Aller au contenu

Comment utiliser l’Aloe Vera pour la sécheresse vaginale?

Aloe vera pour la sécheresse vaginale

Comment utiliser l’aloe vera pour la sécheresse vaginale ? Quelles sont les principales causes de cette condition ? C’est quoi ses symptômes ? Quels sont les autres remèdes naturels pour la sécheresse vaginale ? Et en fin comment faire pour éviter cette sécheresse vaginale ?

I. C’est quoi la sécheresse vaginale ?   

La sécheresse vaginale est une déshydratation avancée ou un manque d’hydratation du vagin. Les femmes les plus atteintes sont les ménopausées, toutefois il y a une catégorie de jeunes filles qui en sont touchées notamment celles qui sont enceintes.

Contrairement à la maladie mentionnée précédemment, la sécheresse vaginale a des symptômes bien précis et constatables depuis le début.

Les causes de la pathologie sont diverses, dont quelques-unes pertinentes et d’autres secondaires.

II. Qu’est-ce qui cause la sécheresse vaginale ?

La ménopause est la cause principale de la sécheresse vaginale. Ça s’explique par un arrêt de la production d’œstrogène et de la progestérone à cette période.

Les muqueuses vaginales qui assurent la tâche d’hydrater et de lubrifier le vagin perdent cette capacité.

D’autres causes peuvent être en rapport avec cette maladie, notamment celles qui peuvent influer les hormones sexuelles et en causer des dérèglements : 

  • Dérèglement du cycle menstruel
  • La grossesse, puis l’allaitement
  • Le manque hygiène des parties intimes
  • L’utilisation de certains savons
  • La prise de certains traitements médicaux
  • L’alcool, le stress, le tabac

III. Les signes et les symptômes de la sécheresse vaginale

L’inflammation au niveau de l’organe génital notamment sur la vulve qui cause des picotements et des démangeaisons, permet de nous éveiller sur une éventuelle déshydratation.

Le mal est suivi par une irritation faisant apparaitre des rougeurs à ce niveau.

Par ailleurs, il est possible qu’une femme atteinte de la sécheresse vaginale, ressente des douleurs lors des rapports sexuels voire même une perte de libido.  

IV. L’aloe vera pour la sécheresse vaginale

Quoique dans certains cas la sécheresse vaginale soit irrémédiable, il existe néanmoins des astuces afin de minimiser les dégâts et de se sentir mieux.

Pour y arriver beaucoup de gels et de crèmes cosmétiques sont proposés dont des produits conçus à base d’aloe vera. Celui-ci qu’il soit industriel ou dans sa forme pure, aide à soulager les symptômes de cette maladie.

Le secret du remède réside en premier lieu dans l’eau renfermée à grande échelle dans la pulpe de cette plante, en effet l’aloès est composé à 95% d’eau.

Cet atout permet d’hydrater pour une longue durée la partie intime et de lui assurer une lubrification. Par ailleurs le gel de la plante qui contient des capacités anti-inflammatoire soulage les douleurs et élimine les irritations.

Il est à rappeler que l’aloe vera contient 80 nutriments, qui incluent des enzymes, des minéraux, des protéines etc.

Ces actions vous permettent par conséquent de vous sentir mieux dans votre peau et de retrouver entre autres une vie sexuelle épanouie.

1. Utilisations de l’Aloe Vera pour un vagin sec

Le gel d’aloe vera pur est similaire au lubrifiant classique et contrairement à l’huile, il est compatible avec tous les préservatifs.

Il est donc possible de l’utiliser sans problème, d’autant plus que l’on sait qu’il est excellent pour notre corps et notre santé.

Vous pouvez également réaliser un mélange maison à conserver au réfrigérateur pendant quelques jours avec 80g de gel d’aloe vera bio pur, 100ml d’eau minérale, 1g de gomme xanthane, 17g de glycérine végétale et 1g de conservateur costard pour obtenir un lubrifiant compétitif !

2. Aloe Vera Physalis et safran pour la sécheresse vaginale

Prendre de l’aloe vera en interne avec du safran et de la cerise d’hiver peut augmenter la lubrification vaginale.

Mélangez l’aloe vera avec le safran et la cerise d’hiver dans un verre de lait et buvez-le avant de vous coucher.

3. Poudre d’orme glissante mélangée à de l’aloe vera pour la sécheresse vaginale

Il est recommandé de mélanger du gel d’aloe vera avec de la poudre d’orme rouge non seulement pour humidifier les tissus vaginaux, mais aussi pour apaiser les inflammations et les démangeaisons.

Pour ce faire, il convient de mélanger suffisamment de poudre à l’aloe vera pour obtenir une pâte visqueuse et de l’appliquer à l’intérieur des lèvres de la zone vaginale ainsi que dans le vagin.

Les résultats sont réputés être très apaisants.

