Peut-on manger des Pignons de pin durant un régime alimentaire 

Peut-on manger des Pignons de pin durant un régime alimentaire

Peut-on manger des Pignons de pin durant un régime alimentaire ? Combien de calories ? Quelles valeurs nutritionnelles ? Comment les consommer durant un régime ? Quel dosage ? Quel lien avec le diabète ? Et le cholestérol ?

I. Valeurs nutritionnelles et calories 

Pour 100 g de pignons de pin, les valeurs nutritionnelles et caloriques sont :

Pour les nutriments :

  • Protéines 13,7 g
  • Glucides 6,31 g
  • Fibres alimentaires 10 g
  • Amidon 1,1 g
  • Sucre 5,21 g
  • Eau 2,45 g
  • Lipides 65 g
  • Acides gras saturés 5,53 g
  • Acides gras monoinsaturés 19,9 g
  • Cholestérol 0

Pour les vitamines :

  • Vitamine C ˂ 0,5 mg
  • Vitamine E (tocophérol) 8,47 mg
  • Vitamine K1 53,9 µg
  • Vitamine B1 0,57 mg
  • Vitamine B2 0,11 mg
  • Vitamine B3 0,39 mg
  • Vitamine B5 0,26 mg
  • Vitamine B6 0,14 mg
  • Vitamine B9 80,2 µg

Pour les minéraux :

  • Magnésium 227 mg
  • Phosphore 527 mg
  • Potassium 662 mg
  • Fer 4,6 mg
  • Calcium 6,2 mg
  • Chlorure 61 mg
  • Cuivre 1,2 mg
  • Zinc 5,6 mg
  • Sodium 9 mg
  • Sel (chlorure de sodium) 0,023 mg
  • Sélénium ˂ 5µg

Calories : 670

II.  Est-ce que les pignons de pin font grossir ?

Les pignons de pin sont des graines très nourrissantes, car riches en protéines et d’autres nutriments. Leur apport en protéines végétales est une bonne source de protéines pour les végétariens notamment.

Mais il est important de faire attention à leur consommation, car ils sont très caloriques. C’est en petites portions qu’il faut en manger.

Les pignons de pin, s’ils sont consommés à l’excès, peuvent en effet faire grossir. Il ne faut pas oublier que ces graines sont des oléagineux, par conséquent riches en lipides.

III. Peut-on manger des Pignons de pin durant un régime alimentaire 

1. Bons ou mauvais pour la ligne?

Bien que le pignon de pin soit plutôt calorique, une fois consommé, il libère dans le corps une substance nommée cholécystokinine.

Cet élément est une hormone gastro-intestinale, qui régule l’appétit. C’est grâce à la cholécystokinine que le pignon de pin peut être utile pour un régime alimentaire.

Une étude a d’ailleurs été menée à ce sujet, avec un nombre de 18 femmes obèses ayant pris un supplément d’huile de pin. Un autre groupe consommait un placebo à base d’huile d’olive.

Au terme de l’expérience, il a été prouvé que le groupe de 18 femmes avait développé un taux élevé d’hormones associées à la satiété. Les femmes de ce groupe affirmaient d’ailleurs avoir moins d’appétit en général.

En réduisant la sensation de faim et en donnant une impression de satiété, le pignon de pin est un plus dans le cadre d’un régime alimentaire.

Il faut néanmoins faire preuve de prudence avec ces graines. Le paradoxe avec le pignon de pin est qu’il est aussi très calorique. La consommation des graines de pin doit donc être parcimonieuse.

2. Comment les consommer pour un régime alimentaire 

Puisque la consommation des pignons de pin se doit d’être limitée, il vaut mieux en consommer une poignée en passant. Peut-être une fois avant chacun de vos repas. Une demi-heure avant serait peut-être l’idéal ?!

Il peut être judicieux de manger par exemple 20 g de pignons de pin trois fois par jour.

Vous pouvez par exemple saupoudrer de ces graines au-dessus de vos salades. Les pignons de pin agrémentent très bien la salade landaise, la salade aux endives et aux pommes ou la salade italienne.

IV.  Comment manger les pignons de pin alors ?

Les pignons de pin se mangent de différentes manières, ce qui les rend capables de s’intégrer à divers plats.

L’une des façons de consommer les pignons de pin est de les faire cuire. Une légère cuisson permet de faire ressortir le meilleur de ces graines.

Dans une poêle, faites-les revenir en les remuant doucement pendant quelques minutes. Arrêtez lorsqu’ils commencent à se colorer légèrement.

Mais même crues, les graines de pin sont excellentes. Elles font de très bons apéritifs.

Pour ce qui est des plats, les pignons de pin sont utilisés dans la préparation du couscous, auquel elles apportent de la saveur.

Avec les pignons rôtis, il vous est aussi possible de préparer une tourte. Une fois votre pâte brisée étalée et posée dans une assiette à tourte, mettez-y les divers ingrédients. Pensez à rajouter des pignons de pin rôtis.

Ces graines vont aussi très bien avec une recette de poisson en croûte. Pour cela, les pignons doivent passer au robot avec du basilic, de l’huile d’olive, du parmesan et de l’ail. Avec cette préparation, tartinez un des côtés de votre poisson et pendant quelques minutes, faites-le cuire dans la poêle. Terminez votre cuisson au four.

Les pignons de pin s’assortissent à merveille avec du riz pilaf. Avec des pâtes aussi, et peut agrémenter la farce des pommes, en plus du miel.

V. Pignons de pin et diabète 

Parmi les nombreux bienfaits que la consommation des pignons de pin peut apporter au corps, il y a son action sur le diabète.

Des études ont depuis longtemps démontré l’importance des noix dans la santé des diabétiques. Il apparait qu’en consommer avec une certaine régularité permet, en cas de diabète de type 2, de diminuer les risques cardiovasculaires.

Si le pignon de pin a cet effet sur le diabète, c’est en grande partie à cause des minéraux qu’il possède. Le pignon de pin a dans sa composition du calcium, du potassium et du magnésium.

Avec en plus ces acides gras insaturés, la consommation de pignons de pin aide les aliments à être plus aisément métabolisés.

Il faut néanmoins noter que les bienfaits des pignons de pin sur la santé des diabétiques ne font pas l’unanimité.

VI. Pignons de pin et cholestérol 

Les noix de pin ont aussi la réputation de nettoyer les artères et de faire baisser le taux de cholestérol.

Ces graines sont riches d’un acide gras monoinsaturé, à savoir un acide oléique. Cet acide est utile pour faire baisser le niveau des LDL, qui est le mauvais cholestérol.

Il est important de savoir que le cholestérol n’est pas automatiquement un danger pour l’organisme. Le cholestérol qui bouche les artères et accroit les risques cardiovasculaires est le LDL. Tandis que les HDL et les triglycérides sont le « bon » cholestérol, qui apporte beaucoup au corps humain.

Aussi, l’action des pignons de pin est-elle importante pour lutter contre le cholestérol. Car, non seulement ces graines font baisser le taux des LDL, mais en plus elles n’affectent en rien les HDL et les triglycérides.