Comment soulager naturellement une dyshidrose avec du bicarbonate de soude ?

Comment soulager naturellement une dishydrose avec le bicarbonate de soude

Comment soulager naturellement une dyshidrose avec du bicarbonate de soude ? Comment agit-il pour la soigner ? Quelles méthodes ? Faut-il percer les cloques causées par la dyshidrose ? Et enfin quels sont les autres remèdes naturels pour traiter cette sorte d’eczéma ?   

I.  Bref rappel sur la dyshidrose 

La dyshidrose est un type d’eczéma, qui se caractérise par des sortes de petites cloques qui apparaissent sur les pieds et les mains.

C’est de là qu’elle tient son autre appellation d’eczéma bulleux.

Cette affection cutanée touche toutes les couches de la société : les femmes, les hommes et les enfants.

Les ampoules provoquées par la dyshidrose sont remplies de liquide, et causent de vives démangeaisons.

Bien que sa véritable cause demeure un mystère, l’apparition de la dyshidrose est associée à une exposition à des métaux de type nickel et cobalt.

De même, le stress, les infections fongiques et les allergies peuvent en être la cause.

La dyshidrose peut être plus ou moins grave. Dans les cas les plus graves, les cloques peuvent durcir et s’épaissir, la peau s’enflammer, se craqueler, voir même saigner.

II. Comment soulager naturellement une dyshidrose avec du bicarbonate de soude 

1. Comment agit le bicarbonate sur la dyshidrose

Le bicarbonate agit sur différents types d’eczéma. Ce produit a la faculté d’assainir la peau, d’apaiser les irritations et d’assouplir la peau.

Sur la dyshidrose, le bicarbonate peut être utilisé lorsque la peau à séchée. Il l’hydratera et l’aidera à se régénérer.

Parce que le bicarbonate de soude est un anti-inflammatoire, il atténuera les sensations de démangeaisons.

En rééquilibrant le pH de votre peau, le bicarbonate de soude freinera la propagation des microbes et des bactéries sur cette dernière.

Les personnes qui ont tendance à beaucoup transpirer peuvent aussi l’utiliser. La transpiration peut provoquer l’apparition d’une dyshidrose, et le bicarbonate de soude peut s’utiliser pour absorber la sueur. Cela peut se faire dans les chaussures fermées par exemple.

C’est un usage préventif du bicarbonate de soude contre la dyshidrose.

Il peut aussi être très utile avant l’emploi d’une crème, pour un lavage efficace des mains ou des pieds.

2. Comment utiliser le bicarbonate pour soigner une dyshidrose

Vous pouvez utiliser le bicarbonate pour vous débarrasser de la dyshidrose, du moins apaiser ses symptômes.

Il vous suffit de verser dans une bassine d’eau, une tasse de bicarbonate de soude. Une fois le liquide bien mélangé, trempez vos pieds et/ou vos mains dedans, pendant 15 minutes.

Faites cela chaque jour.

Cela vous aidera à lutter contre les démangeaisons et nettoiera votre peau.

Vous pouvez aussi en mettre dans votre eau de bain. Pour une baignoire standard, mettez entre 125 et 250 mg de bicarbonate de soude dans l’eau.

Laissez-vous tremper dedans au moins une vingtaine de minutes, avant de vous rincer.

Un autre usage du bicarbonate consiste à en faire une pâte. Mélangez du bicarbonate avec un peu d’eau, jusqu’à l’obtention d’un mélange pâteux.

Ensuite, appliquez-le sur votre peau touchée et laissez poser 20 minutes.

Rincez et hydratez votre épiderme. Faites cela régulièrement.

3. Dyshidrose : faut-il percer les cloques 

La dyshidrose provoque des ampoules que vous pouvez être tenté de percer. Il ne faut surtout pas le faire, pas sans un traitement approprié.

En cas de dyshidrose, n’hésitez pas à commencer par consulter un médecin pour avoir un avis.

