Comment faire le nettoyage du côlon avec le bicarbonate de soude ?

Nettoyage du colon avec du bicarbonate de soude

Comment faire le nettoyage du côlon avec le bicarbonate de soude ? Est-il vraiment efficace ? Peut-on l’utiliser pour le syndrome de l’intestin irritable ? Et enfin quels sont les remèdes naturels pour nettoyer le côlon ?

I. Bref rappel sur les problèmes du côlon 

Le côlon est aussi connu sous le terme de gros intestin. Il peut être touché par de nombreuses maladies.

Parmi ces pathologies, on a le syndrome du côlon irritable, qui est un trouble digestif. Ses symptômes sont des douleurs, de la constipation ou de la diarrhée.

Il y a aussi la colite ulcéreuse, qui est une inflammation du gros intestin. Les symptômes sont multiples, parmi lesquels du sang dans les selles, de la fièvre et une perte de poids.

L’occlusion intestinale est une autre des pathologies pouvant affecter le côlon. Dans les cas de ce genre, il y a comme un blocage dans l’intestin. Il empêche l’évacuation des gaz et des selles.

Il existe bien d’autres problèmes pouvant affecter la santé du côlon. Les causes de ces derniers sont nombreuses. Néanmoins, l’alimentation et l’hygiène de vie jouent toujours un rôle important dans la santé du côlon.

II. Comment faire le nettoyage du côlon avec du bicarbonate de soude 

1. Comment agit le bicarbonate de soude sur le côlon

Un côlon en santé est essentiel pour garder un organisme sain. Pour cela, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude.

Ce produit naturel est parfait pour un nettoyage du côlon efficace. Lorsque votre côlon est encombré, toxines et bactéries peuvent s’y développer.

Ces levures et autres bactéries empêcheront la métabolisation de certains éléments, comme la vitamine K par exemple.

Le bicarbonate de soude est un antibactérien. Pour cette raison, il est d’ailleurs souvent utilisé pour le ménage. Son utilisation sera utile pour débarrasser votre corps des bactéries. Au-delà de ça, le bicarbonate de soude est un antiacide. En stabilisant le taux d’acidité de votre côlon, il rendra ce dernier inhospitalier pour les microbes.

2. Utilisation du bicarbonate

Une utilisation toute simple !

Faites dissoudre dans un verre d’eau une cuillère à café de bicarbonate de soude.

Vous pouvez y ajouter des herbes médicinales, pour vous aider en cas de constipation. Buvez de ce mélange pour nettoyer cotre côlon et vos intestins, pendant aussi longtemps que nécessaire.

Il n’y a pas vraiment de risque à consommer du bicarbonate de soude sur le long terme.

3. Bicarbonate de soude et intestin irritable 

L’intestin irritable est peut-être bien le seul trouble gastrique pour lequel un apport de fibres n’est pas conseillé.

Il ne s’agit pas d’éliminer complètement les fibres de votre alimentation (ce qui causerait une constipation), mais d’en limiter votre consommation.

Le syndrome de l’intestin irritable a diverses manifestations. C’est un mal chronique, dans lequel vous pouvez facilement alterner constipation et diarrhées.

Les douleurs gastriques ainsi qu’une digestion difficile font aussi partie des symptômes de ce trouble.

En cas de digestion difficile justement, vous pouvez consommer du bicarbonate de soude.

Mettez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau, et ajoutez-y un filet de jus de citron. Cette boisson facilitera votre digestion et allègera votre estomac.

A noter que le bicarbonate de soude a seulement un effet de soulagement dans le cas de l’intestin irritable.

III. Autres remèdes naturels pour le nettoyage du colon 

1. Graines de lin et chia 

Pour nettoyer le côlon et les intestins, vous pouvez opter pour les graines de lin et les graines de chia.

La recette nécessite une pomme, une tasse d’eau, une cuillère à soupe de miel, une cuillère à soupe de graines de lin et une de graines de chia.

La préparation de cette recette est simple. Mettez dans un Blender ou un mixeur, tous les ingrédients, sauf les graines de chia. Écrasez jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

C’est à ce moment que vous ajouterez l’eau et les graines de chia.

Consommez cette boisson le matin à jeun, pour une détox efficace de votre côlon. Bien s’hydrater, en buvant jusqu’à 2 litres d’eau par jour, est aussi très important.

Les graines de lin ont des acides gras et préviennent les cancers, sans oublier leur action antibactérienne.

Les graines de chia quant à elles régulent le taux de sucre dans le sang, ce qui leur permet d’agir sur la glycémie et les troubles cardiaques.

2.  Le Gingembre 

Utiliser le gingembre pour éliminer les toxines présentes dans le côlon est très facile.

Il vous suffit de mettre dans 60g d’eau tiède, une cuillère à café de jus de gingembre et une de miel.

Mélangez bien et buvez, de préférence le matin au réveil.

Cette boisson peut se boire deux fois dans la journée pour avoir plus d’effets.

Le gingembre est une plante souvent utilisée en cuisine comme épice. Elle a des propriétés antiseptiques, qui lui permettent de lutter contre la prolifération de bactéries dans l’organisme.

De plus, elle stimule le système digestif. Le gingembre soulage les troubles comme les constipations ou encore les ballonnements.

3. Le Vinaigre de cidre 

Pour agir sur la santé de votre côlon et de vos intestins, le vinaigre de cidre peut être utilisé.

Il vous suffit de mélanger deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre à deux cuillères à soupe de miel. Une fois cela fait, versez au-dessus de ce mélange la quantité d’une tasse d’eau tiède.

Remuez bien le tout et buvez.

Faites cela de préférence le matin, à jeun, avant de consommer tout autre produit.

Certains utilisent uniquement du vinaigre de cidre et de l’eau tiède. Prendre deux cuillères de vinaigre de cidre dans un verre d’eau tiède le matin est aussi un moyen d’améliorer sa santé intestinale.

Le vinaigre de cidreest excellent pour se débarrasser des déchets stockés dans l’organisme. Il permet une meilleure digestion, et une réduction du taux de cholestérol.

Pour différents types de problèmes gastriques, le vinaigre de cidre peut être employé. Il aide à la santé du côlon et des intestins, parce qu’il favorise la transformation des aliments consommés.