Aller au contenu

Comment utiliser le bicarbonate de soude contre les durillons ?

Comment utiliser le bicarbonate de soude contre les durillons 

Comment utiliser le bicarbonate de soude contre les durillons ? Est-il efficace ? Comment agit-il sur eux ? Et enfin quels sont les autres remèdes naturels pour se débarrasser des durillons ?

I- Bref rappel sur les durillons 

Le durillon est un durcissement d’une partie de l’épiderme de la plante de pied. C’est une affection cutanée, qui apparait à cause d’une pression constante sur des zones particulières de la voute plantaire.

Il se forme alors une callosité sur la peau, dure et rugueuse, d’une coloration jaunâtre.

Il est fréquent de développer des durillons à cause de chaussures inconfortables, de longues marches ou de sècheresse cutanée.

Le risque de durillons est aussi plus grand chez les personnes maigres. Chez ceux-ci, la rareté de la graisse rend la friction sur la zone cutanée plus forte.

Si les durillons ne sont habituellement pas douloureux, ce sont des affections gênantes à vivre au quotidien.

II. Comment traiter les durillons avec du bicarbonate de soude 

1. Comment agit le bicarbonate sur les durillons

Le bicarbonate de soude est un produit naturel qui est un antiseptique et un antibactérien.

C’est un ingrédient utilisé dans les soins de beauté pour le gommage, car il ramollit l’épiderme. Aussi, dans le cas des durillons, le bicarbonate de soude assouplit ces derniers, qui sont ensuite plus faciles à ôter.

En tant qu’antalgique, le bicarbonate de soude est pratique dans les cas de durillons douloureux. Son action antidouleur apportera un réel soulagement.

2. Comment utiliser le bicarbonate de soude

Il existe plusieurs méthodes pour utiliser le bicarbonate de soude contre les durillons.

Méthode 1 :

Matériel :

  • Un verre de bicarbonate
  • Un litre d’eau chaude
  • Une lime à pied ou une pierre ponce
  • Un récipient ou une bassine

Application :

Dans une bassine, mettez de l’eau chaude et ajoutez-y du bicarbonate de soude. Mélangez bien le tout.

Faites tremper vos pieds dans ce bain, et laissez les dedans pendant 15 minutes.

Avec votre lime à pied ou votre pierre ponce, frottez vos durillons.

Vous pouvez répéter ce traitement toutes les deux semaines.

Méthode 2 :

Avec une cuillère à café de bicarbonate, le jus d’1/4 de citron et un peu d’eau, faites une pâte.

Lorsque vous l’aurez assez mélangée et qu’elle sera crémeuse, appliquez-la sur votre durillon.

Utilisez un pansement pour maintenir le tout, et laissez poser plusieurs heures.

Après cela, retirez le pansement et rincez. Séchez bien, et si possible appliquez ensuite une crème hydratante.

Faites cela pendant 5 jours.

III.  Autres remèdes naturels contre les durillons 

1. Vinaigre de cidre contre les durillons

Pour utiliser du vinaigre de cidre sur vos durillons, il vous suffit d’en mettre une petite quantité sur un coton.

Ensuite, posez le coton imbibé sur le durillon et maintenez avec du ruban adhésif. Laissez le dispositif toute la nuit pour une meilleure action.

Le lendemain, vous pouvez enlever votre durillon à la pierre ponce ou à la râpe.

Votre coton imbibé doit être posé sur le durillon, et ne pas toucher la peau saine alentour.

Le vinaigre de cidre adoucira la zone à traiter, et ramollira la peau de celle-ci. 

2.  Huiles essentielles pour les durillons

Vous pouvez aussi utiliser des huiles essentielles pour ôter vos durillons.

* L’huile essentielle de lavande aspic :

Dans 9 gouttes d’huile végétale de calophylle inophylle, mettez 1 goutte d’huile essentielle de Lavande Aspic. Appliquez sur les parties touchées tout en massant. Faites cela matin et soir.

