Graines de tournesol contre la constipation

Graines de tournesol contre la constipation

Comment utiliser les graines de tournesol contre la constipation ? Sont-elles efficaces contre la constipation récurrente ? Comment agissent-elles ? Est-ce qu’il y a danger à consommer les graines de tournesol ? Et enfin quels sont les autres aliments recommandés en cas de constipation et ceux qui sont à éviter ?

I- Raisons de la constipation

A un certain moment de votre journée, vous ressentez un terrible ballonnement au niveau de votre ventre comme si on y avait laissé une enclume.

Et plus ça dure, plus ça vous fait souffrir. Pas d’inquiétudes car vous souffrez probablement de constipation.

Mais comment se fait-il que l’on soit constipé alors ?

Tout d’abord, il existe techniquement trois types de constipation :

a- La constipation fonctionnelle

Il est question d’une anomalie liée au contenu des selles spécifiquement lorsque ces dernières ne sont pas assez riches en fibres et en eau.

Elle peut être due à une insuffisance de l’activité contractile des muscles permettant la progression d’un contenu à l’intérieur d’un organe creux (péristaltisme) provoquée soit par un manquement à l’école de l’exercice physique, soit par une prise intensive de laxatifs ou bien encore par l’irritation facile du côlon.

Par ailleurs, une diminution de la flore bifidogène et une augmentation de la flore méthanogène dans l’intestin peut augmenter les chances d’avoir une constipation.

Autrement pensé, la production de méthane au niveau de l’intestin est source de constipation.

Une chose que l’on néglige le plus souvent avec ce type de constipation est le stress lié à la défécation et relatif à l’hygiène des toilettes dont l’issue est un blocage de la défécation. En gros, une nouvelle façon de connaitre un début de constipation.

b. La constipation iatrogène

Ici, il s’agit d’un type de constipation principalement causé par la prise de certains médicaments.

A cet effet et comme source de constipation iatrogène on peut citer la prise de :

  • Neuroleptiques à effet anticholinergiques tenant compte de tous les phénothiazidiques (exemple du Piportil) et de la plupart des antipsychotiques atypiques (cas du Zyprexa)
  • Anxiolytiques anticonvulsivants servant à combattre l’anxiété
  • Antidépresseurs conçus pour soigner la dépression grâce à son activité sur les neurotransmetteurs monoaminergiques
  • Antiparkinsoniens pour lutter contre la maladie de Parkinson (de type neurologique dégénérative responsable des troubles comme les mouvements ralentis, les tremblements, la rigidité puis les troubles cognitifs)
  • Analgésiques opiacés composées d’opium conditionné pour le traitement de la douleur chez un patient
  • Antispasmodiques indiqués pour contrer les contractions intenses et brutales de la musculature lisse ou involontaire au niveau digestif ou génito-urinaire (spasmes musculaires)
  • Diurétiques utilisés pour augmenter la production de la sécrétion urinaire
  • Atropine et scopolamine qui sont des alcaloïdes tropaniques
  • Antidiarrhéiques
  • Bronchodilatateurs anticholinergiques
  • Antihistaminiques anticholinergiques
  • Inhibiteurs calciques ou BCC (bloqueurs des canaux calciques) spécifiquement serviables pour la cure des troubles cardiaques comme l’angine.

Qu’en est-il alors du dernier type de constipation ?

graines de tournesol contre la constipation (écureuil qui mange)

b. La constipation organique

La constipation organique, elle reprend quelques peu ses origines dans les sources de développement des autres.

En outre, elle survient peut-être à cause d’un début de cancer du rectum ou du côlon ou d’une infection d’un ou plusieurs diverticules (hernies de la muqueuse intestinale au travers de la paroi musculaire du côlon).

Mais c’est sans compter qu’elle apparait lorsque l’organisme de la personne est sujette à des problèmes métaboliques tels que le diabète, l’hypothyroïdie (manque d’hormones thyroïdiennes) ou encore l’hypercalcémie (excès de calcium dans le sang). 

