Aller au contenu

Comment traiter une mycose buccale avec du bicarbonate de soude ?

    Comment traiter une mycose buccale avec du bicarbonate de soude

    Comment traiter une mycose buccale avec du bicarbonate de soude ? Combien de temps dure une mycose buccale ? Quels sont les aliments à éviter dans ce cas ? Les aliments conseillés ? Et enfin quels sont les autres remèdes naturels pour soulager et soigner une telle mycose ?

    I- Comment savoir si on a une mycose dans la bouche ?

    Les symptômes d’une mycose buccale sont nombreux, et peuvent d’ailleurs varier d’une personne à une autre.

    La glossite est l’un des symptômes d’une mycose de la bouche. C’est une inflammation de la langue. Celle-ci prend alors une couleur rouge et provoque de vives douleurs.

    Vous pouvez aussi ressentir une sorte de malaise au moment des repas. Cet inconfort est causé par des inflammations à l’intérieur de la bouche.

    Des dépôts blanchâtres sur la surface de la langue sont aussi des signes de mycose buccale. Ceux-ci peuvent s’ôter par grattage, mais parfois ce dernier laisse de petites blessures.

    Si votre langue prend une couleur noire, ou brunâtre, il est aussi possible que vous ayez une mycose de la bouche.

    II. Combien de temps dure une mycose buccale ?

    La durée d’une mycose buccale dépend de son intensité. Parfois, la mycose buccale n’est que le symptôme d’un trouble plus grave. Dans ces cas, une restauration de la flore intestinale est peut-être nécessaire.

    La mycose buccale alors sera fréquente, et pourra durer entre 3 et 6 mois. Le temps pour l’infection d’être complètement évacuée.

    III. Comment traiter une mycose buccale avec du bicarbonate de soude ?

    1. Différentes mycoses buccales 

    Les mycoses buccales sont de trois types :

    ·         Le muguet : C’est la plus connue des mycoses buccales. Bien qu’il touche la plupart du temps plus les enfants que les adultes, tout le monde peut en être affecté.

    Le principal symptôme du muguet est la présence d’une sorte de patine blanchâtre sur la surface des joues et de la langue.

    Lorsque vous développez un muguet, vous avez une sensation de brûlure dans la bouche.

    Vous pouvez aussi avoir des problèmes pendant vos repas, notamment des soucis à avaler.

    ·         La seconde forme de mycose a pour symptôme la teinte rouge brillante que prennent les gencives, la langue et le palais. Ceux-ci sont douloureux, et la bouche est souvent sèche, accompagnée d’une sensation de métal dans la gorge.

    ·         La perlèche est la troisième forme de mycose buccale. Cette forme de mycose buccale se caractérise par une zone rouge et suintante aux coins des lèvres. La perlèche peut apparaitre sur une ou sur les deux commissures des lèvres. L’humidité est un facteur aggravant de cette pathologie.

    2. Comment agit le bicarbonate de soude sur les mycoses buccales 

    Le vrai nom du bicarbonate de soude est le bicarbonate de sodium. C’est à tort que ce produit est associé à la soude. Le bicarbonate est un produit ménager et médical. Il a des fonctions antiacides.

    Les environnements acides étant favorables au développement des bactéries et des champignons, le bicarbonate freinera leur prolifération.

    C’est une sorte de tampon, qui permet, là où il est appliqué, de réguler composés acides et alcalins.

    De manière générale, le bicarbonate de soude agit sur les champignons. Il agit sur les mycoses, en créant un environnement nuisible aux bactéries.

    Dans les cas de mycoses buccales, le bicarbonate de soude peut agir sur les blessures qui se développent à cause de celles-ci. Il peut par exemple limiter l’infection. La cicatrisation est alors accentuée.

    La bouche douloureuse est apaisée par la prise de bicarbonate de soude. C’est aussi l’une des capacités de ce produit, qui soulage des douleurs diverses.

    L’utilisation du bicarbonate de soude peut être un plus à votre traitement contre la mycose buccale.

    3. Comment utiliser le bicarbonate de soude 

    Le bicarbonate de soude peut s’utiliser en bain de bouche pour lutter contre la mycose buccale.

