Aller au contenu

Bienfaits de la bromélaïne pour les kystes et les fibromes

Bienfaits de la bromélaïne pour les kystes et les fibromes

Les Bienfaits de la bromélaïne pour les kystes et les fibromes sont très significatifs et peuvent parfois les faire disparaitre complétement.

C’est vrai qu’il n’y a pas assez d’études pour confirmer ce fait, mais des dizaines de témoignages en font un ingrédient naturel qu’il ne faut pas négliger dans ce genre de problème de santé.

En plus d’être presque sans effets secondaires (sauf pour les allergiques à l’ananas), cette enzyme est très bénéfique pour la santé générale de l’organisme.

L’essayer qu’on a un kyste ou un fibrome ne nous fait prendre que le grand risque de ne pas marcher pour nous. Ce qui n’est pas grave en soi !

I- Bref rappel sur la bromélaïne

En général, c’est dans la tige, les racines de l’ananas et en moindre quantité dans la chair de l’ananas frais que se retrouve la bromélaïne ou broméline.

Cette dernière est un complexe enzymatique et tire son nom de broméliacée, famille de plantes à laquelle appartient l’ananas.

C’est avec l’introduction en Asie Pacifique des pans d’ananas au XVI è siècle que l’histoire de la bromélaïne débute. Ces derniers y deviennent rapidement la première culture commerciale.

Relevons qu’à ce moment l’enzyme n’était pas encore identifiée. Cependant, l’ananas était déjà utilisé par les populations autochtones pour ses propriétés cicatrisantes, anti-inflammatoires et digestives.

À titre illustratif, les peuples d’Amérique Centrale, en appliquant des compresses de chair fraîche, calmaient l’inflammation de blessures et soulageaient les brûlures d’estomac en buvant son jus frais.

La bromélaïne est identifiée chimiquement à la fin du XIXe siècle. Toutefois, elle ne sera utilisée en médecine occidentale qu’à partir de la fin des années 50.

En effet, c’est précisément en 1957, que Ralph Heinicke, docteur en biochimie au Pineapple Research Institute d’Hawaï, découvre à quel point les tiges d’Ananas, jusque-là considérées comme des déchets alimentaires, sont riches en bromeline.

II- Bienfaits de la bromélaïne pour les kystes (fibromes, tumeurs…)

La bromélaïne, dans le prolongement de son action sur les œdèmes, serait efficace pour améliorer les kystes liquides, notamment les kystes fonctionnels des ovaires.

Notons que plusieurs autres témoignages de patients confirment son usage pour d’autres kystes liquides : seins et glande de bartholin.

La bromélaïne est une enzyme qui améliore également le syndrome polykystique des ovaires, bien que ce ne soit pas un kyste à proprement parler.

Précisons que ces affirmations ne sont pas étayées par des études scientifiques, mais plutôt par les résultats obtenus par de nombreuses femmes.

Cependant, les résultats sur les fibromes ne sont pas suffisamment probants ou réguliers. Il en va de même pour les kystes de la peau ou des poignets.

# Comment prendre de la bromélaïne ?

Il est préférable de commencer votre cure de supplémentation par de petites doses si vous n’avez jamais consommé de la bromélaïne.

Par la suite, vous pouvez les augmenter petit à petit afin de vérifier votre tolérance à ce principe actif.

Optez pour un complément alimentaire en gélules gastro-résistantes qui permettra aux enzymes d’arriver intactes dans l’intestin si vous voulez profiter au mieux de l’efficacité de ce complexe enzymatique.

De façon générale, la bromélaïne se prend entre les repas avec un grand verre d’eau, sauf en cas de troubles digestifs.

Pour soulager efficacement ces derniers et éviter au maximum les effets secondaires, avalez les gélules ou les comprimés de bromélaïne au cours des repas.

# Posologie et dosage

Pour une bromélaïne dosée à 5000 GDU/g, la dose souvent prescrite pour prévenir ou guérir les kystes est de 500 mg, 2 fois par jour.

