Culture de la mélisse [Plantation, bouturage, taille, arrosage et entretien]

Culture de la mélisse

Comment réussir la culture de mélisse ? Quel type de sol dont elle a besoin ? Comment faire sa bouture ? Son marcottage ? Sa division ? L’arroser ? L’entretenir ? La récolter ? La conserver ?

I- C’est quoi la mélisse

La mélisse est une plante connue depuis très longtemps et utilisée par les médecins arabes et grecs pour ses propriétés thérapeutiques.

Cette plante doit son nom à sa tendance à attirer les abeilles, qui sont nommées en grec « mélissa ».  Elle a pris sa réputation au 17ème siècle avec la fameuse eau de mélisse, un remède utilisé dans le traitement des troubles digestifs, nerveux et insomnies, crée par les carmes déchaussés.

Depuis, la mélisse est devenue une plante très utilisée en cuisine pour son gout citronnelle et ses bienfaits pour la santé.

La science actuelle considère la mélisse comme une plante avec des propriétés antivirales, antibactériennes, immuno-régulatrices, antispasmodiques et anxiolytiques.

Une autre caractéristique qui fait de la mélisse une plante magique, est la diversité des recettes et préparations faites à base de cette dernière.

La mélisse peut être utilisée comme tisane, eau de mélisse, infusion, vin de mélisse et huile essentielle de mélisse.

Chaque utilisation conserve les propriétés thérapeutiques de la plante et garde l’odeur et le goût agréables qui font de la mélisse un délicieux remède.

II- Culture de la mélisse

La mélisse est une plante très intéressante à cultiver, en raison de l’agréable odeur citronnelle que donnent ses feuilles pour le jardin, et de sa capacité à éloigner plusieurs types d’insectes.

Elle est aussi intéressante à utiliser dans la cuisine pour son odeur et son gout délicieux, ou bien comme plante médicinale.

On peut aussi extraire son huile essentielle pour les ses divers bienfaits.

1. Type de sol

La mélisse n’est pas très exigeante en termes de sol. Elle pousse dans différents types de sol mais elle préfère les terres neutres, bien aérés, fertiles, profondes, bien drainées et qui restent fraiches et ne sèchent pat trop durant l’été.

En ce qui concerne l’exposition au soleil, la mélisse aime généralement les rayons de soleil et préfère être exposée. Néanmoins, elle se plairait plus dans la mi-ombre dans les climats chauds.

culture de la mélisse (Tisane)

2. Plantation de la mélisse

Il est facile de planter la mélisse pendant des périodes différentes durant l’année :

  • Avril à juin : vous pouvez cultiver la mélisse à partir de semis de graines en maintenant la terre humide et souple.

Pour les grains minuscules, il est préférable de les semer juste en surface à cause de leur besoin pour la lumière.

  • Pendant le printemps : vous pouvez repiquer directement les plants dans les godets que vous trouverez dans le marché. Il est important de garder un bon arrosage de la terre.
  • Pendant l’automne : vous pouvez cultivez la mélisse à partir des vieilles souches devisées.

Lorsque les plants sont suffisamment développés, il est recommandé de garder un espacement de 50 à 60 cm dans tous les sens entre chaque pied.

3. Comment faire la bouture de la mélisse ?

Il est possible de bouturer la mélisse en été sous le soleil ou en demi-ombre de la façon suivante :

Vous pouvez garder des tronçons de la tige des feuilles fraîches utilisées, et les planter de moitié dans des petits pots à terre humides.

Vous pouvez également mettre ces tiges à bouturer avec des morceaux de charbon de bois dans de l’eau.

Les nouvelles racines vont rapidement apparaitre et vous pouvez donc repiquer la mélisse dans de plus grands pots ou dans la terre de votre jardin au printemps qui suit.

4. Marcottage et division des touffes

La division de la mélisse est un processus très important pour la longévité de ce type de plantes.

La mélisse est une plante vivace et très active qui produit beaucoup de feuilles, ce qui risque de l’épuiser.

Pour conserver une mélisse pendant plusieurs années à partir d’un pied mère, il est recommandé de la diviser tous les 2 à 3 ans.

Comme pendant le semis et le repiquage, il est important de bien arroser la terre durant la division pour que le pied puisse bien s’installer et adhérer à la terre.

