Est-ce que la bromélaïne est efficace contre la constipation ?

Est-ce que la bromélaïne est efficace contre la constipation

Est-ce que la bromélaïne est efficace contre la constipation ? Comment agit-elle sur le système digestif ? Comment la consommer ? Quel dosage ? Et enfin quels sont les autres remèdes naturels pour se débarrasser vite d’une constipation ?

I- Bref rappel sur les causes de la constipation

De façon générale, la constipation est le résultat de plusieurs facteurs associés : l’absence d’activité physique, une alimentation pauvre en fibres et une hydratation insuffisante.

De même, elle peut être liée à des problèmes psychiques ou au stress, à un changement de mode de vie ou d’alimentation, ou encore survenir lorsque l’on arrête de fumer. Il faut relever qu’elle survient plus fréquemment après la soixantaine.

La constipation peut également avoir une origine neurologique : la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson ou toute autre maladie neurologique diminuant ou stoppant la perception du besoin d’exonération, ou perturbant les contractions musculaires nécessaires par exemple.

Les changements hormonaux qui surviennent chez les femmes lors des cycles menstruels, lors de la grossesse ou de la ménopause peuvent aussi exercer une influence sur le transit intestinal et provoquer la constipation.

La constipation peut parfois alterner avec des diarrhées. Cette alternance témoigne d’un obstacle dans les intestins, par exemple une accumulation de selles dures, ou d’une inflammation chronique.

II- Est-ce que la bromélaïne est efficace contre la constipation

1- Comment agit la bromélaïne sur le système digestif

Issu de la tige de l’ananas et de son jus, la bromélaïne est reconnu comme un complexe enzymatique qui aide à digérer les protéines de manière plus efficace, car elle est composée d’enzymes protéolytiques.

De ce fait, elle permet d’accélérer la vidange gastrique, ce qui a pour conséquence de mieux préserver la teneur en eau du bol alimentaire et donc, ultérieurement, des selles.

En d’autres termes, elle améliore non seulement la digestion dans son ensemble, mais aussi protège les muqueuses de l’estomac et de l’intestin.

Certains troubles digestifs peuvent s’atténuer à la suite de la consommation ou de la prise de la bromélaïne : les ballonnements, les gastrites, les colites, l’intestin irritable et la constipation.

Toutefois, la bromélaïne à elle seule ne suffira pas à régler un problème de transit récurrent tant que la cause de celui-ci n’est pas traitée.

Il faut préciser qu’elle apportera seulement un simple coup de pouce pour restaurer l’efficacité de la digestion dans le cadre d’une révision de l’hygiène de vie.

2- Comment l’utiliser la bromélaïne

Notons qu’une capsule contient 500mg de bromélaïne Ananas comosus dosée à 600GDU. Il vous est conseillé de prendre, en intensif, 1 à 2 gélules avant le repas 1 à 2 fois par jour et 1 gélule avant le repas 1 x par jour en maintien.

 La prise de la bromélaïne pendant le repas aide à la digestion des protéines.

Il faut préciser que ces posologies sont données pour une bromélaïne dosée à 5000 GDU/g. Pour une dosée à 2500 GDU, il faut donc doubler les doses.

En effet, pour les troubles digestifs ou la constipation, il vous faut prendre 500 mg, 1 à 2 fois par jour.

3- Dangers de la bromélaïne

En principe, la bromélaïne n’est pas du tout dangereuse. Elle se trouve en effet sur la liste des substances généralement reconnues comme sûres. Il existe potentiellement une allergie à la bromélaïne (à l’ananas).

Cependant, la bromélaïne peut exceptionnellement provoquer des troubles mineurs : des diarrhées, nausées, vomissements, maux de ventre, éruptions cutanées. Dans des rares cas, elle peut augmenter le flux menstruel.

En raison de ses propriétés anticoagulantes, il vous est contre-indiqué de consommer de la bromélaïne deux semaines avant une opération chirurgicale, ou en cas de faiblesse de la coagulation.

De même, la bromélaïne augmente la quantité d’antibiotiques dans le corps. Donc, elle peut augmenter leurs effets secondaires.

Pour éviter tous ces dangers, aussi minimes qu’ils soient, nous vous recommandons d’avoir l’avis de votre médecin avant toute prise de la bromélaïne.

III- Autres remèdes naturels contre la constipation

# Huile d’olive

Chez de nombreux adultes en bonne santé, une cuillère à soupe d’huile d’olive, prise le matin à jeun, peut soulager la constipation.

Cependant, vous ne devez pas prendre plus d’une cuillère à soupe, car cela peut provoquer des diarrhées et des crampes.

# Cure de magnésium

C’est très de profiter des bienfaits du chlorure de magnésium pour la constipation. Il vous suffit juste de mélanger un sachet de nigari (20 grammes) dans 1 litre d’eau, et de boire matin, midi et soir un verre de la préparation obtenue.

# Le citron

Le citron se trouve être également une très bonne idée quand on est constipé. De plus, tout est possible avec cet ingrédient.

Vous avez en effet la possibilité de l’ajouter à un bol d’eau chaude ou à un café noir ou pour les plus téméraires, pourquoi pas boire directement son jus.

# Les pruneaux

Nous ne pouvons pas omettre de citer les pruneaux, dont la réputation n’est plus à faire. Il vous est recommandé d’en consommer deux le matin et deux avant de dormir et le tour est joué.

De même, en plongeant toute la nuit quelques pruneaux dans un verre d’eau, vous pouvez réaliser une eau de pruneau. Il n’y a plus qu’à déguster au petit matin.

# Graines de lin

En constipation occasionnelle, mettez 1 cuillère à soupe (environ 8 g) de graines de lin écrasées ou broyées grossièrement, dans un grand verre d’eau (au moins 150 ml).

Pour libérer le mucilage, laissez tremper 20 min, et buvez le tout (graines, mucilage et eau).

# Son d’avoine

Le son d’avoine vous aide efficacement en cas de constipation passagère, surtout si vous ne souffrez pas de problèmes intestinaux en temps normal.

Vous pouvez vous le procurer au rayon biologique des supermarchés ou dans les boutiques biologiques.

Il est vendu sous forme de poudre. Il vous est recommandé de consommer 1 cuillerée à soupe par jour, selon votre tolérance, à saupoudrer dans un yaourt, une compote, etc.

# Le psyllium

Le psyllium ou ispaghul est connu comme un laxatif de lest naturel qui est non irritant d’une part et bien supporté, même par les intestins fragiles d’autre part.

De préférence, utilisez-le en cas de constipation chronique.

Il existe, en pharmacie, des sachets de poudre à diluer dans un verre d’eau (psylia, spagulax…). Vous pouvez également le trouver, dans les boutiques biologiques, sous forme de poudre ou de graines à écraser.

Il vous faut prendre 1 cuillerée à café dans un grand verre d’eau, deux à trois fois par jour.