L’huile essentielle de Lavande Aspic a des propriétés gommantes, ou kératolytiques. Elle est en plus anti-inflammatoire et cicatrisante.

* L’huile essentielle de Gaulthérie couchée :

L’huile de Gaulthérie couchée s’applique sur une peau sans crevasse, sinon elle pourrait provoquer des picotements.

Il suffit d’appliquer 2 gouttes de cette huile essentielle à même les durillons, matin et soir.

Évitez absolument que l’huile essentielle de Gaulthérie couchée ne touche la peau saine. Pour cela, vous pouvez mettre une couche de vernis sur la peau saine.

L’huile essentielle de Gaulthérie couchée est riche en acide salicylique, ce qui lui permet d’enlever l’excès de kératine. Elle est aussi antalgique, idéale pour les cas de durillons douloureux.

Avec les huiles essentielles, il est primordial de faire un test préalable, pour s’assurer de l’absence de réactions cutanées. Effectuez ce test sur votre main par exemple, et attendez quelques heures pour vérifier l’effet sur votre peau.

Ces huiles ne sont pas à employer sur les enfants de moins de 12 ans et les femmes enceintes.

3. Argile verte pour se débarrasser des durillons

L’argile verte en cataplasme est très efficace contre les durillons.

Préparation :

Dans un récipient, mettez une cuillère à soupe d’argile verte surfine. Faites un creux au centre et versez-y de l’eau peu minéralisée (Volvic ou Evian).

Mélangez jusqu’à ce que vous ayez une pâte épaisse et lourde. Pendant 4 heures, laissez votre préparation au repos.

Application :

Avec l’aide d’une spatule, étalez la pâte sur le durillon. Veillez à ce que la couche soit épaisse, entre 1 et 3 cm.

Utilisez une gaze ou du film alimentaire pour la maintenir en place. Laissez poser toute la nuit.

Avec un coton humide, enlevez l’argile verte durcie. Passez sous un jet d’eau pour éliminer l’argile séchée restante.

Faites cela souvent, jusqu’à ce que le durillon n’ait complètement disparu.

4. Citron pour durillons

Le citron peut s’utiliser en cataplasme pour faire disparaitre les durillons.

Avant cela, il faut tremper vos pieds dans un bain d’eau chaude avec 2 cuillère de bicarbonate et deux autres de vinaigre de cidre pendant une vingtaine de minutes. Cela aidera à ramollir les durillons et rendra le cataplasme plus efficace.

Ensuite, posez une tranche de citron sur la zone à traiter. Avec un bandage, maintenez-la en place pendant 20 minutes.

Après ce laps de temps, frottez vos pieds à l’aide d’une pierre ponce. Cela vous débarrassera de la peau désormais ramollie.

5. Huile d’olive et durillons

L’huile d’olive peut être utilisée comme massage sur les durillons pour les assouplir. Faites cela pendant 2 ou 3 minutes.

Il vous est aussi possible d’utiliser un macérât d’huile d’olive et de l’ail écrasé.

Utilisez la macération sur la zone touchée, en la gardant dessus avec l’aide d’une bande.

L’action conjointe de l’huile d’olive et de l’ail montre de très bons résultats sur les durillons.

L’ail est un antiseptique, et l’huile d’olive aide à ramollir et adoucir la peau.

 6. La feuille de saule remède efficace contre les durillons

Dans un litre d’eau bouillie, ajoutez 25 g de feuilles de saule. Faites bouillir encore pendant 5 minutes, et laissez infuser 10 minutes.

Une fois le liquide refroidi, imbibez-en une compresse. Appliquez-en sur la zone atteinte par les durillons, en évitant de toucher les zones saines.

Faites cela matin et soir, sur vos pieds propres.

Le saule contient de la salicyline, et est surnommé « arbre contre la douleur ». Les feuilles de saule peuvent être utilisées comme sédatif, pour lutter contre la douleur. Elles aident à ramollir la peau et ainsi à faire disparaître les durillons.

Rappel important : Tout ces remèdes naturels doivent être renouveler jusqu’à la disparition totale des durillons.