Comment utiliser les pignons de pins dans un régime alimentaire ?

Comment utiliser les pignons de pin dans un régime alimentaire

Comment utiliser les pignons de pins dans un régime alimentaire ? Quel est le nombre de ses calories ? Ses valeurs nutritionnelles ? Est-ce qu’il fait grossir ou plutôt fait perdre du poids ? Comment le consommer ? Et enfin quels sont ses éventuels effets indésirables ?

I- Calories et valeurs nutritionnelles 

Les calories contenues dans le pignon de pin sont d’abord des acides gras essentiels. Pour 100 g de pignons de pin, il y a jusqu’à 686 kcal.

Les valeurs nutritionnelles des pignons de pin, pour une quantité de 100 g, sont :

  • 13,7 g de protéines
  • 65 g de lipides
  • 80,2 µg de vitamines B9
  • 6,31 g de glucides
  • 662 mg de potassium
  • 11,2 µg d’iode
  • 5,6 mg de zinc
  • ˂ 0,5 mg de vitamines C
  • 10 g de fibres
  • 227 mg de magnésium

II. Comment utiliser les pignons de pin dans un régime alimentaire 

1. Est-ce que les pignons de pin font grossir ?

Lorsqu’on veut perdre du poids ou tout simplement surveiller sa ligne, il est fréquent d’éliminer les oléagineux de son alimentation.

S’il est communément admis que les oléagineux peuvent faire grossir, deux études américaines ont démontré qu’il n’en était rien.

Une consommation modérée des pignons de pin peut au contraire aider dans la perte de poids. Cela est dû à une hormone que les pignons de pin secrètent, quand ils sont consommés : la cholécystokinine (CCK). C’est un coupe-faim, qui a tendance à donner une sensation de satiété et ainsi limiter le grignotage.

Une étude a d’ailleurs été menée dans ce sens sur un groupe de femmes obèses. Les conclusions ont montré que la consommation de l’huile de pin accroissait le taux des hormones liées au rassasiement.

Les chercheurs européens attribuent cet effet à l’acide linoléique, qu’on retrouve dans le pignon de pin.

Ce nutriment agit sur le cerveau pour augmenter la production des hormones liées à l’alimentation, notamment les hormones de satiété.

Aussi, mangés à petites doses, les pignons de pin constituent d’excellents encas. Ils sont idéals pour toutes les personnes désireuses de contrôler leur alimentation.

2. Comment utiliser les pignons de pin pour maigrir

Le pignon de pin est un fruit à écales qui peut se consommer de diverses manières. Vous pouvez en grignoter dans la journée, pour profiter de ses bienfaits.

Ils peuvent être dégustés comme des apéritifs et des amuse-gueule.

C’est aussi un ingrédient très connu de la cuisine italienne, puisqu’on en retrouve dans les sauces pesto, en association avec du basilic.

Il vous est aussi possible de les saupoudrer dans vos plats, ou même de les arroser dans vos sauces. Les pignons de pin apportent une touche de croquant aux salades, se mariant très bien avec les pommes de terre et le poivron.

De plus, en dessert aussi ils peuvent être utilisés. Pratiquement tous les types de desserts peuvent profiter de ce fruit à écale.

Concassé, entier ou en poudre, vous pouvez ajouter du pignon de pin dans vos tartes, vos gâteaux, voire même vos confitures.

Par exemple, le lait de pignons de pin est l’une des préparations possibles. Il vous suffit pour cela de rajouter dans du lait des pignons de pin concassés, et de mettre à chauffer. À feu doux, en remuant doucement, vous aurez ensuite un lait de pignons de pin à votre disposition.

Une panure de pignons de pin est un autre des usages que vous pouvez faire de cette graine. Une fois vos pignons hachés, fouettez un œuf. Mettez votre viande ou votre poisson à paner dans la farine puis dans l’œuf. Après cela, faites-en de même avec les pignons de pin.

En dehors de ces deux types de préparation, il existe bien d’autres recettes associant les pignons de pin.

3. Où trouver les pignons de pin 

Les pignons de pin se trouvent facilement dans les forêts. En France, ils sont issus du pin parasol. Mais il existe dans le monde d’autres variétés de pignons de pin comestibles.

C’est un arbre très représentatif du grand Sud, de la Méditerranée donc.

La récolte des pignons de pin se passe sur une assez longue période. Ce sont les fortes températures qui les permettent.

De nombreuses grandes surfaces vendent aujourd’hui des pignons de pin ensachés. Ce sont des graines qui deviennent vite rances.

Pour vous procurer des graines fraiches, payez-en en priorité dans les enseignes avec un bon roulement.

A noter que plus de la moitié des pignons de pin qui se vendent dans le monde sont d’origine chinoise (même en France malgré qu’on n’a pas les bons chiffres à notre disposition).

C’est pour cela que nous vous recommandons de bien lire les notices sur les emballages et de bien lire afin de distinguer Cueillis (ramassés) en France et Traiter en France !

III. Autres bienfaits des pignons de pin 

Les bienfaits des pignons de pin ne se limitent pas au contrôle de l’alimentation. Ces noix peuvent prévenir le diabète.

Une consommation des pignons de pin est en effet capable de limiter les risques d’avoir un diabète.

Il est aussi possible de prévenir les pathologies cardiovasculaires en prenant des graines de pin. C’est parce qu’elles baissent le taux de cholestérol, ce qui est un des risques pour la santé du cœur.

Pour cette raison, les pignons de pin agissent sur l’hypertension.

Les protéines contenues dans les pignons de pin peuvent aussi être très utiles pour les végétariens. Elles peuvent aider à lutter contre les carences en protéines que ces derniers connaissent.

Le magnésium est très présent dans les pignons de pin. Celui-ci est un élément essentiel pour lutter contre la fatigue et le stress.

L’impact positif des graines de pin est grand sur la santé cérébrale.

IV. Effets indésirables des pignons de pin

Les allergies alimentaires sont en grande partie des allergies aux fruits à coque. Si vous êtes allergique à une noix, que celle-ci soit la noix de cajou ou l’arachide ; évitez de manger des pignons de pin.

La dysgueusie est aussi une réaction que vous pouvez développer en consommant des pignons de pin, notamment une espèce asiatique particulière.

Il s’agit d’un goût métallique dans votre bouche, qui peut être accentué par la consommation d’autres aliments.

Si cela vous arrive, vérifiez en premier la provenance des pignons de pin que vous avez mangé.

Évitez aussi d’en consommer si vous prenez d’autres médicaments, surtout si ceux-ci sont des antibiotiques.

La surconsommation des pignons de pin peut faire grossir, alors pensez à surveiller votre nutrition pour l’éviter.