaits incontestables.

Sa consommation prévient le stress et booste votre système immunitaire, ce qui a pour effet de vous rendre moins vulnérable aux maladies en tout genre.

Vos capacités physiques et intellectuelles s’en trouveront également accrues.

Il est possible de consommer le ginseng sous plusieurs formes, en pâte ou en poudre, dilué dans de l’eau ou servi dans du thé : tous les moyens sont bons pour en tirer profit !

II- Les raisons de la baisse de libido

La baisse de libido est souvent multifactorielle : elle ne dépend pas d’un seul élément.

Parmi les différentes raisons qui y sont à l’origine, on retrouve :

  • Un problème relationnel profond entre les partenaires : longue période de dispute ou de non-communication, de la colère envers le ou la partenaire.
  • Un manque de disponibilité à cause d’une surcharge de travail qui conduit à de la fatigue, du stress, de l’anxiété et à des pensées négatives en tout genre. La dépression et les troubles de l’humeur influent grandement sur la libido.
  • Une infidélité passée ou encore présente peut parfois tuer le désir de celui ou celle qui commet la tromperie.
  • La drogue, l’alcool, le tabac ou un lourd traitement médicamenteux.
  • Des relations sexuelles régulières mais insatisfaisantes dues à la monotonie des pratiques, la difficulté à exprimer ses envies, des divergences d’idées en fonction des pratiques sexuelles…

  • Des barrières mentales et des anxiétés de performance : “Je ne vais pas réussir à avoir une érection”, “Qu’est-ce qui se passe si je perds mon érection ?” “Et si elle n’aime pas ce que je fais ?”, “Et si je n’ai pas mon orgasme ?” “Je dois maîtriser mon éjaculation”, “Si je suis excitée, je ne dois pas avoir de problème de lubrification”…
  • Des attentes irréalistes “Pourquoi elle ne jouit pas fort ?” “Pourquoi il met du temps à venir ?”…
  • D’autres croyances erronées : “La femme n’a son orgasme que par la pénétration”, “Un homme doit obligatoirement faire ça et une femme faire ci pour bien faire l’amour”.
  • A noter que l’abus de visionnage de films pornographiques nuit à la libido.

III- Comment utiliser le ginseng comme aphrodisiaque ?

Bonne nouvelle : le ginseng est utilisé comme aphrodisiaque pour les personnes souffrantes de troubles de l’érection ou de perte de libido en général.

Cette vertu a été découverte il y a déjà 2000 ans et est encore utilisée aujourd’hui.

Pour rappel, l’érection est causée par un afflux majeur de sang dans le pénis ; lorsque ce dernier n’est pas irrigué, l’homme peut être privé d’une érection ou au mieux avoir une érection molle.

Le ginseng permet de lutter contre le dysfonctionnement érectile en facilitant la production d’oxyde nitrique.

Cet élément chimique relaxe les muscles du pénis grâce à ses propriétés vasodilatatrices qui conduisent à une meilleure circulation du sang et donc, à une meilleure érection.

Des études sérieuses menées à Séoul et à Sao Paulo ont prouvé que le ginseng était une alternative efficace et naturelle aux médicaments pour lutter contre les troubles de l’érection.

Le ginseng permet de réveiller le désir chez l’homme et la femme en favorisant la sécrétion de testostérone et de booster la confiance en soi qui est un facteur déterminant pour un rapport sexuel réussi.

Enfin, la plante ginseng a un effet positif sur la fertilité puisqu’il donne au sperme une plus grande qualité, allonge la période d’ovulation et lutte de manière général contre l’infertilité.

Aussi…

Il faut cependant savoir que contrairement au viagra, le ginseng n’agit pas immédiatement : il ne suffit pas de le consommer pour réveiller son désir et avoir une érection de qualité. Il agit sur le long terme, c’est pourquoi il faut compter environ trois semaines afin d’en ressentir les premiers bienfaits.

En revanche, le ginseng n’engendre pas d’effets secondaires nuisibles comme les médicaments vendus en pharmacie et il permet d’améliorer tout le système vasculaire sur le long terme.

Il faut néanmoins faire attention à consommer cette plante avec un dosage correct. Pour être sûr de ne pas se tromper, il peut être judicieux de consommer de l’extrait de ginseng: un gramme de ce liquide concentré contient 3 à 5 grammes de ginsénoside.

Sentez-vous libre d’associer le ginseng avec de la maca, du cordyceps, du tribulus ou de la gelée royale pour en décupler les vertus.

1. Comment le prendre ?

Dans les sociétés contemporaines, le ginseng est généralement pris sous forme d’extrait dans des gélules et la plupart des études de recherche utilisent un dosage de 200 mg par jour.

De nombreux adeptes de la médecine traditionnelle pensent cependant qu’il est plus crédible de mâcher la racine de ginseng, car on dit que la salive active bon nombre de ses qualités.

Les Chinois font également du thé au ginseng en faisant bouillir une cuillère à café du filament de la racine dans une pinte d’eau pendant dix minutes.

Le mélange est filtré puis lentement bu pour en maximiser les bienfaits. En même temps, les herboristes traditionnels recommandent de prendre le ginseng pendant trois semaines maximum à la fois, suivies d’une période de repos d’une à deux semaines. Et ainsi de suite.

2. Durée de la cure de ginseng

comment utiliser le ginseng comme aphrodisiaque 2

La durée de la cure dépend de vos besoins et de votre ressenti.

On considère qu’une cure efficace doit durer entre un et trois mois ; un consensus admet qu’il ne faut pas dépasser les trois mois d’utilisation du ginseng sous peine de s’exposer à des effets contre-productifs.

Pour donner un ordre d’idée, une cure de trente jours suffit à stimuler l’organisme après une longue période de fatigue (lors d’un changement de saison par exemple) ou après une longue convalescence.

Une cure comprise entre deux et trois mois permet d’accroître vos capacités intellectuelles et physiques : amélioration de la concentration, réduction de la fatigue et du temps de repos, meilleurs performances musculaires et sportives en général.

Votre système immunitaire se verra également renforcé et donc plus efficace à vous protéger des maladies et des infections.

Cette cure pourra être répétée une ou deux fois dans l’année. Gardez à l’esprit que le ginseng est un auxiliaire qui vous permettra de vous sentir mieux : il ne faut donc pas en abuser.

En cas de doute quant à la durée de la cure qui vous conviendrait spécialement, n’hésitez pas à demander conseil à un pharmacien ou à un médecin physiothérapeute.

V- Contre-indications et effets indésirables

Pour rappel, il faut savoir que le ginseng n’est pas forcément recommandé pour tout le monde.


La consommation du ginseng peut en effet être déconseillé à des personnes souffrants d’hypertension artérielle, de maladies cardiaques en tout genre ou de diabète, à des femmes enceintes ou qui allaitent.

Les enfants et les adolescents de moins de 18 ans ne sont pas incités à utiliser le ginseng.

Les personnes ayant souffert d’un cancer hormonodépendant doivent aussi s’en abstenir, car le ginseng peut influer sur les hormones.

liens utiles:

Ginseng and male reproductive function

The Aphrodisiac and Adaptogenic Properties of Ginseng

The aphrodisiac and adaptogenic properties of ginseng

Aphrodisiac effects of Panax ginseng extract standardized with ginsenoside Rg3 in male rats

Aphrodisiacs: Better Sex or Just Bunk?

Scientists On Aphrodisiacs: What Works and What Doesn’t

The aphrodisiac and adaptogenic properties
of ginseng