Effets indésirables et contre-indications de la mélisse

Effets indésirables et contre-indications de la mélisse

Quelles sont les effets indésirables et contre-indications de la mélisse ? Les interactions médicamenteuses ? Quel est le bon dosage ? Et quelles sont les différentes manières de la consommer ?

I- C’est quoi la mélisse

La mélisse est une plante thérapeutique, utilisée depuis longtemps comme traitement dans divers problèmes de santé comme par exemple les malaises et les douleurs digestives.

La mélisse est souvent utilisée aujourd’hui en cuisine pour son agréable goût et odeur citronnelle, et également plantée aux jardins pour sa capacité à éloigner les insectes nuisibles.

Mais le plus important, c’est que cette plante est surtout considérée comme remède pour plusieurs troubles de la santé. Et l’étude scientifique assure ses bienfaits pour le corps.

Elle est reconnue comme agent antiviral, antibactérien, anxiolytique, antispasmodique et immunorégulateur.

La mélisse peut être utilisée en interne et en externe sous plusieurs formes qui gardent tous ses bienfaits.

En fait, toutes ces caractéristiques de la mélisse, avec les preuves scientifiques la rendent un remède magique. Mais la question qui se pose est : quels sont les effets indésirables ou contre indications de la mélisse ?

II- Effets indésirables et contre-indications de la mélisse

1. Effets indésirables

La mélisse n’a généralement pas d’effets indésirables notables. Mais à cause de sa composition en alcool (éthanol) et ses effets sédatifs, une utilisation prolongée et exagérée de cette plante peut causer quelques troubles :

  • Troubles de vigilance par excès d’effet sédatif
  • Troubles de l’activité des glandes sexuelles par un possible effet anti-gonadotrope

2. Contre-indications

La mélisse peut être contre-indiquée aux personnes atteintes d’hypothyroïdie à cause de son action bloquant les récepteurs de la TSH qui a un rôle de stimulation et d’augmentation des sécrétions thyroïdiennes. C’est une propriété découverte uniquement in vitro.

Alors que sur le plan clinique, cette propriété n’a pas été signalée, mais il reste conseillé de réduire son utilisation chez ces patients.

3. Interactions médicamenteuses

Il est possible de voir une accentuation des effets de quelques médicaments ou autres plantes sédatives lors de prise de la mélisse.

Il est donc conseillé de minimiser sa consommation avec de l’alcool ou d’autres plantes à propriétés relaxantes et sédatives, pour éviter l’accumulation des effets similaires de ces substances.

La mélisse a montré l’accentuation des effets de pentobarbital, et risque d’exagérer l’effet des autres médicaments sédatifs et calmants également.

Il est aussi important à noter que le rôle de la mélisse sur les récepteurs thyroïdiens peut inhiber l’action des médicaments remplaçants les hormones thyroïdiennes.

4. Eau de mélisse et anticoagulants

La mélisse, comme plusieurs plantes peut interagir avec les anticoagulants.

Cette action est du soit à :

  • L’inhibition de l’agrégation plaquettaire, et donc augmentation de l’INR. Généralement par les feuilles de plantes.
  • L’induction de l’iso enzyme 3A4 du cytochrome P450 (CYP3A4), et donc diminution de l’INR.  Généralement par les sommités fleuries.

La consommation de mélisse aves certains anticoagulants risque donc de causer des hémorragies. Contactez votre médecin si vous êtes sous ce type de traitement.

5. La mélisse chez les enfants

La mélisse est une plante qui contient un composé alcoolique (l’éthanol). Elle est donc déconseillée par les autorités de santé chez les enfants de moins de 12 ans à cause de son action sédative.

Cependant, plusieurs études ont montré que la combinaison de mélisse avec la réglisse, le fenouil et la verveine donne un soulagement des douleurs abdominales (coliques de nourrisson), chez les bébés âgés entre 2 et 8 semaines.

6. La mélisse pour la femme enceinte ou qui celle qui allaite

Le manque d’étude qui s’intéresse à ce sujet, laisse l’effet de la mélisse sur la femme enceinte et son fœtus ou bien la femme en allaitement et son nourrisson encore flou.

