Peut-on prendre de la spiruline en ayant un traitement anticoagulant ?

Peut-on prendre de la spiruline en ayant un traitement anticoagulant

Peut-on prendre de la spiruline en ayant un traitement anticoagulant ? Y a-t-il risque d’aggravation des cailloux dans le sang ? Fluidifie-t-elle le sang ? Et est-elle dangereuse pour le cœur ?

I. Est-ce que la spiruline fluidifie le sang ?

À titre préventif, la prise de spiruline peut s’avérer très utile pour les maladies cardiaques. Dans ces cas elle peut fluidifier le sang en baissant le taux de mauvais cholestérol, grâce à une enzyme nommée protéase.

La richesse de la spiruline peut aussi être un danger pour l’organisme, du moins dans certains cas.

Consommer de la spiruline c’est aussi consommer de grandes quantités de vitamine K. Cette dernière accentue la coagulation sanguine.

Tout en étant nécessaire à la santé de l’organisme, la vitamine K joue un rôle de coagulant. En cas de risque cardiovasculaire, la vitamine K n’est pas conseillée.

En améliorant la coagulation du sang, la vitamine K peut accentuer les risques d’artères bouchées. Des artères bouchées empêchent le sang d’atteindre le cœur, ce qui fragilise ce dernier.

Aussi, si vous avez déjà des problèmes cardiaques, la spiruline est un aliment prohibé, à cause de son taux de vitamines K.

II. Peut-on prendre de la spiruline en ayant un traitement anticoagulant ?

Les traitements anticoagulants sont utilisés pour améliorer la santé de personnes risquant de développer une maladie cardiaque en leur évitant d’avoir des cailloux dans le sang.

Ces médicaments se retrouvent dans deux catégories, les antiplaquettaires et les antivitamines K (AVK).

Dans le cas des antiplaquettaires, on trouve par exemple le Kardegic, qui contient de l’aspirine. Ce composé est reconnu pour freiner l’agrégation des plaquettes sanguines.

Les antivitamines K ont un effet sur la vitamine K, dont elle freine l’effet et dont elles réduisent le développement. La vitamine K ayant un effet coagulant, les antivitamines K empêchent son action. Ainsi, le sang est plus fluide et circule plus facilement dans les veines.

Les AVK agissent au niveau des cellules du foie.

Un sang mieux fluidifier arrive plus facilement dans le cœur qui pompe mieux et irrigue mieux le reste de l’organisme.

Le Fluindione, le Coumadine et le Sintrom sont des AVK. Il s’agit des médicaments généralement prescrits pour améliorer la santé cardiaque, et éviter le risque de thrombose.

La prise de spiruline, dans les cas de traitement anticoagulant, n’est pas conseillée.

Il vaut d’ailleurs mieux s’en abstenir. La vitamine K présente dans la spiruline aggrave la coagulation du sang dans les veines.

Si vous avez un problème cardiaque, consultez votre médecin traitant avant de décider de prendre de la spiruline.

III. Est-ce que la spiruline peut être un danger pour le cœur ?

Les problèmes cardiaques ont de multiples origines. L’âge en est l’une d’elles.

Avec le temps, les artères durcissent et rendent la circulation sanguine plus compliquée.

En dehors de l’âge, le style de vie a aussi un grand impact sur la santé du cœur.

L’alimentation notamment, est décisive pour préserver le cœur et le maintenir en santé.

Un régime alimentaire trop riche et un style de vie sédentaire constituent des risques pour la santé de votre cœur.

En consommant gras, vous augmentez votre taux de cholestérol, ce qui bouche les artères. Le risque de caillots sanguins est alors plus grand.

La spiruline est un composé qui possède des antioxydants, ainsi que des Omégas 3 et du bêta-carotène. Ces composés, intégrés à votre alimentation, améliorent la santé cardiaque et diminuent les risques d’hypertension.

Il n’est pas conseillé de prendre de la spiruline si on souffre de problèmes cardiovasculaires. Mais c’est un aliment qui peut, à titre préventif, vous aider à préserver la santé de votre cœur.