Maladies et parasites du persil [Tout savoir]

Maladies et parasites du persil [Tout savoir]

Quels sont les maladies et parasites du persil ? Comment les traiter efficacement ? Et quels sont les ravageurs les plus connus du persil ?

I- C’est quoi le persil ?

Le persil fait partie de la famille des Apiécées. C’est une plante énormément utilisée dans le milieu médical. Elle est très appréciée pour ses vertus.

On l’utilise également pour cuisiner de par le goût particulier produit par la plante et sa racine. Elle possède une odeur qui la caractérise due à ses vertus aromatiques. 

On note une couleur jaunâtre, voire verdâtre, qui tire vers le blanc lors de la floraison. Le persil se décline en plus de quatre-vingts variétés inscrites qui se cultivent.

Enfin, le persil est très riche en huiles essentielles et ses feuilles sont également reconnues pour contenir énormément de vitamine A et C.

II- Maladies et parasites du persil

1. La maladie des feuilles blanches

Le persil est assez sensible c’est pourquoi il peut souvent être atteint par différentes maladies. Si vos feuilles sont recouvertes de taches blanches, votre persil est surement attaqué par la « rouille blanche ».

En d’autres termes, ce sont de petits champignons blancs qui attaquent la jeune plante en l’envahissant.

Ceux-ci se développent particulièrement dans des atmosphères fraiches et humides comme le persil, alors cette maladie entraine l’affaiblissement de la plante et le ralentissement de sa croissance.

Il faut savoir qu’il existe de nombreuses formes de rouilles blanches, mais qui sont traitées de la même façon.

Comment traiter l’infection ?

Tous les quinze jours, nettoyez la plante soit par vous-même, soit grâce à un traitement. Les feuilles touchées (même celles qui sont tombées aux abords de la plante) doivent être retirées au risque de contaminer le reste de votre plante.

Il est préférable de ne pas consommer la plante pendant sa rémission. L’arrosage abondant est favorable au rétablissement de votre plante et une vérification tous les 4 jours de l’état d’avancement peut prévenir d’une éventuelle « recontamination » plus forte. 

maladies et parasites du persil  (les cochenilles)

2. Le persil qui rougit

Si votre persil rougit, c’est qu’il doit surement être là aussi atteint d’une maladie. Cette infection provient pour la plupart des fois d’attaques de pucerons.

Le rouge que l’on aperçoit est dû aux morsures de ces petits insectes envahissants.  

Pour vous prémunir contre cette attaque, vous pouvez privilégier l’engrais et l’humus. Maintenez le persil au frais et coupez régulièrement les tiges qui dépassent pour qu’elles ne durcissent pas. Cela préviendra les attaques de parasites.

3. Jaunissement du persil

Un certain type de mouche appelé « mouche de la carotte » aime pondre ses œufs sur les feuilles du persil ou sur ses repousses.

Elle y pond d’ailleurs plusieurs fois durant l’année. Les effets produits par cette pondaison sont désastreux pour la plante.

En effet, les larves créent leurs propres galeries dans les racines de la plante et, dès lors, une couleur jaunâtre apparait sur les feuilles.

Comment traiter cela ?

Vous pouvez, dans un premier temps, attirez la mouche noire en dehors de votre plante en semant des plants d’oignons, poireaux, ails… Le nuisible laissera votre persil tranquille.

La deuxième solution est d’arroser 2 à 3 fois par semaine votre plant tout en répandant dans l’air un parfum de lavande ou d’ail. Ces odeurs importunent l’insecte et le font s’enfuir.

4. Maladie de la mousse blanche

Quand le temps présente des conditions douces (chaud avec une touche d’humidité), vous pouvez retrouver de la mousse blanche sur vos plans de persil.

Des petites cigales au format de larves en sont la cause. Elles produisent une bave très blanche (d’où la mousse blanche) et pompent la sève des plantes pour produire leur cocon grâce à celle-ci et leur bave. Elles peuvent alors s’y protéger et attendre sagement l’âge adulte.

Comment le traiter ?

