Peut-on être allergique à la spiruline ?

Peut-on être allergique à la spiruline

Peut-on être allergique à la spiruline ? Quels est les symptômes d’une telle allergie ? Est-elle rare ou courante ? Comment y remédier ? Est-ce que la spiruline empêche de dormir ? Ou c’est le contraire ? Et enfin quels sont les autres effets secondaires de cette algue verte ?

I- Peut-on être allergique à la spiruline 

La spiruline est un super aliment. Elle est utilisée en complément alimentaire par les végétariens ainsi que dans les zones de malnutrition.

Nombreux sont ceux qui l’ajoutent à leurs plats cuisinés, ou qui s’en font des boissons énergisantes.

En dépit de tout cela, la consommation de la spiruline peut aussi avoir de sérieux effets secondaires.

L’Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire), avait révélé un cas unique d’allergie après une prise de spiruline. L’individu avait développé un angioœdème facial allergique.

Il y a aussi de nombreux cas de troubles digestifs liés à la prise de spiruline.

Alors, même si la chose est plutôt rare ; il n’est pas impossible de faire une réaction allergique à la spiruline.

II. Symptômes d’une allergie à la spiruline 

Il n’y a en réalité qu’un seul cas probant d’allergie à la spiruline. Mais plusieurs individus peuvent avoir des réactions négatives à la prise de cette cyanobactérie.

· Manifestations cutanées :

La prise de spiruline peut provoquer chez certaines personnes l’apparition d’érythèmes. Il est important de noter que la majorité du temps, il s’agit d’une réaction temporaire. Elle ne dure que le temps que l’organisme s’adapte à la spiruline.

· Maux de tête et fièvre :

C’est l’un des effets secondairesles plus souvent signalés après une consommation de spiruline. Ce malaise est, lui aussi, souvent passager. La prise de spiruline permet de nettoyer l’organisme. Aussi, n’est-il pas habituel que les toxines libérées aient provoquent ce genre de manifestations.

· Troubles intestinaux :

Les troubles intestinaux sont les effets indésirables les plus souvent rapportés par les consommateurs de spiruline. Sont ainsi signalés des ballonnements, des crampes d’estomac, des nausées, voire même des vomissements.

Cela peut être dû à une surconsommation de spiruline, associée au nettoyage intestinal que celle-ci provoque.

Des doses moins grandes sont habituellement suffisantes pour voir disparaitre ce problème. Ne vous alarmez pas non plus si vos selles prennent une couleur verte.

· Douleurs musculaires :

Il n’est pas rare de développer des douleurs musculaires après une prise de spiruline. Alors même que celle-ci est supposée les freiner après l’effort physique.

L’acide urique, qui se forme lorsqu’il y a surconsommation et dégradation de protéines et d’acides gras ; en est à l’origine. La solution est de boire beaucoup d’eau et de limiter l’apport en protéines. Cela permet la métabolisation des protéines.

III. Pourquoi utiliser une spiruline bio 

La spiruline bio est celle qui a été cultivée de manière naturelle. Aucun produit n’a été utilisé pour accélérer sa croissance, et son séchage s’est fait au soleil.

La spiruline bio a l’avantage de la qualité. Le séchage au soleilenrichit la spiruline en vitamines et nutriments, grâce notamment à la photosynthèse.

C’est donc une spiruline meilleure pour la santé.

IV. Est-ce que la spiruline empêche de dormir 

Les bienfaits de la spiruline sont connus. Dans le corps humain, la consommation de spiruline améliore les défenses naturelles et oxygène les muscles. Tout cela permet un regain d’énergie.

Peut-être est-ce pour cela que certains ont peur de prendre de la spiruline la nuit, et d’avoir des insomnies.

Mais la spiruline n’empêche pas de dormir. Elle ne contient pas d’excitants de type caféine ou théine. Ce serait même tout le contraire.

La prise de spiruline améliore la qualité du sommeil, parce qu’elle secrète de la mélatonine. N’hésitez donc pas à prendre un peu se spiruline avant de vous mettre au lit. Vous ne dormirez que mieux.

V. Est-ce que la spiruline peut donner des gaz

Parmi les effets indésirables de la spiruline, il y a les ballonnements et les gaz. La spiruline, en nettoyant l’organisme, libère les toxines qui doivent être évacuées.

Ce processus n’a rien d’agréable pour le corps humain. Vous pouvez connaitre divers désagréments, parmi lesquels des gaz.

Bien que cela soit désagréable, il est aisé de remédier à ce symptôme.

Pour cela, il faut consommer de la spiruline de manière progressive, pour bien habituer l’organisme. Les effets sur le corps seront moins violents.

VI. Pourquoi la spiruline est déconseillée aux fumeurs 

Les composantes de la spiruline sont aussi des risques pour certaines catégories de personnes. Des expériences menées à l’INSERM en 2009 sur plus de 70 000 femmes ont montré l’impact du bêta-carotène sur la santé des fumeuses et ex-fumeuses.

Cet élément, qu’on retrouve dans la spiruline, serait capable d’accroitre les risques de cancer du poumon chez les fumeurs. Les chiffres évoquent 81,1 cas de cancers sur 10 000 fumeuses et anciennes fumeuses.

Il est donc déconseillé aux fumeurs de consommer de la spiruline, qui en a énormément. Il est préférable pour les fumeurs de se limiter leur apport en bêta-carotène dans les fruits et les légumes.

VII. Autres dangers de la spiruline 

La spiruline est fortement prohibée dans trois cas :

· Insuffisance rénale :

En aidant au nettoyage de l’organisme, la spiruline accroit le taux de toxines dans le sang. Avec une insuffisance rénale, les reins déjà mal en point se retrouvent encore plus sollicités dans l’élimination des déchets. Cela ne peut qu’aggraver le mal.

· Hémochromatose :

Cette pathologie rare provoque un excès de fer dans le sang. La consommation de spiruline, riche en fer, mènera à une intoxication de fer.

· Phénylcétonurie :

Cette maladie cause une accumulation de phénylalanine dans le sang. Cet élément est très présent dans la spiruline. En prendre dans ce cas comporte un réel danger.