A noter qu’il faut prendre le double de ce dosage pour un produit dosé à seulement 2500 GDU/g.

III- Autres bienfaits de la bromélaïne pour l’organisme

1- Antiinflammatoire

La bromélaïne a une propriété anti-inflammatoire notable. Concrètement, elle fait partie des nutriments piliers pour réduire les douleurs inflammatoires des articulations.

Pour être plus précis, elle réduit de plus de 50 % les douleurs, qu’elles soient aiguës ou chroniques. L’étude scientifique qui a évalué cet impact a utilisé 1300 mg de bromélaïne à jeun 2 à 3 fois par jour.

De ce fait, le bromélaïne peut être utile pour diminuer la douleur et l’inflammation de nombreuses pathologies articulaires, c’est un anti-inflammatoire reconnu : arthrite, polyarthrite, entorses, algoneurodystrophie, etc.

De même, le bromélaïne montre un intérêt pour les douleurs musculaires et tendineuses. En effet, elle améliore la mobilité lors de tendinites.

2- La Thyroïde

La thyroïde est une petite glande en forme de papillon située à la base du cou. Les hormones qu’elle produit participent à la régulation de nombreuses activités du corps : rythme cardiaque, digestion, humeur, sommeil, libido…

La consommation de la bromélaïne vous permet de bénéficier pleinement des hormones que produisent la thyroïde.

3- Le Cancer

Quand bien même présentement les études ne sont pas assez précises et nombreuses à ce sujet, quelques-unes pourraient tout de même prouver que la bromélaïne servirait d’aide thérapeutique importante contre le cancer.

 Concrètement, elle intervient comme moyen préventif des différents cancers. De même, elle exerce une activité antitumorale. Également, il a été démontré des effets antiprolifératifs dans les cellules à caractère cancérigène colorectal.

De ce fait, la bromélaïne s’est montrée capable dans ces études de diminuer les tumeurs sur différents cancers : sein, poumons, prostate, côlon, etc.

Mise à part ces carcinomes, elle s’avère également bénéfique lors de lymphomes : en effet, puisqu’elle a des actions immunitaires et anti-œdémateuses.

Pour freiner la croissance des cancers, les thérapeutes la recommandent systématiquement. De même, ces propriétés remarquables incitent les professionnels de santé à prescrire de la bromélaïne après les chimiothérapies, pour prévenir les rechutes ou continuer à circonscrire la tumeur.

4- Renforce le système immunitaire

L’immunité globale de l’organisme est renforcée par la bromélaïne. Son efficacité a été démontrée sur des personnes en immunodéficience.

Également, des femmes ayant le système immunitaire fragilisé par un cancer du sein ont vu leur état s’améliorer après la prise de la bromélaïne.

5- Problèmes respiratoires

En cas de rhinite ou d’asthme, la bromélaïne possède aussi un pouvoir mucolytique qui permet de faciliter l’évacuation du mucus des voies respiratoires (nez et bronches).

Elle offre également des propriétés cicatrisantes qui concourent à soulager les symptômes cutanés et contribuent à accélérer leur guérison.

6- Anti-œdémateuse

La bromélaïne est reconnue comme une substance précieuse qui aide à résorber efficacement les œdèmes, notamment ceux qui sont inflammatoires.

En effet, elle intervient sur tous les gonflements lymphatiques ou articulaires. Également, elle facilite la résorption des bleus et des hématomes.

Ainsi, elle a été utilisée avec succès après les interventions chirurgicales. Concrètement, elle réduit les gonflements, les inflammations, les bleus et la douleur et accélère de fait la cicatrisation.

Ces résultats ont été observés dans différentes études : récupération après épisiotomie, chirurgie dentaire ou oculaire ou en chirurgie plastique.

7- Prévient la coagulation

Reconnue pour son action anticoagulante, la bromélaïne inhibe l’agrégation plaquettaire, prévenant ainsi la formation de caillots sanguins, et à fortiori la diminution du risque de crises cardiaques.