Propriétés du purin de pissenlit [Bienfaits+ recette]

propriétés du purin de pissenlit

Les propriétés du purin de pissenlit sont multiples et d’un grand apport pour la santé de notre jardin potager. C’est un trésor qu’on a pas le droit de laisser de côté alors qu’il est tellement simple à mettre en œuvre et à profiter pleinement de ses innombrables bienfaits.

Ne voyez plus le pissenlit, ainsi que l’ortie et la consoude, comme des mauvaises herbes, mais plutôt des remèdes donnés par la mère nature pour atténuer l’effet néfaste du déséquilibre crée parfois par nous-même.

I- Comment faire du purin de pissenlit ?

Faire du purin de pissenlit reviendrait à faire une sorte de décoction. Pour la réalisation de celle-ci, il vous faut avoir à votre disposition une grande bassine en plastique, un seau ou une ancienne poubelle non trouée fera l’affaire aussi, assortie d’un couvercle.

Il vous faut également avoir les ingrédients suivants : 1 bidon opaque avec son bouchon, 1 couteau ou 1 mixeur, 5 L d’eau de pluie et 1 kg de pissenlit.

Il faut en tout et pour tout suivre au moins 8 étapes pour pouvoir faire du purin de pissenlit.

La première étape consiste à cueillir les pissenlits dans votre pelouse, votre jardin ou sur les bords de chemin de terre.

Il vous est recommandé de les prélever lorsqu’ils sont en fleurs, c’est-à-dire pas encore montés en graine. Il vous est aussi conseillé de tenter d’extraire les racines qui sont riches en principes actifs. Au passage, vous désherbez votre massif de fleurs.

La deuxième étape consiste à vous débarrasser des racines du pissenlit de la terre. Et, à la quatrième étape, à l’aide du couteau ou du mixeur et surtout pour plus d’efficacité, il vous faut hacher les pissenlits, les feuilles, les tiges, les fleurs et les racines.

Il faut relever que plus le broyat sera fin, plus vite la fermentation se fera.

Pour la quatrième étape, dans le jardin, il vous faut déposer au fond de la bassine les pissenlits broyés et y ajouter de l’eau.

Pour 1 kg de verdure, il vous faut compter 5 L d’eau.

Si cela est possible, préférez l’eau de pluie à l’eau du robinet. Et s’il arrivait que vous ne disposiez que de l’eau de robinet, il vous est recommandé de la laisser reposer durant deux jours avant de l’utiliser. Cela vous permettra de diminuer l’effet du chlore.

La cinquième étape consiste à renfermer la bassine avec un couvercle.

Dans une sixième étape, il vous est conseillé de remuer la préparation tous les jours. La fermentation est en cours si vous constatez de petites bulles et de la mousse qui se forme lorsque vous remuez la préparation.

La septième étape porte sur la filtration de la préparation après que la mousse soit disparue au bout de 7 à 15 jours. Vous avez la possibilité de filtrer la préparation pour la mettre en bidon.

Il vous faut la conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.

La huitième étape et pour finir concerne l’utilisation de la décoction.

En effet, c’est une fois qu’elle est filtrée et diluée que vous pourrez utiliser votre décoction sur vos plantes.

II- Comment conserver le purin de pissenlit ?

Il vous est fortement déconseillé de conserver le liquide extrait dans un récipient en métal. En lieu et place, vous avez la possibilité d’utiliser des bouteilles et bidons en plastique, ou un tonneau en bois.

Veuillez à ce qu’aucun insecte n’aille pondre à l’intérieur en prenant le soin de bien fermer les récipients.

Pour finir, il faut dire que vous avez la possibilité de stocker le purin de pissenlit durant quelques jours, s’il est conservé à l’abri de la chaleur et de la lumière.

III- Propriétés du purin de pissenlit

Pour améliorer la croissance des légumes feuilles à l’instar des salades, des choux, des épinards, il vous est recommandé de pulvériser l’extrait fermenté de pissenlit sur ceux-ci.

Cependant, son action semble minimale sur les légumes racines et les tomates. Il participe de même à la stimulation des défenses des arbres fruitiers.

Il faut relever que tout est bon chez cette plante. Ainsi il vous faut la récolter entière à l’aide d’une gouge d’asperge, de manière à extirper la racine, afin de réaliser l’extrait fermenté.

Il vous faut pulvériser le purin de pissenlit en fin de journée.

Vous devez faire attention à la préparation du purin de pissenlit. En effet, elle doit être faite la veille ou le matin de bonne heure. Car celle-ci ne se conserve pas, après la fermentation, plus de trois jours.

Il vous est conseillé d’arroser le surplus que le tas de compost.

IV- Comment utiliser le purin de pissenlit

Il vous est recommandé d’utiliser le purin végétal de pissenlit est utilisé durant le printemps et en cours de saison.

Il est, en effet, dilué à raison de 2 litres dans 10 litres d’eau (20%), puis répondu sur le sol au pied des légumes du potager.

Pour pulvériser les végétaux contre les maladies, le purin de pissenlit est dilué à raison de 10 % en association avec la décoction de prêle des champs.

Il faut relever que pendant les deux saisons du printemps et d’automne, le purin de pissenlit est de même usité pur ou dilué pour arroser la terre et préparer les plantations.

V- Efficacité du purin de pissenlit et d’ortie

Du fait de sa teneur élevée en phosphore, le purin de pissenlit est utilisé principalement comme activateur de croissance.

Vous aurez là une gamme de fertilisant complète si vous associez le purin de pissenlit et celui de l’ortie.

Il faut préciser que ce mélange renferme du potassium qui participe à l’amélioration de la production de fleurs et de fruits.

Cependant, il est surtout bénéfique pour son apport en phosphore qui aide au développement racinaire et renforce la plante. Ce mélange à la possibilité d’être utilisé avec la plupart des plantes.

Pour ce qui est de la préparation, il vous faut commencer par récolter dans un premier temps 2 kilos de pissenlit avec les feuilles, les fleurs et les racines ainsi que 2 kilos de feuilles d’ortie. Il faut noter que les racines sont les plus riches.

Dans un deuxième temps, il vous est conseillé de les mélanger dans un récipient à 10 litres d’eau et de laisser le tout macérer.

Il faut de préférence utiliser l’eau de la pluie. L’eau du robinet étant souvent trop calcaire et elle contient du chlore ce qui peut inhiber l’action du purin.

Le mélange est prêt environ une dizaine de jours plus tard lorsque de l’écume ne se forme plus en surface.