Comment utiliser le bicarbonate contre le molluscum rouge et gonflé ?

Comment utiliser le bicarbonate contre le molluscum rouge et gonflé ? Comment agit-il sur cette maladie de la peau ? Et quels sont les autres remèdes de grand-mère contre le molluscum rouge et gonflé, les plus efficaces ?

I- C’est quoi le molluscum contagiosum 

Le molluscum contagiosum est une pathologie de l’épiderme. Cette maladie est transmise par un virus, et touche aussi bien les hommes que les femmes, les enfants que les adultes.

C’est néanmoins un mal bénin qui se caractérise par l’apparition sur la peau d’excroissances avec en leur centre, une perle déprimée. Les molluscums provoquent des démangeaisons.

Apparaissant toujours en groupe et souvent sur plusieurs parties de corps, le molluscum peut s’enflammer avant de disparaitre, et devenir rouge et gonflé.

Extrêmement contagieux, le molluscum contagiosum disparait généralement tout seul : au bout de plusieurs mois, voire plusieurs années. Les enfants l’attrapent habituellement pendant leurs jeux, mais chez les adolescents et les adultes, il peut se transmettre par des rapports sexuels.

II. Le bicarbonate contre le molluscum rouge et gonflé

1. Comment agit le bicarbonate de soude contre le molluscum 

Le bicarbonate de soude est un composé chimique composé d’ions de sodium, et d’ions de bicarbonate. Une composition similaire à celle du sel.

D’une couleur blanche, il est un cristal solide, mais qu’on retrouve généralement sous forme de poudre dans les foyers.

Depuis longtemps, le bicarbonate de soude fait partie des remèdes maison. On l’utilise pour les problèmes gastriques et intestinaux, tels que les reflux gastriques ou les ballonnements.

Le bicarbonate est aussi utilisé dans les soins de beauté naturelle. En gommage ou en masque, il est reconnu pour son action contre les dermatites et les tâches.

Contre le molluscum contagiosum, le bicarbonate pourra avoir un effet parce qu’il a des propriétés antiseptiques. Puisque le molluscum est provoqué par un virus, l’action du bicarbonate permettra d’éliminer ce dernier.

De plus, le bicarbonate de soude aidera aussi sur les manifestations du molluscum, notamment les démangeaisons. Parce qu’il a des propriétés anti-inflammatoires, le bicarbonate de soude atténuera les démangeaisons, et apportera un certain apaisement.

Tout cela rendra le processus de guérison plus facile à vivre.

2. Comment utiliser le bicarbonate de sodium

Pour appliquer le bicarbonate de soude contre le molluscum, il vous faudra d’abord :

  • 3 ou 4 cuillères à café de bicarbonate de soude
  • De l’eau claire
  • Du coton

La méthode est assez simple :

  • Commencez par mélanger votre bicarbonate avec de l’eau claire. La quantité de bicarbonate évoquée plus haut est une moyenne. Vous pouvez en utiliser un peu plus ou moins, selon la propagation de votre infection. L’essentiel est que le mélange fasse une pâte.
  • Sur votre coton, prenez une certaine quantité de cette pâte et appliquez-la sur la zone infectée. Recommencez l’opération sur toutes les parties touchées par le molluscum.
  • Attendez entre 20 et 30 minutes que le bicarbonate agisse, puis rincez à l’eau claire et tiède.
  • Faites cela pendant une semaine à peu près. Le bicarbonate soulagera votre molluscum.

III. Autres remèdes de grand-mère contre le molluscum 

1. Traitement avec du vinaigre 

Le vinaigre, notamment le vinaigre de cidre, est un remède maison très employé. Il a des propriétés antiseptiques. D’ailleurs, nombreuses sont les adeptes de beauté naturelle qui n’hésitent pas à l’intégrer à leur routine de soins de peau.

Pour que le vinaigre de cidre agisse sur le molluscum, il suffit d’en imbiber sur du coton. Ensuite, posez ce dernier sur la peau infectée. Puisque le contact doit être maintenu de longues heures, utilisez un bandage pour que le coton reste bien en place.

Une fois que vous l’aurez enlevé, de longues heures plus tard, rincez votre peau à l’eau claire. N’hésitez pas à le faire pendant plusieurs jours.

Le vinaigre de cidre est riche en antioxydants, et possède des propriétés anti-inflammatoires. Non seulement il aidera la peau à guérir, mais en plus les sensations de démangeaisons seront apaisées.

Si pendant le traitement vous sentez une irritation, ôtez le pansement et rincez votre peau. Non dilué, le vinaigre de cidre peut provoquer des sensations de brûlure sur la peau.

 

2. Molluscum et Aloe Vera 

L’Aloe Vera peut aussi être employé dans les cas de molluscum. Vous pouvez vous procurer des gels en pharmacie, ou l’extraire directement de la plante.

Le gel d’Aloe Vera apaisera les démangeaisons liées au molluscum.

Appliquez-le deux fois par jour sur les zones touchées, le gel d’Aloe Vera aidera la peau à se régénérer.

L’Aloe est une plante riche en eau, souvent utilisée en cosmétique. Son gel a des propriétés émollientes, et il agit aussi sur les inflammations et les infections.

3. Huiles essentielles tea tree (arbre à thé) 

L’huile d’arbre à thé est l’un des plus puissants antiseptiques que la nature ait créés. De son nom latin, Melaleuca Alternifolia, l’huile essentielle d’arbre à thé est reconnue pour son action contre les bactéries, les virus et les champignons.

Pour toutes ces raisons, l’huile essentielle d’arbre à thé peut avoir de grands effets sur le molluscum.

Ingrédients :

  • 2 à 3 cuillères à café d’huile essentielle d’arbre à thé
  • 2 cuillères à café d’huile de coco.
  • Coton.

Application :

  • Mélangez les deux huiles ensemble, à savoir l’huile essentielle d’arbre à thé et l’huile de coco.
  • Avec l’aide du coton, appliquez ce mélange sur les zones touchées par le molluscum.
  • Laissez reposer entre 2 et 3 heures, et ensuite rincez avec de l’eau tiède.
  • Faites cela entre 2 et 3 fois par jour, et ce, pendant une semaine.
  • Si vous avez une peau sensible, restez vigilant, car l’huile d’arbre à thé peut provoquer des irritations.

4. Ail et molluscum

Si l’ail est surtout connu comme un ingrédient culinaire, il est aussi excellent pour certains soins. Cette herbe est un composé riche en sulfure, en calcium et en allicine.

Tout cela fait de l’ail un antiseptique de qualité, qu’on peut utiliser sur les infections cutanées.

Le sulfure a pour effet de lutter contre les inflammations, et même de les prévenir si celles-ci ne se sont pas encore développées.

L’allicine par contre peut même guérir une infection, ou du moins agir sur son processus de guérison.

Pour utiliser l’ail dans le traitement du molluscum, il vous suffit d’écraser des gousses d’ail fraiches pour en faire une pâte.

Entre 3 et 4 gousses devraient suffire. Veillez à ce qu’elles soient bien nettoyées.

Appliquez ensuite cette pâte sur les zones touchées par le molluscum, et laissez poser entre 3 et 4 heures.

Faites cela régulièrement chaque jour, pendant environ 10 jours.

IV. Traitement du molluscum sans ordonnance 

Les traitements naturels contre le molluscum sont nombreux. On le soigne aussi bien avec des huiles végétales et naturelles, qu’avec des herbes. Mais les médicaments de pharmacie existent aussi, donc beaucoup sont disponibles sans ordonnances.

Des médicaments comme Molutrex par exemple, ou encore Mollusderm.