Comment utiliser le gingembre pour détoxifier le foie? [+ recettes]

comment utiliser le gingembre pour détoxifier le foie

Comment utiliser le gingembre pour détoxifier le foie? Est-il vraiment pour le nettoyage du foie ? Quelles recettes nous recommandons ? Quelles sont ses valeurs nutritionnelles et sa composition ? Et enfin quels sont ses effets secondaires et contre-indications ?

I- Est-ce bon de manger du gingembre ?

Le gingembre est consommé, depuis fort longtemps, aux quatre coins du monde pour atténuer et soulager différents maux. Il est reconnu comme un excellent rhizome pour la santé.

C’est très bon de manger du gingembre, car il a des vertus antiseptiques, anti-inflammatoires et antiémétiques.

Il stimule également le système sanguin, facilite la digestion, réduit le taux de glycémie et de cholestérol, soulage les nausées, etc.

Le gingembre peut être consommé ou utilisé sous différentes formes, comme en capsules, en poudre, en tisanes, frais ou en sirop.

II- Comment utiliser le gingembre pour détoxifier le foie??

1. Bienfaits du gingembre pour le foie

Le gingembre fait beaucoup de bien au foie. Une petite étude scientifique a été menée sur 44 patients qui souffrent de la maladie du foie.

Certains ont consommé 2 g par jour de gingembre et d’autres un placebo pendant 12 semaines. Il faut préciser que les participants, au sein des deux groupes, devaient améliorer leur régime alimentaire et ainsi, ils étaient incités à faire de l’exercice.

Il y a eu, dans le groupe qui a pris du gingembre, une réduction des mauvaises enzymes du foie, de la stéatose hépatique, de la résistance à l’insuline et des marqueurs de l’inflammation, par rapport au placebo.

Cela a été possible grâce aux propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes du gingembre.

2. Recettes pour nettoyage du foie

Nous allons vous faire découvrir plusieurs recettes qui vous permettront de nettoyer votre foie.

Première recette : le jus de betterave

La betterave, incontournable, quand on parle de détox du foie, se marie très bien avec d’autres protecteurs du foie comme le curcuma ou le gingembre.

Voici les ingrédients pour pouvoir réaliser cette recette : 2 carottes, 1 betterave, 1 branche de céleri, 1⁄2 citron et du gingembre.

Pour la préparation de cette recette, faites passer tous les ingrédients à l’extracteur à jus.

Deuxième recette : le jus de légumes verts

Les jus verts renferment de la chlorophylle, qui est une superbe alliée santé pour le foie. En ce sens qu’elle aide à évacuer les toxines du foie et à nettoyer le sang.

Pour la réalisation d’une telle recette, il vous faut avoir à votre disposition les ingrédients suivants : 1/2 botte de kale, 1 citron, 3 branches de céleri, 1 pomme, 1 botte de persil et du gingembre.

Pour la préparation, faites passer tous les ingrédients à l’extracteur à jus. Aussi, pour nettoyer le foie, vous avez la possibilité de rajouter du pissenlit frais à votre jus, c’est un dépuratif et protecteur du foie.

Cependant, attention aux quantités, car son goût est très amer.

Troisième recette : la tisane de gingembre pour le foie, les reins et le cancer

Le gingembre, sous la forme de tisane, est en mesure d’agir au niveau du foie pour favoriser la fabrication et la sécrétion de la bile, et de ce fait aide en cas de digestion difficile.

Cette tisane à base de gingembre aide aussi les reins et le cancer.

Pour la réalisation de cette tisane aux multiples vertus, il vous faut avoir les ingrédients qui suivent : 1 tasse d’eau, 1/4 cuillère à café de gingembre moulu, 1/4 cuillère à café de curcuma moulu et 1 cuillère à café de miel biologique, au goût.

Pour ce qui est de la préparation : portez d’abord l’eau à ébullition. Ensuite, ajoutez le gingembre et le curcuma, puis réduisez le feu et laissez mijoter pendant 10 minutes. Enfin, filtrez dans une tasse.

Ajoutez le miel au goût. Le gingembre ne fait pas du bien seulement au foie, mais aussi aide les diabétiques.

III- Est-ce le gingembre est bon pour le diabète ?

Les niveaux de sucre dans le sang peuvent être contrôlés par le gingembre. Pour cela, il est fortement conseillé aux personnes qui souffrent du diabète de consommer ou de manger du gingembre.

Le gingembre, déjà reconnu pour ses nombreuses propriétés bienfaitrices, dont curatives, aide également à contrôler le taux de glycémie.

Une étude scientifique menée à l’Université de Sydney, en Australie, a prouvé que le gingembre, indépendamment de l’insuline, augmente la captation du glucose par les cellules musculaires.

De ce fait, il y a un excellent contrôle du sucre au sein du sang. Ce qui est très nécessaire pour les personnes qui souffrent du diabète.

À ce propos, le docteur Basil Roufogalis a déclaré dans la revue Planta Medica que : « Ce processus aide à la gestion des niveaux élevés de sucre dans le sang, qui créent des complications à long terme chez les patients diabétiques, et permettrait aux cellules de fonctionner indépendamment de l’insuline ».

Également, une étude scientifique récemment menée a prouvé chez des individus atteints de diabète de type 2 un effet bénéfique de la consommation de 3 g de poudre de gingembre pendant 8 semaines.

Concrètement, le gingembre diminuerait non seulement le taux de glucose dans le sang, mais aussi améliorait la résistance à l’insuline.

IV- Composition du gingembre et valeurs nutritionnelles

Le gingérol est le principal principe actif qui compose le gingembre. Il confère au gingembre son goût piquant. C’est un composé phénolique de la famille des vanilloïdes dont la formule chimique est C17H26O4.

Le gingembre renferme des lipides, des protéines et des glucides. De même, il est très riche en minéraux comme le calcium, le fer, le manganèse, le magnésium, le phosphore et le sodium.

En ce qui concerne les vitamines, le gingembre renferme celles de la famille B et aussi de la vitamine C qui disparaît une fois le gingembre séché. Abordons pour finir les effets indésirables et les contre-indications concernant la consommation du gingembre.

V- Effets indésirables et contre-indications

Le gingembre consommé à haute dose peut parfois causer des allergies et des irritations de la peau.

Il pourrait également déclencher des maux de ventre en cas d’ingestion excessive. Pour cela, la consommation du gingembre ne doit pas dépasser 1,5 g pour éviter ces désagréments.

Aussi, il ne faut pas omettre de dire que l’excès de consommation du gingembre peut provoquer des ballonnements.

À cause de ses propriétés anticoagulantes, la consommation du gingembre est fortement déconseillée avant une opération chirurgicale.

Même s’il n’est pas de façon express contre-indiqué aux femmes enceintes, il leur est recommandé de ne pas le consommer sur une trop longue période.