Comment faire un macérât de bourgeons de tilleul (+ infos utiles)

Comment faire un macérât de bourgeons de tilleul

Comment faire un macérât de bourgeons de tilleul ? Quelles différences entre le glycériné et le concentré ? Quels sont ses bienfaits pour lesquels il est conseillé ? Comment le consommer ? Et enfin quels sont ses éventuels effets indésirables et contre-indications ?

I- Comment faire un macérât de bourgeons de tilleul ?

Il peut être très intéressant de comprendre comment est préparé son propre macérât de bourgeons de tilleul, et ce pour plusieurs raisons.

Déjà, plusieurs personnes ne font pas confiance aux produits que l’on trouve dans le commerce qui sont souvent pleins de produits chimiques et indésirable, ce qui baisse la qualité du macérât !

D’autres trouve cela sympa à faire entre famille.

Découvrez donc comment fabriquer facilement votre propre macérât, quel que soit son type :

1- Macérât glycériné 

Ce type de macérât est moins concentré que son antagoniste et bien qu’il n’est pas très utilisé, il peut être important pour vous d’apprendre à en fabriquer. Il faudra suivre quelques étapes avant d’y arriver.

On commencera par préparer un macérât mère, en utilisant des bourgeons broyés (cultivés de manière biologique si possible afin d’éviter toute trace de pesticides ou de produits chimique qui pourrait altérer la qualité de votre mélange) que l’on ferra macérer dans l’ordre d’un vingtième dans un solvant que l’on préparera à l’avance, composé d’une moitié de glycérine et l’autre moitié d’alcool à 90°. On laissera la préparation se reposer pour une durée de trois semaines.

Ensuite, on fait subir au macérât une pression d’une centaine de bars pour avoir une bonne extraction concentrée.

Enfin, on dilue l’extrait à un dixième dans une mixture composée à 15% d’eau, 35% d’alcool et 50% de glycérine. Cette action le rendra moins concentré contrairement au macérât suivant.

2- Macérât concentré 

Comme son nom l’indique ce dernier est bien plus concentré que le premier dont nous venons de parler et cela est dû à son mode de fabrication qui bien qu’il soit identique au premier.

Il se différencie par un macérât filtré d’une façon naturelle en laissant les résidus tombé au fond avant de se faire extraire avec une pression douce.

Cette préparation obtenue ne sera pas mélangée ni avec de la glycérine ni avec de l’alcool, ce qui en fait un macérât plus concentré et de meilleur qualité.

II- Vertus du macérât de bourgeon de tilleul 

L’arbre de tilleul est d’une manière générale très connu pour ses nombreuses vertus sur le corps humain.

On utilise ses composants pour guérir les maux d’hiver, la petite infection bénigne et les troubles digestif.

Mais les bourgeons de tilleuls sont particulièrement reconnus pour leurs effets apaisants que cela soit sur le corps ou l’esprit !

C’est ainsi que l’on peut compter parmi les nombreuses vertus des bourgeons de tilleul l’aide à l’endormissement et la gratification de la qualité de sommeil, ainsi que ses effets relaxant, chute de la pression artérielle, diminution des palpitations cardiaque, guérison presque total des coups de stress et des insomnies …

C’est donc pour calmer et apaiser son esprit que l’on consomme ces merveilleuses gouttes qui vous permettront de vous détendre et de retrouver les doux bras de morphes pour un sommeil réparateur et sans interruption.

Comme la nature est bien faite, il est normal de bien vouloir soigner sa dépression ou son coup de blues passager grâce à des remèdes naturels.

Et qui de mieux que le tilleul, plante grandement reconnue pour ses nombreuses vertus sur notre organisme et notre moral.

C’est grâce à son pouvoir anxiolytique et décontractant du tilleul que vous trouverez un réel réconfort en en consommant régulièrement.

Le macérât de bourgeon de tilleul est un médicament naturel reconnu par les phytothérapeutes.  

En plus de vous aider à lutter contre vos états anxieux ; il est également un anti-inflammatoire naturel très puissant qui vous aidera à lutter contre les douleurs musculaires et réparer les tissus endommagés par trop d’efforts.

Il est aussi un excellent anti spasmodique qui reprend les bienfaits des autres composants de l’arbre de tilleul, sur l’appareil digestif ou le système urinaire.

En conclusion on peut affirmer que le macérât de bourgeon de tilleul sera votre meilleur allié tout au long de l’année pour vous aider à vous soigner naturellement des divers maux, sans avoir recours à des produits chimiques qui peuvent êtres nocifs pour votre corps.

III- Mode d’emploi du macérât de tilleul 

Vous pouvez faire des cures qui durent entre 1 à 3 mois en prenant une semaine de pause entre deux cures.

Vous pourrez mettre des goûtes directement sur votre langue si vous supportez le goût, sinon dilué dans un verre d’eau.

Veuillez toujours respecter les doses prescrites par votre pharmacien ou phytothérapeutes ou celle indiquées dans l’emballage par le fabricant.

IV- Effets secondaires et contre-indication 

Il n’y a pas vraiment de contre-indication spéciales pour la consommation du macérât des bourgeons de tilleul.

Par contre, il est déconseillé si vous avez des maladies chroniques, que vous êtes sous médications, que vous êtes un enfant ou une femme enceinte ou allaitante.

Les personnes âgées souffrantes de diverses maladies ne devraient pas se supplémenter sans l’avis d’un médecin.