Allergies au tilleul (pollen, aubier, tisane et miel)

Allergies au tilleul 1

Est-ce qu’il existe des allergies au tilleul (pollen, aubier, tisane et miel) ? Quels sont les symptômes d’une allergie au pollen du tilleul ?  Quel est son traitement ? Et enfin comment consommer les différents éléments de l’arbre du tilleul ?

I- Est-ce que les composants du tilleul peuvent être allergènes ?

L’arbre de tilleul possède des constituants que l’on utilise en phytothérapie afin de soigner divers maux et de profiter des multiples vertus qu’ils contiennent.

Consommé en tisane, en décoction, en macération ou encore sous forme de compléments alimentaires, les fleurs, les feuilles et l’aubier du tilleul sont de vraies mines d’or pour notre santé.

Bien qu’il n’ait pas vraiment de contre-indications, l’arbre de tilleul n’a malheureusement pas uniquement que des bienfaits pour tout le monde.

Comme beaucoup d’autres plantes, fleurs et arbres, le tilleul –particulièrement quand il est en fleurs-, lui aussi peut être responsables de crises d’allergies plus ou moins sévères chez des sujets présentant des antécédents d’allergie, surtout au pollen.

Mais il ne faut pas croire que le pollen est le seul composant de l’arbre du tilleul qui peut provoquer ces types d’allergies.

Il y a également son aubier, les tisanes faîtes à base de feuilles séchées ou de fleurs, ainsi que le miel issus d’un butinage d’arbres de tilleul.

Bien que très rare, ce type d’allergies existe bel et bien, et il ne faut jamais les prendre à la légère. Plusieurs cas d’allergies aux composants de l’arbre de tilleul furent enregistrés, pouvant causer des troubles plus ou moins sévères.

II- Symptômes d’une allergie au pollen du tilleul

Comme nous l’avons déjà dit, une allergie au pollen de tilleul est possible, et vous pouvez en souffrir si vous en avez un dans votre jardin, ou si vous passer près d’un chemin où en sont plantés quelques-uns.

S’il y a une forêt près de chez vous, les vents peuvent apportés avec eux des traces de pollens dont il est difficile de ne pas remarquer quand on souffre d’allergies.

Comme toutes allergies dues au pollen, celle du tilleul se présente avec divers symptômes.

L’état commence par des yeux qui piquent, rougissant de plus en plus à chaque sortie. Ensuite s’installe une rhinite qui se traduit par des écoulements nasaux ainsi que le nez qui pique tout en ayant la sensation des sinus qui s’encombrent où qui enflent.

Après que le nez se soit bouché, il n’est pas rare que surviennent des éternuements à répétitions souvent accompagnés de salve ainsi que d’écoulement nasaux de plus en plus souvent sans avoir de virus ni de rhume.

Dans les cas les plus graves d’une allergie au pollen, on peut ressentir un début d’asthme, des difficultés à respirer et une diminution du souffle ainsi que l’impression d’avoir continuellement quelque chose au fond de la gorge, et des sensations d’étouffements.

Il n’est pas rare que tous ces symptômes s’accompagnent d’une toux rauque, assez forte et qui persiste toute la journée et même pendant la nuit rendant le sommeil désagréable.

On parle alors de rhume des foins.

Qu’en est-il des enfants ?

Bien que les enfants soient beaucoup moins touchés que les adultes par les allergies de cette sorte, il est quand même possible pour eux d’en souffrir.

Ainsi si vous ou l’un de vos proches ressentez les symptômes dont nous avons parlé plus haut, il vaudrait mieux consulter un médecin au plus vite afin de régler cela, car même si les débuts peuvent êtres acceptables, il est possible que l’allergie évolue.

Allergies au tilleul (pollen)

III- Traitement de l’allergie au pollen de tilleul

Afin de traiter une allergie au pollen peu importe de quel type il s’agit, votre médecin peut vous prescrire un traitement antihistaminique, c’est-à-dire qui empêche à votre corps de produire de l’histamine, hormone qui cause tous les désagréments dont nous avons parlé plus haut.

Mais il faut savoir que ces traitements peuvent ne pas être efficaces du tout, surtout en cas d’allergie sévère.

Si vous avez les voies respiratoires encombrées ou enflées, on vous prescrira des inhalateurs qui n’ont pour but que d’ouvrir ces voix afin de faciliter votre respiration pour un certain laps de temps, avant de devoir en reprendre.

On peut donc dire qu’il n’existe aucun traitement spécifique contre l’allergie due au pollen de tilleul, étant donné qu’aujourd’hui, aucune molécule ne vous rendra insensible à cela.

Il est par contre tout à fait possible d’éviter de contracter ce type d’allergies, tout simplement en évitant de croiser des tilleuls sur vos chemins, surtout en période de pollinisation, c’est-à-dire pendant tout le printemps.

Avec des gestes simples au quotidien, vous pourrez éviter facilement cet état, ou diminuer de beaucoup les effets sur votre santé.

Vous pouvez déjà éviter les balades dans des endroits où sont planté ce type d’arbre, vous l’avez les cheveux tous les jours en rentrant à la maison, changer de vêtements et éviter d’étendre votre linge dehors.

Il est à noter que certaines routes sont bordées de ce genre d’arbre très appréciés pour leur pouvoir absorbeur de pollution, ainsi, éviter de stationner à ces endroits-là serait très apprécier pour votre santé.

Peut-on en consommer malgré l’allergie ?

Sachez que si vous souffrez d’allergie au pollen de tilleul, il ne vous a pas du tout interdis de consommer ces produits tiers tels que les feuilles, l’aubier ou encore des tisanes à base de ces mêmes fleurs séchées qui vous font tant de mal en mai !

A quel moment de l’année apparaissent ces allergies

Comme les allergies dues au pollen sont principalement la suite à une exposition au pollen, il est donc évident que les allergies soient plus présentes en période de pollinisation qui commence à partir du mois de Mai (parfois avril).

C’est donc depuis le début du printemps jusqu’en été que les allergies font rages.

C’est quoi l’allergie croisée au tilleul

Une allergie croisée se dit d’une allergie qui prend en compte divers facteurs, dans le cas d’une allergie croisée au tilleul, on parle alors de symptômes dus à l’exposition au pollen du tilleul, mais aussi à d’autres types de pollens floraux ou venus d’autres arbres tels que le Platane ou le genévrier. 

Allergies au tilleul (aubier et feuilles)

IV- Comment consommer les composants du tilleul 

Afin de profiter de toutes les bonnes choses présentes dans l’arbre du tilleul, vous pouvez en consommer :

– En tisanes, décoction, macération : Que cela soit les feuilles, les fleurs ou l’aubier, il sera facile d’en trouver où même de les cueillir vous-même.

– En compléments alimentaires : Toujours en respectant les doses prescrites sur le flacon, et suivez les conseils de votre pharmacien ou phytothérapeute.

Liens utiles:

Basswoods and lindens have significant allergenic potential

Allergen of the Month—Little-leaf linden

Allergy to linden pollen (Tilia cordata)