V. Autres remèdes naturels pour la sécheresse vaginale

1. Yaourt

La sécheresse vaginale peut être due à un manque de bactéries saines appelées lactobacilles. Le yaourt est riche en ces bactéries saines.

Un yaourt 100% naturel, sans produits chimiques ni arômes, contient des cultures vivantes qui profitent à la flore bactérienne et maintiennent le vagin protégé et humide.

La consommation et l’application de yaourt sur les zones externes favorisent la lubrification naturelle et soulagent les infections éventuelles.

2. L’huile de noix de coco

L’huile de noix de coco est un autre ingrédient connu pour ses supers propriétés curatives. Cette huile est considérée comme riche en deux acides gras primaires, le caprylique et le laurique.

Avec son composant antioxydant, l’huile de noix de coco peut réduire l’inflammation sous la peau et assurer une meilleure guérison.

Elle permet également de restaurer le niveau d’hydratation naturel du corps. Elle peut être utilisée comme lubrifiant ou complément pour traiter la sécheresse.

3. Feuilles de citron

Le limonène est un composé des feuilles de citron qui possède des propriétés antimicrobiennes, antibiotiques et antiallergiques.

Les feuilles de citron peuvent aider à se débarrasser des mauvaises odeurs. Elles peuvent également aider à nettoyer le vagin et à combattre la sécheresse.

Il suffit de faire bouillir quelques feuilles dans de l’eau, de refroidir le mélange à température ambiante et de laver votre vagin avec.

4. Graines de lin

La richesse en acides gras oméga-3 et en vitamine E des graines de lin contribue à augmenter le taux d’œstrogènes dans le système, ce qui réduit la sécheresse vaginale.

En fait, les graines de lin sont l’une des herbes les plus efficaces contre la sécheresse vaginale – une dose orale de 100 à 600 UI est efficace pour augmenter la lubrification vaginale et réduire l’irritation.

Vous pouvez inclure les graines de lin dans vos repas ou les consommer comme collation.

5. Huile de millepertuis

L’huile de millepertuis est l’une des solutions naturelles les plus utilisées depuis plusieurs centaines d’années en thérapie traditionnelle pour soulager divers maux, notamment en gynécologie, où elle est utilisée pour lutter contre la sécheresse vaginale, par exemple.

Quant à l’huile de millepertuis, elle possède des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires, analgésiques, antimycotiques et antivirales.

Une application locale deux fois par jour peut suffire pour un bon soulagement, notamment contre la sécheresse vaginale, cause de nombreux problèmes gynécologiques.

6. Huile d’argousier

Si vous recherchez l’un des meilleurs hydratants vaginaux, vous devriez envisager d’utiliser l’huile d’argousier comme lubrifiant contre la sécheresse vaginale.

Les résultats d’une étude menée en 2014 ont révélé que l’huile d’argousier aide à résoudre les problèmes de sécheresse vaginale. Près de 100 femmes qui souffraient de démangeaisons, de sécheresse et de brûlures vaginales pendant la ménopause ont consommé 3 g d’argousier par jour.

Au bout de trois mois, les symptômes de sécheresse vaginale étaient nettement moins importants qu’au début.

7. Vitamine C et Vitamine E

La vitamine C joue un rôle crucial dans la formation du collagène, qui est essentiel pour une peau forte et saine dans tout le corps, y compris dans la zone vaginale.

Parmi les fruits et légumes riches en vitamine C figurent la goyave, le brocoli, les fraises, le kiwi, les poivrons rouges et verts, le chou frisé, les choux de Bruxelles et les oranges.

Selon de nombreuses recherches, la vitamine E joue un rôle important dans la stabilité des œstrogènes et dans l’amélioration des symptômes de la ménopause tels que la sécheresse vaginale.

La vitamine E aide à maintenir la flexibilité des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une augmentation de la circulation sanguine et du métabolisme des tissus vaginaux.

Ouvrez les capsules d’huile de vitamine E, pressez les extraits dans vos doigts et appliquez-les doucement sur la peau à l’intérieur du vagin. L’huile peut également servir de lubrifiant naturel pendant les rapports sexuels.

8. Hydratant Vaginal

L’un des meilleurs moyens de réduire la sécheresse vaginale est d’utiliser un hydratant vaginal. Ce sont des hydratants spéciaux qui sont conçus spécifiquement pour cette zone sensible du corps. 

L’utilisation d’un hydratant vaginal tous les quelques jours peut aider à garder votre vagin humide et à soulager les symptômes de sécheresse vaginale.

Vous pouvez appliquer la crème hydratante plusieurs fois par semaine avant de vous coucher. Appliquez-la autour des parois du vagin pour la laisser absorber.

N’essayez pas d’utiliser une crème hydratante ou une crème qui n’est pas spécifiquement destinée au vagin.

De même, vous devez éviter les savons, les crèmes hydratantes et autres produits de toilette parfumés.

9. Vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre de pomme contient de l’acide acétique, qui aide à se débarrasser de la sécheresse et des démangeaisons vaginales.

