Peut-on soigner la dyshidrose avec de l’huile de coco ?

Peut-on soigner la dyshidrose avec de l’huile de coco

Peut-on soigner la dyshidrose avec de l’huile de coco ? Ou du moins la soulager ? Comment agit-elle sur cette maladie dermique ? Quelle est la durée d’une dyshidrose ? Faut-il percer les bulles d’une dyshidrose ? Et enfin quels sont les autres remèdes naturels pour soulager la dyshidrose ?

I- Bref rappel sur la dyshidrose

La dysidrose ou dyshidrose est reconnue comme une forme d’eczéma, dit « eczéma bulleux », surtout présent sur les faces palmaires et/ou plantaires.

C’est une maladie qui se manifeste par des vésicules qui se localisent au niveau des paumes et/ou des plantes et des faces latérales des doigts qui sont très prurigineuses s’accompagnant parfois d’un érythème (ou rougeur).

La dysidrose touche autant les femmes que les hommes et peut toucher même les enfants.

Il faut préciser que sa cause n’est pas véritablement connue. Elle peut être causée par la transpiration excessive ou les milieux humides.

Notons que certains produits en contact avec la peau de façon répétée peuvent l’aggraver (produits cosmétiques, métaux, parfums) ; une enquête allergologique avec réalisation de tests cutanés peut être alors proposée.

Ajoutons que la dysidrose peut être aiguë, mais elle est dans un certain nombre de cas chronique et peut récidiver.

De façon de générale, c’est une maladie souvent chronique, très invalidante en raison de son caractère prurigineux, récidivant et parfois affichant avec un retentissement socio-professionnel important.

II- Peut-on soigner la dyshidrose avec de l’huile de coco

1. Comment agit l’huile de coco?

D’entame, il faut relever que l’huile de coco est l’un des meilleurs remèdes naturels pour soigner l’eczéma.

Très souvent, la sensibilité de la peau atteint à un niveau tel que l’infection de la peau augmente encore en raison de crèmes et onguents prescrits par les dermatologues et approuvées médicalement.

L’huile de coco se révèle être une aubaine pour les personnes souffrant d’eczéma dans une telle situation. Rappelons que la dyshidrose est connue comme une forme d’eczéma.

Une étude scientifique menée au Mémorial Center Médical Jose R. Reyes, à Manille, aux Philippines par le Département de dermatologie a prouvé que l’huile de coco vierge est plus efficace contre l’eczéma que l’huile minérale lorsqu’elle est utilisée pour traiter la dermatite atopique légère à modérée.

De plus, l’huile de coco est reconnue comme un excellent anti-fongique, antimicrobien, et possède des propriétés antibactériennes.

À titre illustratif, l’Université du Michigan Medical School a mené une étude scientifique qui lui a permis de découvrir qu’une toxine produite par la bactérie Staphylococcus aureus commune ou « staphylocoques» affecte les cellules du système immunitaire de la peau.

Cela provoque une réaction des cellules qui produit des éruptions cutanées similaires à celles de l’eczéma.

L’huile de coco possédant des qualités anti-microbiennes va vous aider à lutter contre ces bactéries et à vous débarrasser de la dyshidrose.

2. Comment utiliser l’huile de coco pour traiter cette maladie dermique ?

Il vous faut appliquer l’huile de noix de coco sur votre peau au moins deux fois par jour ou à tout moment où vous en aurez besoin.

C’est une huile qui est naturelle ainsi, elle ne vous fera aucun mal, même si vous l’appliquez souvent.

Concrètement, elle hydrate votre peau et réduit les irritations dans les endroits infectés.

Si vous faites preuve de créativité et de diligence, vous pouvez de même utiliser cette huile comme savon pour votre corps et pour laver vos vêtements à la main.

Vous trouverez plusieurs vidéos à ce sujet sur YouTube si vous ne savez pas comment vous y prendre. Également, vous trouverez des savons à base d’huile de noix de coco dans les magasins.

Vous pouvez aussi renforcer votre système immunitaire en consommant l’huile de noix de coco, car elle contient de l’acide laurique, et celui-ci participe efficacement au renforcement de votre système immunitaire.

Un bon système immunitaire peut évidemment vous protéger contre l’eczéma. Pareillement, cette huile renferme des antioxydants bons pour la peau.

Il faut relever que ces bonnes pratiques sont valables aussi bien pour soulager la douleur et les autres symptômes. Ceci que ce soit pendant les phénomènes de poussées ou pour prévenir la dyshidrose.

Il convient de prendre quelques précautions bien avant d’utiliser l’huile de coco pour l’eczéma.

Il vous faut du possible demander l’avis de votre médecin avant toute utilisation de l’huile de coco sur votre dyshidrose.

Et il vous est fortement déconseillé d’appliquer l’huile de coco sur votre peau au cas où vous seriez allergique à la noix de coco.

III- Quelle est la durée d’une dyshidrose ?

Votre dyshidrose sera vite soignée si vous utilisez de l’huile de coco. En effet, une amélioration est constatée en 48 à 72 heures.

En une semaine, si votre corps réagit bien à cette huile, la dyshidrose pourrait être soignée.

Il faut préciser que c’est un peu difficile de donner la durée d’une dyshidrose, tout dépend du traitement que vous suivez.

IV- Faut-il percer les bulles d’une dyshidrose ?

Pour le moment, il n’existe aucun traitement sûr à 100%. Il vous est conseillé d’avoir une bonne hygiène (se laver les pieds et/ou les mains 3 fois par jour) et de bien les sécher avec une serviette personnelle propre.

Vous ne devez surtout pas percer les bulles, et dans le cas de dyshidrose plantaire, marcher le plus souvent pieds nus pour aérer la peau et ne pas la laisser dans l’atmosphère humide des chaussures et autres chaussettes.

V- Autres remèdes naturels pour soulager la dyshidrose

1. Huile d’amande douce

Huile végétale d’Amande douce est très riche en vitamine E, A et k et en acide gras essentiels, elle participe ainsi à la réparation rapide des tissus cutanés lésés.

2. Huile essentielle de lavande aspic

L’huile essentielle de lavande aspic dispose des propriétés apaisantes. Elle est anti-inflammatoire et cicatrisante.

Cette huile essentielle est indiquée pour soigner de nombreuses affections cutanées.

Il vous est recommandé d’appliquer 2 gouttes pures, 2 fois par jour, directement sur les lésions.

3. Huile de ricin

L’huile de ricin permet d’apaiser considérablement les terribles démangeaisons engendrées par cette forme répandue de dyshidrose.

Il vous faut appliquer cette huile sur les parties du corps qui sont touchées à l’aide du coton.

4. Bicarbonate de soude

Vous pouvez confectionner une pâte à appliquer sur les zones atteintes à l’aide du bicarbonate de soude.

Pour ce faire, il vous est dans un premier temps conseillé de prendre une cuillerée à café de bicarbonate et un petit peu d’eau de source.

Dans un second temps, il vous faut laisser agir sur la peau au moins 20 minutes et répétez le traitement régulièrement jusqu’à guérison.

5. Gel d’aloe vera

L’aloe vera possède des propriétés hydratantes et anti-microbiennes. Il favorise rétablissement de l’équilibre du pH de la peau, et il soulage la sensation de démangeaisons et d’irritations.

Il vous est recommandé d’appliquer le gel frais plusieurs fois par jour pendant quelques mois.

En plus, boire régulièrement le jus d’aloe vera permet de bénéficier d’une peau saine et éclatante.

Liens utiles:

https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/dyshidrosis/symptoms-causes/syc-20352342

dyshidrosis/diagnosis-treatment