Comment utiliser l’huile essentielle du laurier noble contre les mycoses ?

Comment utiliser l’huile essentielle du laurier noble contre les mycoses

Comment utiliser l’huile essentielle du laurier noble contre les mycoses ? Pour quelles mycoses est-elle efficace ? Quelles synergies à base du laurier nous recommandons ? Et enfin quelles autres huiles essentielles que nous pourrons utiliser contre les différentes mycoses ?

I- Quelles sont les différentes mycoses ?

Une mycose peut être définie comme une infection par un champignon microscopique ou une infection fongique.

Il faut noter que les mycoses font partie des maladies de la peau les plus régulières. Il existe de ce fait plusieurs sortes de mycoses, nous allons vous les faire découvrir dans les lignes qui suivent.

1- Mycoses des ongles

Touchant 6 à 9 % de la population, les mycoses des ongles encore dénommées « onychomycoses » est généralement une maladie dont souffre les personnes adultes.

Elle les touche spécialement au niveau des pieds. L’onychomycose est un terme médical qui désigne une mycose des ongles.

Pour éviter leur propagation à d’autres parties du corps à l’instar des cuisses et des fesses ou aux espaces inter-orteils, elles doivent être traitées de façon rapide.

Chez les dermatophytes, la transmission est surtout interhumaine.

2- Mycoses des pieds

Provoquée par champion de la peau, la mycose des pieds encore appelée « pied d’athlète » se manifeste généralement sur les ongles, entre les orteils ou sous la plante des pieds.

Elles sont causées par un champignon dénommé le dermatophyte.

3- Mycose digestive

Les candidoses intestinales ou encore mycoses digestives désignent des infections causées par la présence des champignons pathogènes dénommés « candida albicans » dans le tube digestif.

Ces champions pathogènes ont la possibilité de se retrouver à tous les niveaux du tube digestif, de la bouche à l’anus.

4- Mycose cutanée

La mycose cutanée est très répandue, car l’on estime qu’elles toucheraient 15 à 30 % de la population.

 Elle est de façon générale provoquée par des champignons bien connus : les dermatophytes et certaines levures.

5- Mycose buccale

La mycose buccale n’est pas vraiment esthétique et est la plupart du temps non seulement douloureuse, mais aussi gênante lors des repas.

Elle est provoquée principalement par les champions de type Candida. Abordons maintenant comment utiliser l’huile essentielle du laurier noble contre les mycoses ?

II- Comment utiliser l’huile essentielle du laurier noble contre les mycoses ?

1- Pourquoi utiliser l’huile essentielle du laurier noble contre les mycoses ?

L’huile essentielle de laurier noble est reconnue en aromathérapie comme une huile qui a de nombreux bienfaits. Grâce à la molécule 1.8 cinéole présente à 40 % environ, cette huile essentielle est antifongique.

De ce fait, l’huile essentielle de laurier noble lutte efficacement contre les levures, les Candida albicans qui, en général, sont responsables des mycoses.

Rappelons que les antifongiques ou fongicides sont un ensemble de médicaments qui permettent de traiter les mycoses, en d’autres termes des infections provoquées par des levures et des champions microscopiques.

Précisons qu’il existe plusieurs produits, à part l’huile essentielle de laurier noble, ayant des propriétés antifongiques à l’instar de l’amphotéricine B orale, la nystatine, etc.

2- Comment l’utiliser contre les mycoses des ongles ?

Avant d’aborder comment utiliser l’huile essentielle de laurier noble contre les mycoses des ongles, nous allons vous montrer comment réaliser une recette à base de l’huile essentielle de laurier noble.

Pour la réalisation de cette recette, il vous réunir les ingrédients suivants : 3 ml d’Huile végétale de Calophylle, 3 ml d’HE de tea tree, 4 ml d’HE de lavande officinale et 4 ml d’HE de laurier noble

Pour ce qui est de la préparation, réalisez le mélange de toutes ces huiles dans un flacon préalablement désinfecté. Votre huile est prête.

En ce qui concerne l’utilisation, il vous est recommandé de verser, 2 à 3 fois par jour, 1 goutte d’huile essentielle de laurier noble sur la zone atteinte, notamment les ongles.

Faites-le jusqu’à la guérison totale. Cependant, il vous est déconseillé de le faire 3 semaines consécutives. Il vous faut alors, avant de recommencer, faire une pause d’une semaine.

3- Utilisation contre les mycoses de la peau

Voici les huiles que vous devez réunir pour réaliser une recette que vous allez utiliser contre les mycoses de la peau :

40 gouttes d’HE de lavande aspic, 40 gouttes d’HE de laurier noble, 70 gouttes d’HE de géranium rosat, 70 gouttes d’HE de tea tree et 100 gouttes d’HE de palmarosa.

Pour la réalisation de la recette, mélangez l’ensemble de ses huiles essentielles dans un flacon qui a été au préalable désinfecté d’une part, et par la suite verser 2 gouttes du mélange dans 1 cuillère à café d’huile végétale de calophylle inophylle d’autre part.

Pour l’utilisation, massez bien toutes les parties du corps atteintes 3 fois par jour pendant 15 jours maximum.

A rappeler qu’avant toute utilisation d’huile essentielle sur la peau, il faut au préalable faire un  test de 24 h sur une partie du corps (généralement le coude ou l’intérieur du coude) pour savoir si on est allergique à cette huile.

4- Synergie tea tree et laurier noble

Il est possible de réaliser une synergie tea tree et laurier noble contre les mycoses. Pour pouvoir concocter cette synergie il vous avoir :

30 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa, 30 gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat, 50 gouttes d’huile essentielle de Laurier Noble, 50 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree.

Il faut préciser que cette synergie est réservée aux enfants de plus de 6 ans. Il vous faut utiliser 3 à 4 gouttes du mélange en application locale, 3 fois par jour pendant 3 semaines.

III- Autres huiles essentielles contre les mycoses

Hormis l’huile essentielle de laurier noble, il existe d’autres huiles essentielles comme le palmarosa et le tea tree qui permettent de lutter contre les mycoses.

L’huile essentielle de palmarosa est fondamentalement connue pour ses propriétés antibactériennes et bien d’autres secrets.

Grâce aux molécules de géraniol qui la compose et lui confère une propriété anti-infectieuse, l’huile essentielle de palmarosa est un puissant antimycosique.

Il faut relever qu’elle lutte efficacement contre les mycoses de l’ongle et d’origine cutanée.

À titre illustratif, vous pouvez l’utiliser la mycose cutanée en versant, jusqu’à guérison totale, 1 goutte d’huile essentielle de palmarosa sur la zone atteinte 2 à 3 fois par jour.

Le tea tree également dénommé l’arbre à thé, ne doit pas être confondu au thé que l’on a l’habitude de consommer, qui provient du théier.

Il faut notamment préciser que toute la richesse de l’huile essentielle du tea tree trouve sa source dans les feuilles de l’arbre.

Grâce aux molécules d’alcools et de carbures monoterpéniques qu’elle referme, cette huile essentielle de thé à tree est antifongique et de ce fait lutte de façon excellente contre les mycoses de l’ongle, cutanées et buccales.

Il vous est fortement déconseillé d’utiliser ces huiles essentielles durant trois semaines consécutives. L’idéal serait de faire une pause d’une semaine avant de recommencer.