5. Comment tailler la mélisse ?

La taille de la mélisse est recommandée en mois de mars pour éliminer les tiges sèches ou bien en juillet en cas de présence de feuilles jaunes.

Il est conseillé de tailler les rameaux à 10 cm de hauteur pour favoriser un nouveau feuillage riche et important.

6. Comment arroser la mélisse ?

L’arrosage de la mélisse est d’une importance capitale, notamment durant ses deux premières années et les périodes de grande sécheresse.

Comme déjà cité, la mélisse n’est pas très exigeante en ce qui concerne le sol, mais elle préfère une terre fraiche et bien drainée.

Il est important d’assurer un arrosage régulier pendant les deux premières années pour garder la terre assez fraiche surtout pendant l’été, où il ne faut pas laisser le terrain sec.

Après les deux premières années, vous pouvez diminuer le taux d’arrosage, puisque la plante devient plus résistante aux chaleurs d’été.

7. Entretien de la mélisse

Les plantes aromatiques ne nécessitent généralement pas trop d’entretien, et la mélisse n’est pas une exception.

L’entretient de la mélisse consiste à assurer un arrosage suffisant pour garder la terre humide, surtout les deux premières années, enrichir la terre pendant la deuxième année, couper la touffe si la mélisse semble être épuisée et limiter son expansion.

8. Quand et comment récolter de la mélisse ?

Pour les feuilles fraiches, la meilleure période de récolte de la mélisse est entre le mois de mai jusqu’à la période qui précède l’ouverture des fleurs (début de la floraison), afin que les feuilles conservent le maximum d’huiles essentielles.

Alors que les feuilles qui sont destinées à la sèche, sont préférablement récoltées lors de l’apparition des boutons floraux.

La récolte peut se faire deux fois, à l’automne et au printemps, pour conserver et consommer les feuilles toute l’année.

 

9. Comment sécher la mélisse ?

Il est recommandé de récolter les feuilles destinées à être séchées à l’apparition de boutons de fleurs.

Ces feuilles doivent être séchées à l’abri de la lumière, suspendues les têtes en bas, dans une pièce au sec et ventilée, laissant des espaces entre les tiges pour le passage de l’air.

 10. Comment conserver la mélisse ?

Après avoir correctement sécher les feuilles de mélisse, il recommandé de les conserver dans des boites ou des bocaux hermétiques, toujours à l’ombre et dans un endroit sec pour une conservation tout au long de l’année.

11. Maladies de la mélisse

Les parasites et les insectes ne posent généralement pas de problèmes pour la mélisse.

Cependant les escargots et limaces peuvent toucher les feuilles de la mélisse (surtout les jeunes plants).

Il faut donc couper et brûler les feuilles atteintes afin de ne pas contaminer les autres en cas de doute sur la maladie.

On peut aussi utiliser le purin de prêle et les mélanges anti-limaces.

12. Variétés de mélisse à planter dans son jardin

L’espèce type pour les jardins est la « Melissa officinalis » mais d’autres espèces avec des caractéristiques spécifiques de feuilles et d’odeur existent et peuvent convenir à votre jardin.

13. Comment faire une tisane de mélisse ?

La tisane de mélisse est très facile à préparer :

Vous utilisez 3 cuillères à café de feuilles de mélisse séchées pour une tasse d’eau chaude et vous couvrez le mélange pendant 3 à 7 minutes pour laisser infuser.

Si vous utilisez des feuilles de mélisse fraiches, il faudra doubler la quantité par tasse.

14. Quelques bienfaits de la mélisse ?

La mélisse était utilisée depuis longtemps pour soulager les états de stress, d’anxiété et d’insomnie, grâce à son action calmante sur le système nerveux central.  

Elle peut également être utilisée pour traiter les troubles digestifs, par son action sur les glandes et les muscles lisses de tube digestif.

La mélisse contient des agents anti-infectieux qui aident notre système immunitaire.

L’action antispasmodique et l’effet circulatoire et métabolique de la mélisse jouent un rôle important pour améliorer l’état général et diminuer plusieurs formes de disfonctionnement.

Liens utiles:

how_to_grow_lemon_balm

Tips For Growing Lemon Balm

How to grow and use lemon balm

Quick Guide to Growing Lemon Balm