L’ananas a-t-il des vertus pour la femme enceinte ?

L’ananas a-t-il des vertus pour la femme enceinte

L’ananas a-t-il des vertus pour la femme enceinte ? Une question très pertinente et controversée pour une réponse en toute prudence pour cause de manque d’évidences scientifique quant à l’éventuelle dangerosité de l’ananas durant la grossesse ! Suivez-nous, on va essayer de voir ensemble les avis des deux camps qui se déchirent sur l’attitude à prendre concernant cette problématique de « to be or not to be ananas ».

I- Est-ce que l’ananas est dangereux pour la femme enceinte ?

D’aucuns soutiennent que si l’ananas est consommé dans les trois premiers mois de la grossesse, il peut provoquer une fausse-couche.

Cela peut être évidemment causé par la bromélaïne qui est une substance retrouvée dans l’ananas.

Il faut relever qu’il n’existe pas suffisamment d’études scientifiques à ce sujet. Les études ont été en général réalisées chez les animaux et aucune n’a étudié le lien entre la bromélaïne et la grossesse.

D’autres soutiennent que la femme enceinte peut consommer de l’ananas après le premier trimestre de grossesse. Cependant, elle doit au préalable consulter un médecin. L’ananas a-t-il des vertus pour la femme enceinte ?

II- L’ananas a-t-il des vertus pour la femme enceinte ?

1- Les vertus de l’ananas pendant la grossesse (Oui ou Non) ?

Comme nous l’avons dit plus haut, selon certaines personnes, la consommation de l’ananas est dangereuse pour une femme enceinte. Ceci d’après eux, est à cause de la broméline qu’il renferme.

Cette dernière est en mesure de causer un ramollissement du col de l’utérus entraînant par la suite une fausse-couche ou un accouchement précoce.

C’est tout le contraire pour d’autres personnes qui soutiennent que l’ananas a des vertus. Étant donné que nous ne pouvons pas vous donner une réponse tranchée, nous vous conseillons néanmoins d’avoir l’avis d’un médecin avant d’en consommer.

Pour eux, l’ananas est un fruit riche en eau, fibres, minéraux et vitamines. L’ananas, il faut le dire, renferme les vitamines B1 et B6 qui participent, comme toutes les vitamines B, à la construire du système nerveux et au maintien de la circulation sanguine.

Également, durant la toxicose, les femmes enceintes veulent la plupart du temps quelque chose d’inhabituel.

Un morceau d’ananas mûr leur sera d’une grande utilité, toujours selon ceux pour qui la consommation l’ananas pendant la grossesse est une bonne chose à conseiller.

Il faut ajouter que l’ananas a une forte teneur en calories. Cent grammes de fruits renferment en effet 48 calories.

Il ne faut pas cependant avoir peur de cette grande teneur en calories. En ce sens que cent grammes d’ananas peuvent grandement aider une femme enceinte à surmonter les vomissements qui approchent. De même, l’envie d’exotisme s’atténuera pendant un temps.

De plus, la consommation de l’ananas peut permettre de soulager les douleurs musculaires et articulaires qui surviennent en général durant la grossesse. Il aide à s’en débarrasser des brûlures d’estomac qui surviennent souvent pendant la grossesse.

Aussi faut-il dire que l’ananas participe à normaliser la pression artérielle qui augmente chez certaines femmes pendant la grossesse. Concrètement, il a la capacité de nettoyer les parois des vaisseaux sanguins.

Toutefois, spécialement au troisième trimestre, l’ananas ne doit pas être surutilisé par les femmes enceintes.

En conclusion, je dirais que personnellement je ne conseillerai pas à une femme enceinte de prendre d’une manière régulière l’ananas sous ses diverses formes sans l’avis de son médecin. Toutefois une petite tranche de temps en temps ne fera surement pas de mal, malgré qu’il n’y a aucune preuve scientifique que l’ananas peut causer des troubles pour la femme enceinte.

2- Comment consommer l’ananas ?

Seul l’ananas frais a des avantages incontestables pour les femmes enceintes. Celui en conserve est complètement dépourvu de toutes vitamines et de tous minéraux.

En revanche, il renferme une quantité considérable de sucre qu’une femme enceinte, quand bien même le désir l’emporte sur tous les arguments raisonnables, n’a pas besoin de le consommer.