En addition à tout cela, ce type de constipation devient réflexe suivant la douleur, celle-ci concernant la laxophobie, abcès local ou des hémorroïdes.

II- Graines de tournesol contre la constipation

1. Valeurs nutritionnelles et calories des graines de tournesol

En valeurs nutritionnelles, 150 g de graines de tournesol sont composés de : 

NutrimentsQuantités
Protéines121.2 kcal
Lipides711.45 kcal
Glucides90 kcal
Eau1.5 g
Fibres9.6 g
Vitamine E47.85 mg
Vitamine B61.86 mg
Calcium  141.45 mg
Potassium933 mg
Fer7.35 mg
Manganèse2.93 mg

2. Comment agissent les graines de tournesol contre la constipation ?

Tout le monde ne donne pas vraiment de détails concernant l’usage des grains de tournesol dans le traitement de la constipation.

Alors à défaut de faire une prescription plutôt hasardeuse sur le sujet comme dans le Malade Imaginaire de Molière, nous allons vous montrer leur efficacité et les moyens de les utiliser.

Primo :

La constipation comme énoncé dans les lignes précédentes est le résultat improbable d’un manque de magnésium, ou en bref de sels minéraux pour faciliter le transit intestinal.

Les graines de tournesol, elles vous garantissent une mini fontaine de jouvence pour récupérer de la substance minérale pour votre côlon.

En effet, elles n’agiront pas seules mais une fois avec vos céréales ou votre yoghourt au matin pour les gourmands, encore même en collation pour les plus pressés, vous pouvez être sûr que les intestins chanteront un alléluia candide pendant toute la journée.

En secundo :

Sachez que les fibres sont primordiales pour éviter la constipation chronique. Tout comme les graines de lin, les graines de tournesol vous permettent de réguler votre dose de fibres journalières.

Du coup, prenez-les en qualité de beurre, idéal pour les tartines au petit-déjeuner. Le bien est que ce n’est pas bourratif, mais léger et soft pour votre palais, vote estomac et vos intestins. 

Par ailleurs si comme Hulk vous voulez posséder des cellules gamma dans votre organisme, la solution est à votre portée avec les graines de tournesol.

Le seul problème est qu’à la différence des cellules gamma, de nouvelles cellules seront formées à partir de la décomposition en substances nutritives de ces graines.

En gros le renouvellement cellulaire vous permettra d’améliorer les performances métaboliques et par ce biais de booster l’activité digestive.

Au final, les aliments seront mieux broyés (mais les machez correctement reste important), le chyle moins compact ce qui rendra les déchets plus fins et facile à libérer même après trois jours.

Aussi, si la constipation vous fait goûter les somptueuses sensations de la douleur à cause d’une hypercalcémie et qu’ayant décidé de faire un régime comme conseillé par votre médecin vous finissez en hypocalcémie, alors prenez des graines de tournesol.

Prenez pour cela des graines de tournesol fraichement séchées. Passez-les au blender avec des concombres pour faire votre smoothie si vous êtes végétarien ou en accompagnement avec vos salades de fruits et de légumes.

Et si vous penchez plutôt pour le côté viande de la force, associez ces graines à des steaks saignants et bien gouteux ou à des burgers remplis de bonnes choses.

In finito et en dernière position :

Les graines de tournesol vous aideront à gérer votre stress de façon à ce que vous ayez l’envie de vous soulager tout en étant détendu sur le trône.

Grâce à un contrôle de vos neurotransmetteurs, ces graines agiront si au préalable vous les égoutter puis les passer à la poêle et une fois grillés à point intégrer les à votre lunch et passez une bonne journée libre et sans complexe.

Une précaution à prendre est que vous devrez en prendre en quantités raisonnables si vous ne voulez pas prendre le contre coup de leur consommation.

3. Comment utiliser les graines de tournesol pour la constipation

Les graines de tournesol favorisent une certaine régularité dans le fonctionnement du système digestif, notamment contre la paresse intestinale.

Utilisez-les tous les jours, crues, décortiquées et non salées. Elles contiennent des acides gras oméga-6, tout comme l’huile d’olive.