    Pour cela, il vous suffit de vous faire un bain de bouche avec une solution bicarbonée. Dans un verre d’eau, soit 250 ml environ, ajoutez une cuillère à café de bicarbonate.

    Ce mélange vous servira, plusieurs fois par jour, de bain de bouche. Rien ne vous empêche aussi de vous gargariser avec.

    Il faut l’utiliser tout le temps que durera votre traitement antifongique, et même un peu plus tard ensuite. Cela permettra à l’infection de ne pas se représenter.

    IV.  Aliments à éviter en cas de mycose buccale et ceux conseillés 

    La mycose buccale est causée par un champignon, nommé candida albicans. Ce dernier est naturellement présent dans l’organisme, mais diverses circonstances peuvent causer sa prolifération. Dans ce cas, il y a candidose.

    L’alimentation joue un grand rôle dans le traitement de la candidose. Certains produits peuvent accroitre ce mal, tandis que d’autres peuvent aider à le guérir.

    En cas de mycose buccale, une variété d’aliments est à proscrire :

    • Les produits laitiers et le lactose en général.
    • Le sucre, surtout les raffinés, qui nourrissent les champignons.
    • Les excitants tels que la caféine, la cigarette, les thés ou encore les alcools de toutes sortes.
    • Les produits fermentés qui ont de la levure, comme le pain ou certains fromages.

    Les produits à privilégier sont :

    • Les yaourts (non sucrés)
    • Des fruits et des légumes
    • Les céréales complètes ou semi-complètes
    • Une petite quantité de poulet peut aussi être utile dans les cas de mycose.

    V.    Autres traitements de la mycose buccale sans ordonnance 

    L’ail :

    L’ail est un excellent remède sans ordonnance pour agir contre votre mycose buccale. Cet ingrédient de cuisine a de puissantes vertus antifongiques, ce qui lui permet de traiter les champignons.

    Après avoir coupé en deux une gousse d’ail, posez une moitié à l’intérieur d’une de vos joues. L’autre moitié sur les gencives.

    Faites cela pendant une trentaine de minutes, et ce deux à trois fois par jour. Il vous est aussi possible d’en faire un bain de bouche.

    Le yaourt probiotique :

    Les probiotiques, qu’on retrouve dans les yaourts nature, sont des alliés pour préserver la flore intestinale.

    Face aux candidoses, autres noms des mycoses causées par le candida albicans, les lactobacilles sont très efficaces.

    Pensez néanmoins à ne prendre que des yaourts non sucrés. Le sucre est un carburant pour les levures et les mycoses. Pour traiter naturellement votre mycose, consommez des yaourts probiotiques.

    Gardez une cuillère en bouche plusieurs secondes avant de l’avaler. Cela apaisera vos douleurs.

    Huile essentielle d’arbre à thé :

    Utiliser de l’huile essentielle d’arbre à thé en bain de bouche permet aussi de traiter la mycose buccale. Son emploi est facile.

    Mettez dix gouttes d’HE d’arbre à thé dans un demi-verre d’eau. Faites un bain de bouche avec, trois fois par jour.

    L’huile de noix de coco :

    L’huile de coco extra-vierge possède de l’acide caprylique. Cela fait d’elle un antifongique naturel, capable d’empêcher la prolifération de levures et de bactéries.

    Après vous être soigneusement brossé les dents, mettez dans votre bouche une cuillère à soupe d’huile de coco. Sans l’avaler, agitez ce liquide dans votre cavité buccale.

    Il est important qu’il recouvre toutes les parties de celles-ci. Ensuite, crachez le liquide et rincez-vous la bouche avec de l’eau salée au sel de mer. Ne vous gargarisez surtout pas.

    VI. Peut-on boire du bicarbonate de soude pour les mycoses ?

    Boire de l’eau bicarbonée est une méthode naturelle pour prévenir l’apparition d’une mycose. En plus de ses bienfaits sur la santé de l’appareil digestif, le bicarbonate vous permettra de vous protéger contre la prolifération des champignons.