Bourgeons de cassis et hypertension artérielle

Bourgeons de cassis et hypertension artérielle 1

Est-ce que les bourgeons de cassis sont efficaces pour l’hypertension artérielle ? Comment le consommer ? Quelles sont les causes de l’hypertension ? Et enfin quels sont les bienfaits des bourgeons de cassis ?  

 I- C’est quoi les bourgeons de cassis ?

En botanique, un bourgeon est un groupe de très jeunes parties de feuilles rassemblées sur un axe végétal très court.

Il correspond généralement aux produits de croissance qui apparaissent sur certaines parties de la plante, et produit des branches, des feuilles, des fleurs (le bourgeon est alors considéré comme le bouton) et des fruits.

Déjà recommandé au 18e siècle sous le nom d’élixir de vie, le bourgeon de cassis est un des extraits de gemmothérapie le plus polyvalent. C’est un tonique puissant. Il s’avère très efficace sur tous les systèmes physiologiques de l’organisme.

En général, il est considéré comme un véritable adaptogène qui peut être donné sans danger sur les longues périodes. C’est également un composant du cassis qui est très revitalisant.

II- Causes de l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle (HTA) fait référence à une augmentation permanente de la tension artérielle (appelée tension artérielle ou TA) supérieure à 14/9. Idéalement, c’est 12/8. C’est une maladie (anomalie) courante qui augmente avec l’âge et qui a une composante génétique.

Avant de déterminer l’hypertension artérielle du patient, le médecin doit se donner un délai et s’assurer de la pérennité de la valeur de la pression artérielle en surveillant régulièrement le patient (variations de la pression artérielle pendant la journée) et en mesurant la pression artérielle.

Cela se fait grâce à un manomètre au repos en position couchée et au moins 02 fois pendant 15 jours.

Nous parlons d’hypertension artérielle permanente lorsque la TA continue d’être élevée. La valeur minimale est importante car elle reflète directement la flexibilité et la résistance des parois artérielles.

Dans 95% des cas, la cause de l’hypertension artérielle est encore inconnue : elle est dite essentielle ou idiopathique. Dans ce cas, le but du traitement sera de traiter les symptômes, c’est-à-dire d’abaisser la tension artérielle.

Cependant, les médecins peuvent trouver une cause dont le traitement pourra guérir l’hypertension artérielle. On distingue entre autres :

1. Les causes rénales

Les maladies rénales qui ne peuvent pas être traitées par chirurgie sont distinctes de celles qui peuvent être traitées par chirurgie.

Pour les causes rénales non chirurgicales de HTA, on peut citer :

  • Les glomérulonéphrites : protéinurie, hématurie, syndrome néphrotique ;
  • La glomérulopathie diabétique ;
  • Les néphrites interstitielles métaboliques: goutte, hypercalcémie (hyperparathyroïdie);
  • La maladie polykystique des reins (polykystose rénale) ;

Pour les causes rénales chirurgicales de HTA, on peut citer :

  • Les pyélonéphrites chroniques (séquelles d’infections urinaires chroniques et répétées) ;
  • La tuberculoserénale ;
  • La sténose de l’artère rénale qui pourra être traitée par angioplastie (gonflement d’un ballonnet dans l’artère rétrécie).

2. Les maladies des glandes surrénales

Celles-ci incluent le syndrome de Cushing, le syndrome de Conn (hyperaldostéronisme primaire) et le phéochromocytome.

3. Certaines substances toxiques comme l’abus de réglisse

La glycyrrhizine dans la réglisse est convertie en un acide avec une structure chimique similaire à l’aldostérone dans le corps. Les symptômes se rapprochent du syndrome de Conn. L’arrêt de la réglisse peut normaliser la pression artérielle.

Bourgeons de cassis et hypertension artérielle 2

III- Bourgeons de cassis et hypertension artérielle

1. Faut-il les prendre en cas d’hypertension artérielle ?

L’hypertension touche près de 30% de la population adulte et est la maladie cardiovasculaire la plus courante. Son incidence augmente avec l’âge.

On se demande donc ce que s’est. Lorsque la tension artérielle diastolique (la plus basse) d’une personne dépasse 9 et que sa tension artérielle systolique (la plus élevée) dépasse 14, on estime que la personne a une pression artérielle élevée.

L’hypertension est appelée une maladie « silencieuse » ou « sournoise ». En effet, beaucoup de gens ne se rendent pas compte qu’ils sont touchés et peu d’entre nous vérifient régulièrement leur tension artérielle.

De ce fait, pour ne pas multiplier les risques, il existe plusieurs produits qui jouent des rôles de soulagement et souvent de traitement.

2. La vigne rouge : régulatrice de la circulation sanguine

L’Agence européenne des médicaments (EMA) reconnaît l’efficacité de la vigne rouge dans le traitement :

  • Troubles de la circulation veineuse : insuffisance veineuse et varices.
  • Fragilité capillaire : petits vaisseaux sanguins formés sous la peau.
  • La douleur brûlante et l’irritation sont liées à l’apparition d’hémorroïdes.

Elle possède également des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anti-œdèmes, ainsi que des effets protecteurs sur le foie, des agents antimicrobiens et des diurétiques.