Vous pouvez les utiliser moulues et les ajouter à votre smoothie du matin, à 1 à 2 cuillères à café ou à votre sauce salade maison.

  • Ajoutez-les à votre salade
  • Ajoutez-les à vos céréales du matin

Voici une boisson au tournesol que vous pouvez faire.

Prenez 1 à 2 cuillères à soupe de graines de tournesol. Broyez-les dans un moulin à café. Ajoutez-les à une tasse d’eau bouillante. Sucrez ce mélange avec du miel, du sirop d’érable. Buvez cette préparation matin et soir pour vous aider à soulager votre constipation.

Lorsque vous utilisez des graines de tournesol moulues pour ajouter à votre sauce à salade, vous pouvez également utiliser des graines de sésame en même temps.

4. Autres remèdes contre la constipation

Vous l’aurez compris, les graines de tournesol vous font un bien fou quand vous êtes face à une constipation. Mais il n’est pas le seul vu que d’autres moyens existent.

En outre, on compte cinq laxatifs très puissants à savoir : les graines de chia, le psyllium, l’aloe vera…

Les graines de chia sont composées à 40% près de fibres mais aussi une source très prisée de magnésium et de vitamine B9.

Mélangées à un pot de yaourt nature ou sucré, elles rendront votre intestin et ses parois plus libres qu’un homme venant de quitter une relation amoureuse étouffante.

Le psyllium, lui est une plante asiatique entourée d’un tégument (enveloppe protectrice) dont les graines sont riches en fibres mais aussi en mucilage.

En tant qu’excellent laxatif naturel, cette substance gonfle et devient visqueuse au contact de l’eau. Dans l’intestin, le mucilage du psyllium retient l’eau et ramollit les selles. Diététiquement parlant, il est recommandé de consommer du psyllium blond vu sa contenance faible en mucilage.

L’Aloe barbadensis Miller ou Aloe Vera plus simplement, est une plante grasse gorgée d’eau très hydratante pour la peau mais contenant également une quantité importante de nutriments bénéfiques pour le transit tels que le magnésium, les vitamines C et B9 et des anthranoides qui sont des molécules puissamment laxatives.

Elle peut être prise en jus de fruit naturel ou encore en association avec une soupe froide ou du jus composé.

Testez- les un à un et si ça ne prend pas comme vous voulez revenez en au bon vieux remède de grand-mère : le jus de pruneau !

papier toilette

III- Quels dangers y a-t-il avec les graines de tournesol ?

En vérité pas grande chose si on en consomme modérément.

Mais dans l’excès, elles sont la source de calculs rénaux ou urinaires en raison de leur composition évidente en oxalate.

Aussi pour les personnes atteintes d’une allergie orale ou d’un rhume des foins saisonnier, le risque n’est pas à négliger et voilà pourquoi cela nécessite l’intervention d’un spécialiste en nutrition et d’un allergologue.

A priori, les graines de tournesol comptent en leur sein du cadmium, un métal dangereux pour l’organisme des fumeurs, des femmes souffrant de carence de fer et dont la finalité consiste en des affections de type pulmonaire et rénale.

IV- Aliments à éviter en cas de constipation

C’est vrai qu’on a parlé de la constipation mais que faut-il manger quand bien même on en souffre ?

C’est facile il suffit d’éviter de manger des produits raffinés comme le riz blanc, le pain blanc ou de la charcuterie et même les aliments glacés ou graisseux (chips, frites, viennoiseries).

Et si vous croyez que consommer en continu et avec de fortes portions des crudités ou autres légumineuses facilitera votre transit intestinal, alors là détrompez-vous !

Certes, il faut des fibres mais prenez-en progressivement pour le salut de votre appareil digestif.

Pour terminer, fini les bananes, les pommes de terre et les aliments trop épicés !

On adore notre liberté alors qu’il en soit de même pour notre corps, notre esprit et notre santé !

Liens utiles:

How Sesame and Sunflower Seeds Can Relieve Constipation

Constipation Will Go Away If You Eat These Foods

12 Foods to Eat for Constipation Relief