Également, les femmes enceintes ne doivent pas être tentées par les fruits confits à l’ananas séché. Car ce sont nos seulement de véritables déchets alimentaires, mais aussi ceux-ci sont des teintés. Même s’ils possèdent une grande quantité de calories, ils n’ont aucun avantage.

Il leur est de même déconseillé de manger de l’ananas en combinaison avec des produits laitiers.

L’ananas est très excellent lorsqu’il est mangé séparément des autres aliments, cependant, il doit être consommé avec prudence à jeun et arrêter d’en consommer au moindre signe d’alerte.

3- Posologie

Pendant la grossesse, 200 g de pulpe, c’est-à-dire 2 – 4 tranches ou 200 ml de jus fraîchement pressé est le taux journalier d’ananas à consommer par les femmes enceintes, selon les pros consommation.

Le risque de développer des réactions allergiques et d’autres conséquences indésirables sont augmentées de façon considérable par la suralimentation.

III- Dans quel cas la femme enceinte ne doit pas manger de l’ananas ?

La femme enceinte qui ressent des signes particulier en consommant de l’ananas, comme on l’a déjà précisé au-dessus, doit cesser de la faire immédiatement avant d’aller consulter son médecin traitant qui normalement a plus d’informations concernant son métabolisme particulier.

Sinon, il n’y a aucune preuve scientifique quant à la dangerosité de l’ananas durant la grossesse, malgré la prudence.

Pour les autres femmes enceintes, il serait recommandé de consommer de l’ananas pendant la grossesse dans le but de permettre au fœtus de se développer de façon optimale. Car ce fruit peut donner un coup de pouce nutritionnel au fœtus dans l’utérus.

Il faut préciser qu’une portion d’ananas fraîchement coupée renferme environ 79 mg de vitamine C. Cette vitamine est reconnue comme essentielle à la fabrication de collagène, qui favorise la croissance non seulement des tendons, du cartilage, des os du bébé, mais aussi la croissance de sa peau.

Également, journalièrement, les femmes enceintes ont la plupart du temps besoin de 85 mg de vitamine C. Cependant, toutes les femmes ne peuvent pas consommer d’ananas pendant la grossesse.

IV- Les aliments à éviter pour la femme enceinte

Dans le but de préserver la santé du fœtus et celle de la femme enceinte, plusieurs aliments leur sont déconseillés ou interdits.

À titre illustratif, il leur est recommandé de ne pas consommer la papaye. Car manger de la papaye durant la grossesse entraîne une interruption de travail prématurée ou entraîne une fausse-couche.

Également, les femmes enceintes doivent éviter de consommer des raisins. Il faut noter que certains professionnels de la santé leur suggèrent d’éviter de manger des raisins pendant la grossesse.

V- Les aliments conseillés pour la femme enceinte

Il est vrai qu’il existe certains aliments qui sont déconseillés aux femmes enceintes. Cependant, il existe d’autres qui leur sont recommandés.

C’est le cas des fruits riches en fibres.

En effet, pour lutter contre la constipation et les hémorroïdes dont souffrent les femmes durant la grossesse, il leur est conseillé d’en consommer chaque jour 25 à 30 g.

Elles peuvent de même consommer des fruits riches en acide folique, les fruits riches en vitamine C et les fruits riches en vitamines B, D et le fer.

VI- Jus d’ananas pour tomber enceinte

Il faut relever d’entrée de jeu que l’ananas est reconnu, malgré le mythe de sa dangerosité qu’on a vu plus haut, comme l’emblème pour certaines femmes ayant recours à une fécondation in vitro (FIV).

C’est un fruit qui est connu pour ses vertus positives sur la fertilité, c’est le pourquoi il est devenu un symbole de fertilité.

En effet, il semblerait que consommer de l’ananas à jeun le jour de l’implantation d’embryons favoriserait la réussite de l’intervention.

De ce fait, un jus d’ananas réalisé en bonne et due forme à l’aide d’ananas 100 % naturels et frais vous aidera de façon considérable à tomber enceinte.

Il vous est conseillé d’en consommer un verre de jus d’ananas chaque matin à jeu pour se donner plus de chance de tomber enceinte.