3. L’olivier : un hypotenseur naturel

La « mode » du régime méditerranéen provient de recherches montrant que le taux de mortalité par maladie cardiovasculaire est plus faible dans les pays qui consomment de l’huile d’olive.

De plus, l’efficacité prouvée des feuilles d’olivier permet de traiter, prévenir et guérir l’hypertension artérielle sans danger.

Il améliore la circulation sanguine en adoucissant et dilatant les artères. Il favorise également la diurèse, réduit l’œdème et réduit les taux d’urée sanguine. Pourquoi ? Est-ce parce qu’il contient les éléments suivants :

  • Oleuropéine : un inhibiteur d’oxydation important.
  • Oleuropéine : peut traiter l’hypertension, les maux de tête, les étourdissements, les acouphènes et autres hypertensions. Il a également des effets diurétiques, hypoglycémiants et antispasmodiques, a des effets vasodilatateurs et anti-arythmiques.
  • Flavonoïdes : aident à neutraliser les radicaux libres et jouent un rôle important dans la protection de la paroi artérielle.

4. Effet hypotenseur des bourgeons de cassis

Les bourgeons de cassis ont également des effets de protection vasculaire et d’osmose inverse. En fait, ils améliorent la résistance et la perméabilité des capillaires, améliorant ainsi la microcirculation.

Par conséquent, ils peuvent être utilisés pour prévenir et traiter les manifestations de fragilité capillaire : rosacée, vaisseaux étoilés dans les jambes.

Ainsi, le cassis est particulièrement efficace contre le vieillissement des parois des vaisseaux sanguins.

On sait aussi que les bourgeons et les graines de cassis sont riches en acides gras essentiels des familles oméga-3 et oméga-6.

On dit que ces acides gras ont des propriétés hypotensives (abaissant la tension artérielle ou la tension artérielle) et anti-inflammatoires.

De plus, sa particularité réside dans la bonne assimilation de ses éléments. Ils diffusent dans le sang, puis excrètent dans l’urine et sont efficaces tout au long du tractus.

Bourgeons de cassis et hypertension artérielle 3

IV- Bienfaits des bourgeons de cassis

Les bienfaits des bourgeons de cassis sont nombreux et favorisent le bon fonctionnement de l’organisme sur plusieurs niveaux.

1. Bourgeons de Cassis et système articulatoire

La qualité macérée des bourgeons de cassis a d’abord des effets antirhumatismaux et anti-inflammatoires puissants.

En raison de son effet semblable à la cortisone, il a remplacé avec succès les anti-inflammatoires traditionnels sans montrer d’effets secondaires nocifs.

Il améliore la flexibilité des ligaments et des tendons. Les bourgeons de cassis aident à consolider les fractures.

2. Bourgeons de Cassis et Système respiratoire

Les bourgeons de cassis agissent efficacement dans l’asthme, les bronchites, l’emphysème, les rhinites allergiques. Ils constituent le remède de premier plan du terrain allergique.

3. Bourgeons de Cassis et Système circulatoire

Les bourgeons de cassis effectuent une action phlébotonique et vasculo-protectrice au niveau sanguin.

4. Bourgeons de Cassis et Système nerveux

Principalement recommandés aux personnes fatiguées, manquant d’ardeur, les bourgeons de cassis stimulent les glandes endocriniennes et luttent contre la somnolence.

5. Bourgeons de Cassis et Système rénal

Les différents éléments de cassis peuvent être utilisés comme diurétique, notamment en cas d’insuffisance rénale, avec un effet anti-œdème.

V- Comment consommer les bourgeons de cassis ?

En cas de non-existence de problèmes d’hypertension, il est conseillé de consommer les bourgeons de cassis. Les laboratoires (comme Herbalgem) responsables du macérât de bourgeons de cassis nous demandent de le prendre en dehors des repas.

Il est conseillé de mettre les gouttes directement sur la langue et de les garder quelques secondes dans la bouche avant d’avaler.

Outre cela, ces gouttes peuvent aussi se faire diluer dans du miel ou de l’eau à faible quantité.

En effet, le mode de consommation est le suivant :

Chez les adultes

5 à 15 gouttes par jour sont recommandées en commençant par 5 gouttes pour augmenter une goutte chaque jour jusqu’à l’obtention d’un résultat stable.

Chez les bébés

1 à 3 gouttes par jour dans le biberon ou par la maman qui allaite (avec l’accord du médecin traitant).

Chez les enfants jusqu’à 13 ans

3 à 8 gouttes par jour. Tout dépend du problème. Il est préférable de commencer par 3 gouttes pour ajouter une goutte chaque jour jusqu’à l’obtention d’un résultat stable.

Liens utiles:

6 Health Benefits of Black Currant

High blood pressure diet: Eating THIS cheap fruit could boost blood flow and heart health

Health Benefits of Black Current

17 benefits of black currant

Recettes de confiture de cassis sans pépins

Cassis et myrtille: bons aliments pour les yeux?

Baies de cassis: vertus et recettes

Recettes de crème et sirop de cassis maison avec ou sans alcool

Bienfaits du jus de cassis: [propriétés et recettes]

Ribes nigrum : prise de poids ou perte de poids?

Variétés de cassissier en France et dans le monde