Peut-on consommer de la spiruline pendant la grossesse ?

Peut-on consommer de la spiruline pendant la grossesse ? Quel est le bon dosage pour les femmes enceintes ? Quels en sont les bienfaits ? Est-ce que la spiruline aide les femmes à tomber enceintes ? Qu’en est-il de la spiruline durant l’allaitement ? Et enfin quels sont les éventuels effets secondaires et contre-indications ?

I-Peut-on consommer de la spiruline pendant la grossesse 

De nombreuses sources déconseillent la consommation de la spiruline pendant la grossesse. Mais cela est plus dû à un excès de prudence qu’à de réelles informations.

La spiruline est excellente pour les femmes enceintes.

Pendant cette période particulière, les femmes peuvent souffrir de nombreuses carences. En plus de cela, elles connaissent aussi des baisses de tonus et de la fatigue.

La prise de spiruline apporte minéraux, vitamines et protéines à l’organisme de la femme enceinte. Ce produit naturel, qui est très bien toléré par l’organisme humain, saura aider la future mère à mieux gérer ses difficultés physiques.

La spiruline aide à lutter contre diverses carences, aussi bien en fer qu’en protéines, et renforce le système immunitaire.

 

II. Dosage de la spiruline pendant la grossesse 

Les femmes enceintes peuvent consommer de la spiruline, selon un dosage de 2 à 3 grammes par jour.

Il ne faut pas oublier que cette micro-algue a de grandes capacités détoxyfiantes. Aussi, si vous voulez la consommer commencer progressivement, peut-être même avec 1 gramme.

Mais avant tout, parlez-en avec un professionnel de la santé, ou même votre médecin traitant.

III. Bienfaits de la spiruline durant la grossesse 

Les bienfaits de la spiruline au cours de la grossesse sont multiples.

Les femmes enceintes ont un organisme qui est particulièrement sollicité. Celui-ci doit apporter nutriments, vitamines et minéraux au fœtus en développement.

La consommation de la spiruline au cours de la grossesse a de nombreux avantages. Tout d’abord, pendant les premiers mois (le premier trimestre), la prise de spiruline aide la femme enceinte à mieux stocker les nutriments.

Il faut savoir que pendant cette phase, le corps de la future mère fait des réserves. Tout ce dont il aura besoin pour le bon déroulement de la grossesse est engrangé : fer, calcium, protéines, et autres.

À ce niveau, la prise de spiruline améliore les capacités de stockage du corps.

Et le reste de la grossesse ?

Pendant le reste de la grossesse, à savoir les 6 autres mois, c’est dans ses réserves que le corps puisera. Ses réserves serviront au bon développement du fœtus, et à la santé de la future mère.

Durant cette période, consommer de la spiruline améliorera les apports nutritionnels, ce qui facilitera la grossesse.

La richesse de la spiruline apporte énormément à la femme enceinte.

Pendant la grossesse, le corps féminin est sous une énorme pression. De plus, il est fragilisé, et il n’est pas rare que la femme enceinte développe diverses carences.

La spiruline, c’est d’abord une micro-algue extrêmement riche en fer. La carence en fer est l’une des premières et plus importantes carences de la femme enceinte. Un manque en fer peut même provoquer un accouchement prématuré. La prise de spiruline apporte du fer à l’organisme pour lutter contre cette dernière.

Les Omégas 3, présents dans la spiruline, sont aussi des éléments dont manquent les femmes enceintes. Ils sont pourtant essentiels au bon développement cérébral du bébé. La spiruline est riche en lipides, notamment en omégas 3. Elle aidera les réserves de la femme enceinte à se maintenir.

La spiruline possède une variété de vitamines B. Une carence en vitamines B chez la mère (et donc chez le fœtus), peut causer un retard de croissance. Ces vitamines sont surtout présentes dans les produits d’origine animale, comme le poisson ou les viandes rouges. Pour les femmes enceintes à l’alimentation végétarienne, la spiruline offre donc une excellente alternative pour pallier cette carence.

Et encore…

Une alternative encore plus intéressante si on tient compte de la richesse en protéines végétales de la spiruline.

Le système immunitaire de la femme enceinte est nettement fragilisé par sa situation. Le corps étant sollicité, la future mère est plus sensible à certaines pathologies qu’à l’habitude.

La provitamine A, joue un rôle essentiel dans le maintien d’un système immunitaire sain. Il y en a dans la spiruline. La consommation de cette dernière améliorera donc d’emblée le système immunitaire de la femme, pour la mettre à l’abri des maladies.

Une cure de spiruline permettra aussi d’éliminer les toxines dans l’organisme de la femme enceinte. Toutes ces actions de la spiruline conduisent naturellement à un meilleur état de santé.

Du coup, la femme enceinte ressentira moins la fatigue si souvent liée à la grossesse. Sa santé générale sera meilleure.

IV. Spiruline pour tomber enceinte 

Certaines carences sont des freins à l’apparition d’un bébé. Une carence en fer chez les femmes, peut causer des troubles dans le cycle menstruel. Ceux-ci peuvent être un obstacle à une grossesse.

De même, une carence en vitamine E peut avoir des conséquences néfastes sur la fertilité.

La spiruline, étant une véritable mine de fer et de vitamines, elle est donc une alliée pour tous les couples désireux d’avoir des enfants.

Débarrassé de ces carences, le couple voit ses chances de procréer augmenter. 

V. La Spiruline durant l’allaitement 

L’allaitement est un choix que font de nombreuses femmes. Si vous décidez d’allaiter au sein votre enfant, la prise de spiruline peut vous être très utile.

Il faut savoir que cette micro-algue a des fonctions galactogènes, ce qui signifie qu’elle est en mesure d’agir sur la production de lait. La spiruline peut se consommer avec d’autres compléments alimentaires dotés de mêmes propriétés : le fenugrec ou encore le maca.

La spiruline améliore ainsi non seulement la qualité, mais aussi la quantité de lait produite par l’organisme de la mère.

Dans cette optique, il est préférable, pour une meilleure action, de commencer à consommer de la spiruline à partir du 6e mois. Cela donnera le temps à cette dernière d’agir sur l’organisme de la femme.

De plus, la spiruline est très efficace pour renforcer les défenses immunitaires et donner de la force.

La femme allaitante est souvent très fatiguée, du fait des réserves qu’elle puise dans son organisme pour nourrir son bébé.

 

VI. Effets secondaires et contre-indications 

Il n’y a pas d’effets secondaires ou de contre-indications particulières à la consommation de la spiruline.

Néanmoins, avant d’en prendre, il est important pour la femme enceinte de consulter un professionnel.

Il est contre-indiqué de prendre de la spiruline si vous souffrez d’hyperparathyroïdie, de la phénylcétonurie ou de l’hémochromatose.

En dehors de ces dernières, la consommation saine et responsable de la spiruline n’apporte que bienfaits à la future mère.

La principale recommandation est de s’assurer de la qualité de la spiruline achetée. Celle-ci doit avoir été cultivée dans les meilleures conditions ; à savoir un lieu sain et suivant un processus naturel.