Qu’en est-il de la spiruline et l’ablation de la thyroïde ?

Qu’en est-il de la spiruline et l’ablation de la thyroïde ?

Qu’en est-il de la spiruline et de l’ablation de la thyroïde ? Comment agit la spiruline sur la thyroïde ? Peut-on prendre le levothyrox et la spiruline en même temps ? Quelles sont les autres algues pour soulager les problèmes de thyroïde ? Et enfin quels sont les éventuels dangers de la spiruline ?

I- C’est quoi l’ablation de la thyroïde 

L’ablation de la thyroïde est une opération chirurgicale consistant à ôter une partie ou la totalité de la thyroïde. Cette opération est appelée une thyroïdectomie.

La thyroïde est une glande qui se situe au niveau de la gorge. Elle secrète un certain nombre d’hormones. Lorsqu’elle est touchée par un mal, il peut s’avérer nécessaire de l’ôter.

Car l’homme peut très bien vivre sans sa thyroïde, mais non sans les hormones qu’elle secrète.

Ainsi, après une thyroïdectomie totale, est-il obligatoire d’avoir recours à des substituts hormonaux.

Une thyroïdectomie se pratique lorsqu’on constate des nodules thyroïdiens au niveau de la gorge. Des examens complémentaires peuvent révéler si ceux-ci sont de nature cancéreuse ou toxique.

Selon le degré de dangerosité, on peut décider d’ôter complètement ou partiellement la glande thyroïdienne.

Si un nodule est détecté au niveau de la thyroïde, et que la taille de celui-ci est supérieure à 25 millimètres ; alors, une opération peut être décidée.

Certaines gênes, telles que les difficultés à respirer et à déglutir, peuvent aussi déboucher sur une opération de la thyroïde.

L’ablation de la thyroïde est une opération assez fréquente, dont la durée dépasse rarement 2 heures. Néanmoins, la présence des nerfs dans cette partie du corps en fait une opération assez délicate, qui demande doigtée et expérience.

 

spiruline

II. La spiruline et l’ablation de la thyroïde 

1. Comment la spiruline agit sur la thyroïde 

À l’heure actuelle, il n’existe pas vraiment d’études sur l’action de la spiruline sur la thyroïde, ou plutôt les troubles thyroïdiens.

Si de façon directe, on ne peut pas dire que la spiruline ait un effet sur les maladies de la thyroïde, de façon indirecte elle en a.

La thyroïde est une glande qui régule l’ensemble de l’organisme. Elle produit des hormones nommées TSH, T3 ou T4, que l’iode synthétise.

Cette glande a des effets aussi bien sur l’humeur, que sur les systèmes nerveux et reproductif, ou encore sur les organes reproducteurs.

L’hyperthyroïdie est un dérèglement de la thyroïde qui fait fonctionner le corps trop vite. Dans ce cas les hormones sont produites en quantité, ce qui occasionne une accélération du rythme cardiaque. Mais aussi des tremblements, des sautes d’humeur, de l’agressivité.

À l’inverse, l’hypothyroïdie cause un ralentissement des battements du cœur, de la fatigue et de la dépression.

La spiruline est tout d’abord reconnue pour ses facultés énergisantes. Elle stimule les globules rouges, et ses vitamines redynamisent le corps.

De plus, la spiruline est un neuroprotecteur, qui agit sur les états dépressifs.

Aussi, bien qu’elle n’agisse pas directement sur les troubles de la thyroïde, la spiruline aide à mieux gérer les symptômes de ces derniers.

De plus, elle n’occasionne aucune interaction avec le traitement de base contre les troubles thyroïdiens ; notamment les médicaments tels que Levothyrox 100.

2. Spiruline bio et Levothyrox 100 

Le Levothyrox 100 est un médicament qui est donné à la suite d’une ablation de la thyroïde, surtout lorsque celle-ci est totale. Ce médicament fournit à l’organisme les hormones thyroïdiennes dont il est désormais dépourvu.

La consommation de la spiruline n’est pas du tout contre-indiquée avec celle du Levothyrox 100. Déjà, parce que la spiruline n’est pas une algue d’eau de mer, elle ne contient donc pas d’iode. L’iode nécessaire pour synthétiser les hormones thyroïdiennes.