Il est préférable de diluer d’abord le vinaigre dans de l’eau, puis d’y tremper un tampon. Le tampon doit être inséré dans le vagin et y rester pendant environ 20 minutes.

Le vinaigre de cidre de pomme est un agent antifongique puissant. Il réduit la toxicité en éliminant tous les champignons du vagin.

Cela réduit non seulement la sécheresse, mais élimine également les mauvaises odeurs.

10. L’huile d’olive

Vous pouvez utiliser l’huile d’olive comme lubrifiant pour la sécheresse vaginale car elle lubrifie les zones sensibles du corps sans provoquer d’irritation.

Les chercheurs ont suggéré que l’huile d’olive est un bon traitement non hormonal pour traiter les symptômes de la ménopause.

L’application d’huile d’olive comme lubrifiant sur le vagin peut aider à améliorer la qualité de vie et à réduire la sécheresse vaginale.

VI. Conseils pour éviter la sécheresse vaginale

1. Probiotiques

La prise de probiotiques aide la flore intime à retrouver son équilibre, et ils peuvent être associés à des soins lubrifiants, soit par voie vaginale quelques jours par mois, soit par voie orale pendant plusieurs mois.

2. Portez des sous-vêtements non synthétiques

Préférez les sous-vêtements en coton aux sous-vêtements synthétiques. Ils sont plus confortables et limitent les irritations de la vulve.

3. Doit rester hydraté

La déshydratation peut contribuer à la sécheresse vaginale. Veillez donc à rester bien hydratée tout au long de la journée.

Essayez de boire 9 tasses (2,7 litres) de liquides par jour.

  • Buvez davantage si vous transpirez beaucoup, si vous faites de l’exercice ou si vous vivez dans un climat chaud.
  • L’eau, le jus et le thé comptent dans votre consommation de liquides.

4. Évitez les savons chimiques

Les savons, les gels douche parfumés et les huiles de bain peuvent souvent irriter davantage la zone vaginale.

Pour la toilette intime, utilisez un nettoyant sans savon, ou lavez simplement à l’eau tiède.

VII. D’autres questions sur l’utilisation de l’aloe vera pour la sécheresse vaginale

1. Peut-on traiter l’herpès génital avec de l’aloe Vera

Le gel extrait des feuilles charnues de la plante aloe Vera aide non seulement à combattre les symptômes, mais aussi à prévenir l’apparition de l’herpès.

La richesse en nutriments du jus d’aloès en fait une aide puissante pour le système immunitaire, le renforçant et l’encourageant à fonctionner au mieux.

En fait, la prise de jus d’aloe Vera par voie orale contribue à réduire le risque d’infections. En appliquant du gel d’aloe Vera sur la zone infectée, la vessie guérira plus vite en accélérant le processus de guérison.

Si les symptômes de l’herpès sont détectés à temps, ils peuvent disparaître parfois en très peu de temps avec une simple application locale d’aloe Vera sur la peau.

2. Est-ce que l’Aloe Vera aide à diminuer les démangeaisons vaginales

Une autre solution consiste à appliquer un peu de cristal d’aloe Vera sur la zone affectée afin que ses bienfaits antiseptiques et apaisants aident à combattre les micro-organismes qui peuvent exister dans le vagin tout en procurant un sentiment de soulagement et une amélioration de l’inconfort.

Après avoir appliqué l’aloe Vera, laissez-le agir pendant 15 minutes, puis rincez à l’eau fraîche.

3. Pouvez-vous mettre de l’Aloe Vera dans le vagin ?

Il est possible de mettre de l’aloe vera dans le vagin. Ses propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires apaisent les démangeaisons de la vulve.

Il a un effet hydratant et rééquilibre le pH. Il est également connu pour combattre la sécheresse vaginale.

4. Avantages de l’Aloe Vera pour la ménopause ?

L’aloe vera active les récepteurs d’œstrogènes et produit donc les hormones dont les femmes ont besoin pour minimiser les symptômes de la ménopause.

Réduit les bouffées de chaleur. Soulage les douleurs articulaires grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Les nombreuses vitamines, acides aminés, minéraux et enzymes contenus dans l’aloe vera vous aideront à lutter efficacement contre les troubles de la ménopause en agissant sur les os, les cheveux, les dents, les ongles, la peau, l’énergie et les sautes d’humeur, l’insomnie, les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes, la prise de poids…

5. Les douches vaginales à l’Aloe Vera ?

La solution de douches vaginales à l’aloe Vera permet de resserrer et de maintenir l’élasticité de vos parois vaginales relâchées.

Elle permet également de nettoyer votre vagin pour le garder frais, propre et exempt d’infections.

Liens Utiles:

Chirurgie inutile pour la secheresse vaginale

Entre méconnaissance et tabous de la sécheresse vaginale

Ménopause et santé génito-urinaire