De ce fait il est toujours conseillé de ne pas consommer la mélisse dans ces périodes, puisque les composants actifs de cette dernière peuvent passer vers le fœtus ou le nouveau né.

7. Dosage de la mélisse (posologie)

Pour une utilisation optimale de la mélisse en absence d’interactions médicamenteuses et contre-indications. Il est recommandé de respecter une certaine posologie :

Troubles digestifs et nerveux :

L’utilisation interne de la mélisse est le choix optimal.

  • Tisane en raison de 3 tasses par jour (chaque tasse contenant 3 g de feuilles sèches ou bien 6 g de feuilles fraiches)
  • 2 à 4 ml d’infusion liquide en raison de 3 fois par jour
  • 2 à 6 ml de teinture mère en raison de 3 fois par jour 

Insomnie et anxiété :

Utilisation externe : Appliquez l’huile essentielle de mélisse sur les bras et les tempes.

Névralgie ou dermatose infectieuse :

Utilisation externe : Appliquez 5 gouttes de l’huile essentielle, diluées dans une cuillère à café d’huile d’olive ou bien directement une crème à 1% d’extrait sur les zones atteintes.

dentifrice à la mélisse

II- Propriétés de la mélisse

La mélisse est utilisée pour traiter plusieurs formes de trouble de santé grâce à ces divers bienfaits et propriétés thérapeutiques.

La mélisse est utilisée dans les névralgies et dermatoses (herpes par exemple), afin de soulager la douleur mais aussi d’accélérer la guérison et la disparition des lésions.

Cet effet est assuré par ses propriétés immuno-régulatrices, anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales.

Ce qui assure une régulation de la réponse immunitaire avec aide à éliminer l’agent infectieux. La disparition de la douleur peut être liée à sa propriété anti-inflammatoire

Dans les états d’anxiété, insomnie et stresse, la mélisse est très utile par utilisation interne ou bien externe. Ce bienfait est lié à l’action nerveuse de la mélisse.

Elle assure un rafraichissement nerveux par son acidité, une augmentation de la disponibilité du GABA dans le cerveau, et diminution de quelques hormones de stresse au niveau sanguin. Ce qui donne un effet sédatif et calmant et aide à dormir et à se relaxer.

Les propriétés antispasmodiques et l’action sur le système nerveux entérique et central, donnent à la mélisse la capacité de soulager les troubles digestifs et les douleurs abdominales. 

Elle peut également être utile en cas de règles douloureuses en diminuant les contractions de l’utérus.

III- Comment consommer de la mélisse

La mélisse était consommée depuis très longtemps sous plusieurs formes.

La recette qui l’a présenté à l’Europe et l’a rendu aussi célèbre et fréquemment utilisée est l’eau de la mélisse. Qui a été créée il y a plus de 400 ans, et qui réunit la mélisse avec de nombreuses plantes et épices, le tout avec de l’eau de vie.

La tisane de mélisse est une recette simple et célèbre, qui garde tous les bienfaits de cette plante. Elle peut être consommée 3 fois par jour, notamment après les repas (il est conseillé dans ce cas de boire une petite quantité concentrée)

La mélisse peut être prise également en infusion ou bien teinture mère.

La prise d’eau de mélisse sur sucre est aussi une méthode qui aide à mieux absorber ses composants.

Pour l’utilisation externe de la mélisseon applique l’huile essentielle de la mélisse directement sur les bras. Comme on peut la diluer dans une cuillère d’huile d’olive ou bien autre huile naturelle et l’applique sur les zone infectées ou bien douloureuses de la peau.

En cas d’insomnie, on peut vaporiser la mélisse sur l’oreiller pour donner son agréable odeur et aider à dormir.

Liens utiles:

What are side effets associated with using lemon balm?

The Health Benefits of Lemon Balm: Herbal Remedy Used to Treat Anxiety and Insomnia

Dosing: lemon balm