De plus, les vitamines et les protéines contenues dans la spiruline sont parfaites pour regagner en énergie et en force.

Les deux produits s’agencent donc parfaitement et peuvent donc être très bien utilisés en simultanée.

3. Soulagement des pathologies thyroïdiennes 

Les composants de la spiruline agissent sur les pathologies de la thyroïde.

Les vitamines pour commencer, notamment celles de type B, sont très utiles pour la synthèse hormonale. La vitamine K quant à elle aide à maintenir son capital osseux, ce qui est important pour les personnes atteintes d’hyperthyroïdie. Cette maladie causant habituellement de l’ostéoporose.

De nombreuses études ont mis en avant le lien entre carence en fer et hypothyroïdie. La spiruline, à titre préventif ou curatif, apportera à l’organisme le fer qui lui manque. Cette micro-algue est regorge de fer. Ce qui en fait un aliment idéal pour combattre l’anémie ferriprive, et par là même l’hypothyroïdie.

Un stress oxydatif peut survenir au niveau de la thyroïde. Les vitamines, mais aussi les antioxydants présents dans la spiruline aident à lutter contre ce dernier.

La spiruline a aussi une action sur l’humeur et le système nerveux, qui sont touchés lors d’un trouble thyroïdien.

Les minéraux, notamment le magnésium, maintiennent la santé cérébrale. Les risques de dépression ou d’agressivité, fréquents pendant les pathologies de la thyroïde, diminuent sous l’effet de la spiruline.

 4. Peut-on prendre de la spiruline en cas d’ablation de la thyroïde

L’ablation de la thyroïde, comme dit plus haut, oblige à prendre des hormones thyroïdiennes de substitution. Celles-ci ne sont pas incompatibles avec la prise de spiruline, puisque cette dernière ne contient pas d’iode.

Il n’y a, habituellement, pas de problème à prendre de la spiruline en même temps que son traitement d’hormones thyroïdiennes de synthèse.

Bien au contraire, la spiruline donnera du fer à votre corps, ainsi que de l’énergie.

III. Autres algues pour les problèmes de thyroïde 

Les algues sont des produits privilégiés pour ceux qui souffrent d’hypothyroïdie. Elles contiennent les sels minéraux, et surtout l’iode, qui fait défaut à tous ceux atteints de cette maladie.

Si vous souffre d’hypothyroïdie, vous pouvez consommer l’algue kombu. Celle-ci se mélange facilement à vos ragouts, ou vos autres préparations de légumes.

L’algue nori est aussi une autre option. Elle se consomme en lamelles fines.

L’algue dulse quant à elle n’a pas besoin d’être cuite au préalable. Ajoutez-la directement à votre soupe, et dégustez.

Vous pouvez aussi essayer l’algue Wakame. Douce et agréable, elle pourra même se substituer au fromage ou à la pomme de terre.

IV. Dangers de la spiruline 

Si vous êtes atteint d’insuffisance rénale, d’hémochromatose ou de phénylcétonurie ; alors, abstenez-vous de consommer de la spiruline.

Normalement, ce produit ne présente aucun risque particulier pour la santé. Pensez à faire attention à la provenance de la spiruline que vous consommez, et à suivre la posologie.

Dans le cas d’une ablation de la thyroïde et d’une prise de Levothyrox, attendez au moins 2 heures après avoir pris ce dernier avant de consommer votre spiruline.

Liens utiles:

The 6 Lies on Spirulina: Dangers, Organic Spirulina, Pregnancy…

Efficacy of a Spirulina Supplement for Amelioration of Benign ThYroid Nodules (ESSAY)

Treatment for benign thyroid nodules with a combination of natural extracts

Spirulina & the Thyroid

Comment prendre de la spiruline pour maigrir ?

Spiruline et constipation: Y a-t-il un lien?

Utilisation de la spiruline dans le sport et la musculation

Spiruline pour la course à pied [bienfaits et utilisation]

Peut-on prendre de la spiruline pour grossir et prendre du poids ?