Peut-on utiliser l’huile de coco pour soulager l’eczéma de bébé ?

Peut-on utiliser l’huile de coco pour soulager l’eczéma de bébé

Peut-on utiliser l’huile de coco pour soulager l’eczéma de bébé ? Comment agit-elle ? Est-elle aussi efficace pour l’érythème fessier ? Peut-on donner l’huile de coco dans l’alimentation de bébé ? Et enfin peut-on l’utiliser pour les cheveux de bébé ?

I- Bref rappel sur l’eczéma de bébé

D’entame, il faut dire que l’eczéma de bébé est une maladie bénigne mais ennuyeuse, car elle récidive souvent par des poussées.

En général, cette maladie étant d’origine génétique, se développe sur un terrain familial prédisposé.

De ce fait, un enfant dont l’un des parents est allergique aura 50% de risque d’avoir un eczéma du nourrisson.

Notons que le risque sera encore plus fort si les deux parents sont allergiques. Cependant, la bonne nouvelle pour cet eczéma de bébé : c’est qu’il disparaît dans 80% des cas entre 4 et 6 ans.

La dermatite atopique est la forme la plus courante d’eczéma de bébé.

Il faut tout de même relever que ce type d’eczéma n’est pas causé en soi par des réactions allergiques, mais plutôt par une hyperactivité et une grande sensibilité de la peau.

II- Peut-on utiliser l’huile de coco pour soulager l’eczéma de bébé ?

1. Comment agit l’huile de coco sur la peau de bébé

L’eczéma de bébé est reconnu comme une maladie qui réduit la capacité de la peau de bébé à rester hydratée.

L’application de l’huile de noix de coco vierge sur la peau pendant 8 semaines améliore l’hydratation de peau chez les enfants atteints d’eczéma. C’est ce que les résultats d’un essai clinique à double insu randomisé ont indiqué.

En 2018, une autre étude scientifique menée a démontré que l’huile de coco aurait également des propriétés anti-inflammatoires et aiderait à protéger la peau de bébé.

 Pareillement, une étude scientifique réalisée en 2013 suggère que les antioxydants contenus dans l’huile de coco contribuent à traiter les affections cutanées.

Aussi, les auteurs d’une revue scientifique ont observé que l’huile peut effectivement réduire la présence de bactéries, de virus et de champignons.

Cela reste crucial étant donné que les bébés atteints de cette affection peuvent être vulnérables aux infections cutanées.

De plus, l’huile de coco est un ingrédient naturel très polyvalent. En effet, c’est une huile que l’on retrouve non seulement dans les crèmes de change, dans les soins solaires pour bébé, mais aussi dans maints autres produits de soins personnels. L’huile de coco est légère et facilement absorbée.

Ainsi, elle agit de façon rapide en renforçant la couche externe de la peau de bébé.

C’est également une huile qui peut être utilisée quotidiennement pour hydrater la peau et la chevelure des bébés car ayant une teneur élevée en vitamine E et en acide laurique.

De même, elle a des propriétés antibactériennes et antifongiques naturelles pour apaiser et soulager les éruptions cutanées.

Ses propriétés anti-inflammatoires peuvent quant à elles aider à minimiser les imperfections de la peau, l’acné de bébé, les poussées d’eczéma et la peau sèche.

2. Comment utiliser l’huile de coco pour l’eczéma de bébé

L’huile de coco étant anti-inflammatoire peut aider à soulager l’eczéma de bébé. Pour obtenir d’excellents résultats sur les bébés, il vous faut bien utiliser une huile vierge, biologique et pressée à froid.

Il vous est conseillé de l’appliquer uniformément sur les plaques d’eczéma et laissez agir 10 à 15 minutes avant de rincer avec de l’eau claire et un coton.

Cependant, avant d’appliquer l’huile de coco sur le nourrisson ou les enfants, nous vous recommandons de demander l’avis de votre médecin. Bien entendu, si l’enfant est allergique aux noix de coco, ne l’exposez pas à l’huile.

Veillez à ne pas l’appliquer près de leurs yeux si vous utilisez l’huile sur la peau d’un nourrisson ou d’un bambin.

Il vous faut porter une attention particulière aux zones sujettes aux poussées, y compris les coudes et les genoux.

Chez les bébés, le meilleur moment pour appliquer l’huile de coco pour l’eczéma est après un bain ou une douche. Vous pouvez également ajouter directement quelques gouttes d’huile de coco dans le bain du bébé.

III- Huile de coco pour l’érythème fessier ?

À cause de leurs urines fréquentes qui apparaissent dans l’aine, la plupart des bébés souffrent d’érythème fessier.

L’huile de coco possédant des propriétés hydratantes et antifongiques aide à prévenir l’apparition et la propagation de l’érythème fessier.

Cette huile agit en effet comme une barrière entre la couche souillée et la peau affectée.

De même, l’huile de coco peut se révéler être un remède efficace contre le Candida Albicans. C’est une sorte de champignon qui cause des infections fongiques.

IV- Huile de coco pour dents de bébé ?

Les premières dentitions d’un bébé ne sont pas toujours une partie de plaisir. En ce sens que l’apparition des premières dents est une étape très douloureuse pour le bébé.

Fort heureusement, l’huile de coco est un excellent composant pour apaiser l’inflammation causée par cette poussée dentaire.

Il vous suffit tout simplement d’appliquer une petite quantité d’huile de coco sur vos doigts bien propres et, masser légèrement et très doucement les gencives de votre bébé. Cette action permet de soulager la douleur qu’il ressent.

Un autre avantage de cette huile est son effet antibactérien. En effet, grâce à cette huile, le risque de caries et d’inflammation des gencives peut être réduit.

V- Huile de coco dans l’alimentation de bébé

De façon naturelle, l’acide laurique contenu dans l’huile de coco joue un rôle considérable dans la production de lait maternel.

Concrètement, l’huile de noix de coco biologique vierge peut être consommée en tant qu’aliment pour le bébé, mais également sans danger pour la mère, et ce, même pendant la grossesse, si elle n’est pas allergique bien sûr.

Ainsi, l’huile de coco a des conséquences positives de l’intérieur. C’est en effet une huile riche en vitamines et en nutriments essentiels autant pour la femme enceinte que pour le bébé.

VI- Huile de coco pour cheveux de bébé

L’huile de coco est très riche d’un certain acide gras (AGMC). C’est un type d’acide gras qui possède des propriétés antibactériennes et antimicrobiennes qui non seulement nourrissent le cuir chevelu, mais aussi aident à éliminer l’accumulation de sébum dans les follicules pileux.

C’est également une huile qui aide à prévenir la perte et la casse des cheveux. Elle est reconnue comme un remède très efficace pour le cuir chevelu sec de bébé.

Il faut également relever qu’elle aide à régénérer la peau et favorise la repousse des cheveux dès qu’elle est massée avant le bain.