Il appliquera dessus une crème antiseptique, voire même un bandage stérile sur vos ampoules.

Si jamais les cloques et les ampoules sont trop grosses, votre médecin pourra lui-même décider de les percer.

Percer les cloques pourrait vous provoquer des blessures et irriter un peu plus la peau. C’est pour cette même raison qu’il est conseillé d’éviter de trop se gratter la peau.

Pour cela, si vos démangeaisons sont trop fortes, portez des gants de coton et des chaussettes légères.

Coupez vos ongles très courts, pour éviter justement de percer vos cloques en vous grattant et d’irriter votre peau.

Les cicatrices pourraient en résulter.

III.  Autres remèdes naturels pour soigner une dyshidrose

1. Le Vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre peut s’employer de deux manières pour lutter contre la dyshidrose.

En interne :

Buvez une boisson à base de vinaigre de cidre trois fois par jour.

La recette est simple, diluez une cuillère de vinaigre de cidre bio dans un verre d’eau. Vous n’avez plus qu’à la boire.

En externe :

Mélangez à parts égales du vinaigre de cidre et de l’eau. Les quantités dépendront de votre utilisation. Si vous voulez l’employer sur vos mains, la quantité sera moindre que sur vos pieds.

Trempez vos mains ou vos pieds dans le mélange. Faites ce bain deux fois par jour.

En régulant l’acidité d’un environnement, le vinaigre de cidre empêche la propagation des champignons et bactéries. De plus, il adoucit l’épiderme.

2. Argile 

Contre la dyshidrose, employez l’argile en cataplasme.

Pour cela, appliquez sur les zones touchées, un mélange d’argile et d’eau, auquel vous aurez ajouté de l’huile d’olive. Vous pouvez aussi choisir de l’huile d’onagre.

Posez sur la peau et laissez sécher avant de rincer.

Appliquez ensuite une crème hydratante et apaisante.

Il est important d’utiliser de l’argile verte surfine. De plus, l’argile verte ne s’utilise que sur les eczémas suintants. Si la dyshidrose est sèche, il vaut mieux l’éviter.

Par contre, vous pouvez utiliser en poudre d’argile verte ou blanche, notamment pendant les crises de démangeaisons.

Pendant ces moments pénibles, saupoudrez comme du talc de l’argile sur votre eczéma. Cela vous soulagera.

3. L’Aloe vera 

Pour la majorité des problèmes cutanés, l’aloe vera peut être utilisé. Cette plante traite les infections, adoucit la peau et soulage des démangeaisons.

Vous pouvez tout simplement, sur votre peau préalablement lavée, appliquer le gel d’aloe vera.

Si les démangeaisons et les irritations sont vives, laissez le gel refroidir avant.

Le gel d’aloe vera froid vous procurera un soulagement encore plus efficace.

4. Huiles essentielles 

Plusieurs huiles essentielles peuvent vous aider à soulager la dyshidrose.

Avant d’en utiliser néanmoins, faites un test cutané sur une petite partie de votre peau.

L’huile essentielle de lavande aspic :

Directement sur les lésions, appliquez deux gouttes non diluées de cette huile. Faites cela 2 fois par jour.

L’huile essentielle de lavande aspic est antiinflammatoire et aide à la cicatrisation.

L’huile essentielle de niaouli :

Dans 10 gouttes d’huile végétale de calophylle inophyle ou d’onagre, ajoutez 2 gouttes d’HE de niaouli.

Une fois par jour, appliquez ce mélange sur votre peau.

Recette aux huiles essentielles contre la dyshidrose :

Mélangez dans un flacon propre, 30 ml d’huile de nigelle, à 35 gouttes d’HE de cyprès et 35 gouttes d’HE de niaouli.

Une fois par jour, utilisez cet amalgame sur votre peau.

Pour cela, il faut que la dyshidrose ait séché.