Pour enlever la mousse des feuilles, il vous suffit de pulvériser les cocons avec de l’eau. S’il reste quelques nuisibles, vous pouvez les enlever à la main.

5. Le Mildiou

La maladie du persil appelée « mildiou » est causée par un certain type de champignon. Elle se développe le long du plan de persil aussi bien en plein air que dans des endroits couverts.

Cette infection se manifeste sur l’intérieur des jeunes feuilles par des petites tâches grisâtres. Lorsque la maladie se développe, on remarque un agrandissement des zones névrosées et une teinte jaune apparaissant.

Cette infection doit être traitée dans les plus brefs délais, car la récolte s’affaiblit très rapidement et une diminution des défenses immunitaires des plantes se produit.

Il faut savoir que le mildiou a tendance à se développer lorsque les températures sont au plus bas lors d’un orage (températures douces, voire chaudes comme 27 degrés).

maladies et parasites du persil  (le mildiou)

Comment s’en débarrasser ?

La désinfection quotidienne de vos outils de jardinage devient primordiale pour soigner vos plans du mildiou.

Cette maladie doit être enlevée à la base pour éviter une contamination rapide qui causerait la perte de tout le plan.

Vous pouvez enlever les feuilles infectées pour qu’elles ne contaminent pas les autres. Ensuite, vous pouvez appliquer la rotation des cultures pour ne pas que les plans atteints portent préjudice aux plants saints.

6. Les ravageurs de plans de persil

a. Les oiseaux

Il est fréquent que ceux-ci s’amusent à détériorer vos plans. En effet, ils adorent picorer les cultures et se nourrir des graines qu’ils trouvent.

Un conseil simple pour que cela ne vous arrive pas, protégez votre persil en plaçant entre les plans des objets reflétant la lumière, ce qui les fera fuir.

b. Les rongeurs

Soyez attentifs, il n’est pas rare que des souris, des rats des champs ou encore des mulots se promènent librement dans vos plans pour s’en nourrir tout en les piétinant.

De plus, les rats peuvent transmettre des maladies à vos plantes. Les appareils à ultrasons sont vos meilleurs alliés pour éloigner ces rongeurs de vos plantations.

c. Les insectes parasites

Les insectes adorent s’installer sur vos plants. Ils peuvent s’y loger en toute sécurité et éviter les prédateurs.

Comme dit précédemment, il faut essayer de les éloigner de votre persil au plus vite, car ils s’en nourrissent et peuvent leur transmettre certaines maladies.

Les odeurs comme celles du basilic et de la citronnelle sont des répulsifs naturels contre ces nuisibles, n’hésitez pas à vous en servir.

d. Les pucerons

Les pucerons adorent les racines et se nourrissent de celles de vos végétaux. Pour les faire partir, rien de mieux que des odeurs naturelles comme la lavande ou le thym.

Vous pouvez également vaporiser votre persil d’eau savonneuse pour les faire glisser.

e. Les acariens

Le plus dangereux pour votre persil est l’acarien jaune, il s’attaque à votre plante et s’en nourrit. La meilleure solution est le purin d’ortie qui est un bon répulsif, il vous aidera donc à combattre les pucerons.

f. Les fourmis

Les fourmis en colonies peuvent produire d’énormes dégâts sur vos plans de persil. En effet, elles peuvent désagréger les racines ou empêcher l’eau d’irriguer la plante.

L’eau savonneuse est encore une fois une très bonne solution pour s’en débarrasser.

g. Les cochenilles

Les cochenilles attaquent directement à l’intérieur de la plante pour se nourrir de la sève qu’elle contient. Le gros problème réside dans le fait qu’elles sont très difficiles à repérer, il faut avoir l’œil pour les voir, car elles sont minuscules.

Pour les combattre, le mélange entre l’alcool et le savon fait bon ménage, vous n’aurez qu’à en asperger les feuilles.

Liens utiles:

parsley description

Diseases Of Parsley – Learn About Problems With Parsley Plants

Identifying Parsley Diseases